Manifestation catholique à Quimper : entre tensions et espoir de réconciliation

Aujourd'hui, Quimper a été le théâtre d'une manifestation catholique importante en réponse à la décision de Monseigneur Laurent Dognin, dont la devise épiscopale est : Joyeux dans l'espérance. de mettre fin à la mission de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) dans le diocèse.

La décision prise en décembre a suscité de vives réactions parmi les fidèles attachés à la messe selon le missel de 1962. Depuis 2016, les prêtres de la FSSP se sont consacrés à la communauté catholique de Quimper et Léon, répondant avec dévouement aux besoins spirituels des fidèles.

Toutefois, Mgr Dognin a décidé de résilier l'accord avec la FSSP, qui devra donc quitter le Finistère avant le 1ᵉʳ septembre 2024, tout en assurant la continuité de la messe traditionnelle du dimanche à Quimper et Morlaix par le clergé diocésain.

Des centaines de fidèles se sont rassemblés ainsi aujourd'hui devant l'évêché pour exprimer leur désaccord avec cette décision. Les manifestants, brandissant des pancartes et chantant des hymnes, ont demandé à Mgr Dognin de reconsidérer sa décision. Certains ont également exprimé leur inquiétude concernant l'avenir des autres activités pastorales, telles que le catéchisme et la pastorale des jeunes, auparavant assurées par la FSSP.

@Riou_du_Cosquer

Mgr Dognin, dans une lettre pastorale récente adressée aux fidèles le 20 mai, a exprimé sa compréhension face aux émotions engendrées par sa décision. Il a insisté sur l'importance de préserver l'unité de l'Église et la communion au sein du presbyterium. Il a aussi confirmé que la messe traditionnelle du dimanche continuerait d'être célébrée par des prêtres diocésains, invitant les fidèles à accueillir ce changement dans la paix et le discernement.

À lire aussi | Seigneur, tu peux m'utiliser : Homélie pour le 11ᵉ dimanche de l'Année

La Fraternité Saint-Pierre a remercié publiquement ses prêtres pour leur service et a appelé les fidèles à prier pour une résolution pacifique et respectueuse de cette situation. La transition vers des prêtres diocésains pour la célébration de la messe traditionnelle est prévue pour la fin de l'année pastorale, à moins que les tensions ne persistent, auquel cas un départ anticipé pourrait être envisagé.

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *