in , , ,

Un moudjahidine indonésien abattu par les forces indonésiennes

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Un moudjahidine indonésien abattu par les forces indonésiennes

Les forces de sécurité indonésiennes ont tué mardi un moudjahidine indonésien, accusé de décapitations, lors d’une fusillade dans le cadre d’une vaste campagne antiterroriste contre des extrémistes dans des jungles montagneuses reculées, a annoncé la police.

Le chef de la police provinciale Rudy Sufahriadi a déclaré qu’Ahmad Gazali, 27 ans, également connu sous le nom d’Ahmad Panjang, un membre clé du réseau des moudjahidines de l’est de l’Indonésie, a été mortellement abattu par une équipe conjointe de militaires et de policiers près du hameau d’Uempasa dans le district montagneux de Parigi Moutong, dans la province de Sulawesi centrale. Il borde le district de Poso, un foyer extrémiste de la province.

Les moudjahidines de l’est de l’Indonésie ont revendiqué les meurtres de policiers et de chrétiens appartenant à des minorités, certains par décapitation. Il a prêté allégeance au groupe État islamique. La police a déclaré que Gazali avait procédé à plusieurs exécutions du groupe, y compris la décapitation de quatre agriculteurs chrétiens en mai dernier.

À lire aussi | Les Missionnaires de la Charité rationnent la nourriture en Inde

L’équipe conjointe patrouillait dans la région lorsqu’elle est tombée sur deux militants dans un camp, a déclaré Sufahriadi lors d’une conférence de presse. Il a déclaré que le deuxième militant s’était échappé dans la jungle.

La fusillade de mardi s’est produite quatre mois après que les forces de sécurité ont tué deux militants dans une autre fusillade dans la jungle, dont Ali Kalora, le chef du groupe, qui était l’un des militants les plus recherchés du pays.

« Nous recherchons toujours trois autres membres présumés du groupe », a déclaré Sufahriadi, « Nous les exhortons à se rendre immédiatement ou nous continuerons à les traquer. »

L’Indonésie, la nation à majorité musulmane la plus peuplée du monde, a mené une répression contre les militants depuis que les attentats à la bombe sur l’île de villégiature de Bali en 2002 ont tué 202 personnes, pour la plupart des touristes occidentaux et asiatiques.

Les attaques de militants contre des étrangers en Indonésie ont été largement remplacées ces dernières années par des frappes plus petites et moins meurtrières visant le gouvernement, principalement la police et les forces antiterroristes, et des personnes que les militants considèrent comme des infidèles, inspirées par les tactiques du groupe État islamique à l’étranger.

À lire sur Crux

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Les Missionnaires de la Charité rationnent la nourriture en Inde

Les Missionnaires de la Charité rationnent la nourriture en Inde

Nos sœurs religieuses sont une chance pour la France

Nos sœurs religieuses sont une chance pour la France