in , , ,

L’Église s’oppose à la légalisation de l’euthanasie en Argentine

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
L'Église s'oppose à la légalisation de l'euthanasie en Argentine
L'Église s'oppose à la légalisation de l'euthanasie en Argentine
L'Église s'oppose à la légalisation de l'euthanasie en Argentine

Légalisation de l’euthanasie, la Commission épiscopale pour la vie, les laïcs et la famille de l’épiscopat argentin a exprimé son opposition aux quatre projets de loi présentés au Congrès, soulignant que le pays fait face à « une nouvelle expression de la culture de la mort et de la culture du jetable« .

Dans une déclaration publiée le 18 août, la Commission épiscopale pour la vie, les laïcs et la famille (CEVILAF) a rappelé que « l’Évangile nous oblige à ne pas rester indifférents aux discussions sur le début et la fin de la vie« .

Il existe actuellement quatre demandes de légalisation de l’euthanasie : les projets de loi 4597-D-2021 et 4734-D-2021, présentés l’année dernière, et les projets 3956-D-2022 et 4092-D-2022, présentés en 2022.

Dans sa déclaration, l’Église en Argentine a mis en garde : « Nous sommes face à une nouvelle manifestation de la culture de la mort et du jetable et, en même temps, nous sommes face à un peuple qui revendique chaque jour de prendre soin de sa vie et de besoins aussi importants que la santé, le travail, le logement et la terre« .

« Bien qu’une société ne puisse pas éliminer la souffrance, elle peut toujours consacrer toute son énergie à la vie de ceux qui souffrent« , poursuit la lettre, qui rappelle que l’Argentine « a une riche histoire dans laquelle cela a été fait« , avec de nombreuses alternatives « pour accompagner avec science et humanité dans la douleur physique et morale« .

« Nous en voyons un magnifique exemple dans les hospices et dans les cottolengos (foyers pour personnes handicapées et en détresse)« , ajoutent les évêques.

L’avis souligne que « même en cas de maladie incurable, tous les patients doivent être pris en charge et accompagnés de manière à ce que leur vie soit respectée jusqu’à leur mort naturelle. Nous ne sommes pas propriétaires de la vie et c’est pourquoi nous nous mettons à son service« .

En ce sens, le document demandait de valoriser « les soins palliatifs et intégraux qui, en cas de maladie grave, soulagent la douleur, assistent ceux qui souffrent et font beaucoup de bien à la personne concernée et à sa famille« .

« Il est important d’accompagner l’angoisse des personnes qui souffrent, leur douleur physique et morale. La nature de la médecine est de guérir, mais aussi d’atténuer et d’humaniser le processus de la mort. Ôter la vie ne permet pas de soulager la souffrance. Prendre soin de la vie et proposer de la servir à tout moment est notre mission – celle de chacun, depuis son lieu de dévotion et de témoignage de foi« .

L’Église a souligné que « toute vie est précieuse » et a rappelé que le pays « sort d’une pandémie au cours de laquelle nous avons vu et voyons comment le personnel médical a endossé la douleur et la souffrance de tant d’hommes et de femmes malades et mourants. Nous les avons entendus pleurer sur la perte d’une vie pour laquelle ils s’étaient battus sans relâche« .

« Par respect pour la vie qui nous vient de Dieu et que nous ne possédons pas, par respect pour tant de personnes qui, en tant que personnel médical, se sont consacrées au souci de la vie, par respect pour ceux qui ne sont plus parmi nous et qui sont décédés au cours de ces années.

À lire aussi | Notre Dame parie sur les jeunes catholiques Hispaniques

Nous demandons à Dieu qu’il n’y ait pas de place dans notre pays bien-aimé pour des lois qui laissent seuls au bord du chemin ceux qui souffrent le plus ; qui excluent de la table de la vie ceux qui souffrent le plus« , conclut la déclaration.

Cet article a été publié originellement par le Catholic News Agency Allemand ( Lien de l’article ). 

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Notre Dame parie sur les jeunes catholiques Hispaniques

Notre Dame parie sur les jeunes catholiques Hispaniques

Un cardinal italien réintégré par le pape malgré un procès

Un cardinal italien réintégré par le pape malgré un procès