in , , , , ,

Prier le Rosaire pour mettre fin au fléau de l’avortement

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

La Vague bleue mariale, une initiative de rosaire fondée par l’American Life League, appelle les catholiques à « prier un rosaire hebdomadaire avec l’intention spécifique de mettre fin à tous les avortements chirurgicaux, par pilule, par contraception et par fécondation in vitro et de fermer tous les établissements d’avortements ».

Satan déteste que nous priions. Il déteste tout ce qui renforce notre foi ou nous aide à nous rapprocher de Dieu. Il déteste donc naturellement que nous priions le Rosaire. Cette belle arme spirituelle est souvent négligée, rejetée ou à peine envisagée par de nombreux fidèles catholiques.

Mais comme octobre est le mois du Rosaire, nous avons voulu partager l’importance réelle du Rosaire dans notre lutte contre le mal dans le monde d’aujourd’hui – en particulier lorsqu’il s’agit de menaces pour les êtres humains, comme l’avortement.

Une bonne mère est toujours prête à aider ses enfants. S’il en est ainsi pour les personnes faillibles, c’est encore plus vrai pour notre Sainte Mère. Dans presque toutes ses apparitions, elle a dit aux gens de prier fidèlement le rosaire. En fait, la légende nous dit que notre Sainte Mère a donné 15 promesses à Saint Dominique concernant la dévotion et la récitation du Rosaire. Parmi ces promesses, il y a celle-ci :

« Tu obtiendras tout ce que tu me demanderas par la récitation du Rosaire » et « Tous ceux qui propagent le saint Rosaire seront aidés par moi dans leurs nécessités« .

Il existe de nombreux exemples dans l’histoire où les fidèles ont prié le Rosaire en demandant l’intercession et l’aide de Marie. L’un des plus célèbres est la bataille de Lépante.

En 1571, les Turcs menaçaient d’envahir l’île de Chypre, ce qui leur aurait permis de contrôler la mer Méditerranée et de mieux attaquer et conquérir des pays comme la France, l’Italie et l’Espagne. Pendant de nombreuses années, le pape Pie V a tenté de former une alliance avec certains de ces pays, mais ce n’est qu’en mai 1571 qu’il a pu réunir suffisamment de soutien pour créer la Sainte Ligue, composée de forces espagnoles et italiennes.

Ils prennent la mer et, le 7 octobre 1571, ils rencontrent la flotte musulmane, bien plus nombreuse que la Sainte Ligue, dans le golfe de Lépante, au large de la Grèce. Le pape Pie V demande à tous les catholiques de prier le rosaire pour le succès de la Sainte Ligue. Après une bataille de cinq heures, cette flotte en infériorité numérique a vaincu les musulmans.

Le pape Pie a attribué tout le mérite à l’intercession de Marie et a déclaré le 7 octobre la fête de Notre-Dame de la Victoire. Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement cette victoire, mais nous consacrons tout le mois d’octobre à cette puissante arme spirituelle.

Sœur Lucia dos Santos, l’une des enfants à qui Marie est apparue à Fatima, a dit un jour :

« Il n’y a pas de problème, aussi difficile soit-il, qu’il soit temporel ou surtout spirituel, dans la vie personnelle de chacun d’entre nous, de nos familles… qui ne puisse être résolu par le Rosaire« .

Comprenant cela, l’American Life League a fondé la Vague bleue mariale – une initiative de rosaire appelant les catholiques à « prier un rosaire hebdomadaire avec l’intention spécifique de mettre fin à tous les avortements chirurgicaux, par pilule, contraceptifs et par FIV et de fermer tous les établissements d’avortements« .

L’avortement est le plus grand mal de notre temps. Nous savons que le massacre de millions d’enfants innocents brise non seulement nos cœurs, mais aussi ceux de Jésus et de sa mère. C’est pourquoi nous nous battons avec tant d’acharnement pour changer les cœurs et les esprits au sujet de l’avortement et pour enseigner le caractère sacré de tous les êtres humains, en particulier des enfants à naître.

Au cours des quatre dernières années, le MBW a connu un grand succès et, alors qu’il se prépare à fêter son quatrième anniversaire, il voit la preuve de la bonté de Marie dans tous ses efforts. Notre Dame a vraiment béni ce programme. Aujourd’hui, les partenaires de prière du MBW sont plus de 10 000 et viennent des 50 États et de 31 pays.

Si l’on fait le calcul, cela représente plus de 520 000 chapelets par an !

Nous connaissons l’immense pouvoir de la prière et nous savons que tous ces chapelets récités pour protéger des vies innocentes font du bien. Ils sauvent des vies, car Marie ne fait pas de promesses en l’air. Nous pouvons prendre à cœur sa promesse qu’elle viendra à notre secours.

La MBW n’a pas seulement été une bénédiction pour les bébés, mais aussi pour les participants et les responsables du programme, qui ont pu constater les effets positifs d’un rosaire hebdomadaire sur la vie des enfants. Katie Brown, directrice de la Vague bleue mariale, a récemment déclaré :

« Diriger ce programme m’a certainement permis d’être aux premières loges pour voir les bonnes œuvres des autres et m’a aidée à grandir dans la vertu moi-même. Mais ce qui est peut-être le plus beau, c’est de savoir que ce programme a aidé d’autres personnes à grandir dans leur foi et à développer leur dévotion à Notre-Dame.« 

Elle poursuit :

« La prière régulière du rosaire a aidé les gens à approfondir leur foi et à renforcer leur engagement en faveur de la vie« .

À lire aussi | Pécheur, ne laissez pas passer cette récolte – Homélie pour le 27e dimanche de l’année

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que le Rosaire ne transforme pas seulement les individus, il a le pouvoir de transformer le monde. Par la récitation des prières et la réflexion sur la vie du Christ, nous approfondissons notre foi, nous approfondissons notre compréhension de l’amour du Christ et nous acquérons la capacité d’aller évangéliser.

Le Rosaire nous change vraiment. Il nous change parce que l’amour de Dieu et les promesses de Marie sont les deux choses les plus importantes sur lesquelles nous pouvons compter dans ce monde. Lorsque nous invoquons l’aide de Marie pour combattre les maux de ce monde – y compris l’avortement – nous savons qu’elle nous viendra en aide.

En ce mois du Rosaire, renouvelons notre dévotion à cette arme spirituelle. Prenons le temps de faire cette belle prière. Et n’oublions jamais les promesses que Marie nous a faites, car nous pouvons être sûrs qu’elle nous viendra en aide.

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Catholic World Report (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Pécheur, ne laissez pas passer cette récolte – Homélie pour le 27e dimanche de l’année

Pécheur, ne laissez pas passer cette récolte – Homélie pour le 27e dimanche de l’année

Saint Bruno de Segni corrige le pape

Saint Bruno de Segni corrige le pape