in , ,

Les autorités chinoises ont kidnappé l’évêque catholique Shao Zhumin

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Les autorités Chinoise kidnappent un évêque catholique
Les autorités Chinoise kidnappent un évêque catholique

Les autorités chinoises ont kidnappé l’évêque catholique Shao Zhumin de Wenzhou, selon un rapport publié par AsiaNews le mardi 26 octobre.

Le rapport indique que le prélat de 58 ans a été emmené par les autorités « en vacances », ajoutant que ce n’était pas la première fois que l’évêque était emmené. Il a été arrêté à plusieurs reprises depuis sa nomination au diocèse en 2016. 

« Priez pour que le Seigneur donne confiance et courage [à l’évêque Shao], qu’il ne soit pas découragé par ce qui s’est passé« , lit-on dans une déclaration de catholiques du diocèse citée par le rapport d’AsiaNews .

« Priez aussi qu’il reste en bonne santé et rafraîchi, sous la direction du Christ, afin qu’il revienne à nous dès que possible pour faire paître son troupeau », a-t-il ajouté.

Le Vatican a confirmé à Mgr Shao la direction du diocèse en septembre 2016, à la suite du décès de son prédécesseur, Mgr Vincent Zhu Weifang, emprisonné pendant 16 ans. Au moment de la mort de son prédécesseur, Zhumin a été arrêté par la police et emmené « en voyage », selon l’association caritative pontificale Aide à l’Église en Détresse. Il a ensuite été détenu par les autorités à plusieurs reprises par la suite. 

À lire aussi | Jeffrey Sachs nommé aux sciences sociales par le Pape

En avril et mai 2017, Mgr Shao a été arrêté ; après la deuxième arrestation, il a été détenu pendant sept mois. En 2018, il aurait été à nouveau arrêté et soumis à un endoctrinement. 

Né en 1963, Mgr Shao Zhumin a été ordonné prêtre en 1989. En 2011, il a été nommé évêque coadjuteur de Yongjia. 

Sa nomination n’a cependant pas été acceptée par la Conférence épiscopale de l’Église catholique en Chine et l’Association patriotique catholique chinoise.

Les détentions de membres du clergé clandestin en Chine sont courantes, afin de les pousser à rejoindre l’Association patriotique catholique chinoise gérée par l’État.

Les «enlèvements» de chefs religieux ont généralement lieu à la veille d’événements catholiques importants, tels que Noël, Pâques, la fête de l’Assomption, la Toussaint et la Toussaint, a déclaré AsiaNews. Ces dernières années, les autorités ont bloqué l’entrée du cimetière de Wenzhou avant la Toussaint pour empêcher les catholiques de se rassembler.

Dans le Zhejiang, le pourcentage de chrétiens dépasse les 10 %, selon AsiaNews, et les fidèles « sont très zélés ».

Plus tôt en 2021, l’évêque Joseph Zhang Weizhu du Xinxiang a disparu pendant des mois après que des responsables chinois l’ont arrêté avec d’autres membres du clergé et des séminaristes opposés à l’adhésion à l’église d’État.

Source : Catholicnewsagency

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Le diable chez les musulmans au 19ème siècle

Le diable chez les musulmans au 19ème siècle

abbé raffray

Les Dix : Mini entretien avec l’Abbé Matthieu Raffray