in , ,

L’Église orthodoxe ukrainienne déclare sa pleine indépendance

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
L'Église orthodoxe ukrainienne déclare sa pleine indépendance
Sergento via Wikimedia / (CC BY-SA 4.0

Un conseil de l’Église orthodoxe ukrainienne (Patriarcat de Moscou) a décidé vendredi de sa « pleine autosuffisance et indépendance », prenant ainsi ses distances avec l’orthodoxie russe.

Cette décision intervient au troisième mois de l’invasion russe de l’Ukraine, qui a été largement soutenue par le patriarche Kirill de Moscou.

« Le Conseil a adopté des modifications et des ajouts pertinents aux statuts relatifs à l’administration de l’Église orthodoxe ukrainienne, indiquant la pleine autonomie et indépendance de l’Église orthodoxe ukrainienne« , a décidé l’Église le 27 mai à Kiev.

Le concile a également condamné la guerre russo-ukrainienne, posé les conditions d’un dialogue avec l’Église orthodoxe d’Ukraine et évoqué la possibilité de faire le chrême, considéré comme un signe d’autocéphalie dans la tradition russe.

Le conseil condamne la guerre comme une violation du commandement de Dieu « Tu ne tueras pas« , et exprime son « désaccord avec la position du patriarche Kirill de Moscou et de toute la Russie concernant la guerre en Ukraine« .

Il a demandé que les autorités russes et ukrainiennes continuent à négocier.

Compte tenu des difficultés de communication dans le contexte de la guerre, les évêques diocésains se sont vu accorder « le droit de prendre de manière indépendante des décisions sur certaines questions de la vie diocésaine qui relèvent de la compétence du Saint-Synode ou du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, en informant ensuite la hiérarchie, lorsque l’occasion se représentera« .

Considérant la fuite de millions d’Ukrainiens pendant la guerre, il a résolu de soutenir la diaspora, exprimant « sa profonde conviction que l’Église orthodoxe ukrainienne ne peut laisser ses fidèles sans soins spirituels, doit être proche d’eux dans leurs épreuves et organiser des communautés ecclésiales. … Il est nécessaire de développer davantage la mission à l’étranger parmi les Ukrainiens orthodoxes afin de préserver leur foi, leur culture, leur langue et leur identité orthodoxe.« 

L’orthodoxie orientale en Ukraine est divisée entre l’UOC-MP et l’Église orthodoxe d’Ukraine (OCU), à laquelle le patriarche œcuménique a accordé l’autocéphalie en 2019. Depuis l’invasion russe, certaines paroisses de l’UOC-MP ont été transférées à l’OCU, et certaines ont cessé de commémorer le patriarche Kirill dans la Divine Liturgie.

Le conseil a exprimé son « profond regret quant au manque d’unité de l’orthodoxie ukrainienne« , déclarant qu’il était « particulièrement décevant » que l’octroi de l’autocéphalie à l’OCU « ait approfondi les malentendus et conduit à une confrontation physique.« 

Le dialogue pourrait reprendre, a-t-il dit, si l’OCU mettait fin « aux saisies forcées d’églises et aux transferts forcés de paroisses » de l’UOC-MP ; « se rendait compte que son statut canonique [ ? n’est pas autocéphale » ; et « résout la question de la canonicité de la hiérarchie de l’OCU, car pour l’Eglise orthodoxe ukrainienne, comme pour la plupart des Eglises orthodoxes locales, il est tout à fait évident que pour reconnaître la canonicité de la hiérarchie de l’OCU, il est nécessaire de restaurer la succession apostolique de ses évêques. « 

À lire en anglais sur NCR

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire