in , , , , , ,

Quatre astéroïdes ont été nommés d’après un Pape et trois Jésuites

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Quatre astéroïdes ont récemment été nommés en l’honneur de quatre personnalités liées à l’Observatoire astronomique du Vatican.

Le Pape Grégoire XIII, également connu sous le nom d’Ugo Boncompagni, ainsi que trois jésuites : Johann Hagen, Bill Stoeger et Robert Janusz. L’Union astronomique internationale a officialisé ces noms début février.

Les astéroïdes portent les noms suivants : 562971 Johannhagen, 551878 Stoeger, 565184 Janusz et 560974 Ugoboncompagni. Le Pape Grégoire XIII a été honoré pour sa réforme du calendrier, qui a conduit à la création du calendrier grégorien, ainsi que pour son soutien à la tradition des astronomes et des observatoires pontificaux.

Les trois autres astéroïdes ont été nommés en l’honneur des trois jésuites qui ont marqué l’histoire de l’Observatoire : Johann Hagen, directeur de l’Observatoire du Vatican de 1906 à 1930, Bill Stoeger, cosmologiste et théologien américain, et Robert Janusz, actuellement membre du personnel de l’Observatoire.

Ces noms ont été publiés par l’Union astronomique internationale dans son dernier bulletin le 7 février. L’Observatoire astronomique du Vatican, ou Specola Vaticana en italien, est une institution scientifique confiée aux jésuites par le Saint-Siège.

Plus de trente astéroïdes portent les noms de jésuites, dont certains ont contribué à l’astronomie. Par exemple, le père Christopher Clavius, qui a travaillé sur le projet de calendrier grégorien, a son astéroïde nommé 20237 Clavius.

Le père Giovanni Battista Riccioli a mis au point le système de nomenclature lunaire, et son nom est également donné à un astéroïde. Les jésuites ayant voyagé dans différentes parties du monde, certains astéroïdes portent des noms associés à des pays comme les Philippines, le Paraguay, la Chine, la République démocratique du Congo et l’Argentine. D’autres astéroïdes portent le nom d’astronomes de l’Observatoire du Vatican.

Le processus de dénomination des corps célestes est un processus long et complexe. Les nouveaux corps célestes reçoivent un nom provisoire basé sur la date de leur découverte. Une fois que leur orbite est déterminée avec précision, ils reçoivent un numéro définitif attribué par l’Union astronomique internationale (UAI).

À lire aussi | Le film « L’exorciste du Pape » est une exagération anticléricale

Le découvreur est ensuite invité à proposer un nom, qui doit respecter certaines directives, comme l’interdiction des noms à caractère commercial ou des noms d’animaux domestiques. Un panel de quinze astronomes professionnels évalue ensuite les noms proposés avant de prendre une décision finale.

Les noms associés à des individus ou des événements politiques ou militaires ne peuvent être utilisés que cent ans après la mort de l’individu ou la date de l’événement.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Le film L'exorciste du Pape est une exagération anticléricale

Le film « L’exorciste du Pape » est une exagération anticléricale

De la chute du premier homme et de la prescience de Dieu

De la chute du premier homme et de la prescience de Dieu