Pakistan : Des musulmans attaques violemment des chrétiens

Pakistan  Des musulmans attaques violemment des chrétiens

Des musulmans attaques violemment des chrétiens afin de s’emparer de leurs terres. Les faits se sont déroulés le 29 octobre au Pendjab (Pakistan).

Un groupe de musulmans a attaqué et abattu des chrétiens pour s'emparer de leurs terres dans le village de Trikhani, près de Burewala, une ville du district de Vehari au Pendjab. Au moins 9 personnes ont été blessées et trois autres sont actuellement dans un état critique à l'hôpital.

Le 29 octobre, les musulmans ont ouvert le feu pendant que les chrétiens arrosaient leurs champs. Les agresseurs ont obtenu du tribunal une libération sous caution avant leur arrestation et continuent de menacer les chrétiens en leur demandant de retirer la plainte de police.

"Ils voulaient nous tuer" a dit Raja Masih, "et ils ont tiré droit, donc j’ai reçu une balle qui m’a presque frappé au coeur".

Kamran Masih, habitant du village et témoin oculaire de l’affaire, a expliqué que les propriétaires terriens musulmans ont sommé les chrétiens du lieu de vendre les terres, menaçant qu’en cas de refus, ils feraient face à des "graves conséquences".

Mais les chrétiens locaux se sont déjà opposés dans le passé à la vente de leurs parcelles parce que "ils sont le souvenir et l’héritage de nos ancêtres" et permettent aux familles de gagner leur vie. À l’origine, le village avait été fondé par des missionnaires et les terres pour l’agriculture avaient été données aux familles les plus pauvres, qui les ont transmises de génération en génération. "Et en tout cas les offres des musulmans ne reflétaient pas la valeur réelle de marché des champs", a précisé Masih à Asianews.

Saleem Iqbal, militant des droits de l’homme, qui a rendu visite aux victimes à l’hôpital de Sahiwal, a exprimé ses regrets : "C’est triste de voir comment les propriétaires musulmans utilisent leur influence pour frapper les chrétiens". 

Ashiknaz Khokhar, lui aussi militant de la minorité chrétienne, a rappelé que "c’est la deuxième attaque de ce type dans le Sahiwal. Dans le village d’Okara, deux frères ont été tués et plusieurs chrétiens blessés avec des coups de feu après une discussion sur l’irrigation de certains champs".

"Il est frustrant a-t-il ajouté de voir d’une partie des chrétiens qui luttent pour leur survie et de l’autre les coupables en liberté parce qu’ils ont été libérés sous caution et ne seront pas arrêtés".

Asianews

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *