Un nouveau miracle eucharistique au Mexique ?
in , ,

Un nouveau miracle eucharistique au Mexique ?

Un nouveau miracle eucharistique au Mexique ?

Une vidéo circulant sur les médias sociaux montre ce qui semble être un miracle eucharistique : une hostie consacrée exposée à l’adoration des fidèles semble  » battre  » comme un cœur.

La vidéo a été enregistrée le 23 juillet à la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire dans la ville de Zapotlanejo, près de Guadalajara, dans l’État mexicain de Jalisco.

Le père Carlos Spahn, prêtre argentin, fondateur et supérieur de la Famille religieuse du Cœur Immaculé et de la Miséricorde Divine, qui exerce actuellement son ministère au Mexique, a dirigé le service d’adoration eucharistique.

Dans une déclaration à ACI Prensa, l’agence de presse sœur de CNA en langue espagnole, Spahn a déclaré que le phénomène s’est produit après la fin de la messe : « Nous avons exposé le Saint-Sacrement ; j’ai dit les prières pour l’exposition, et quand je me suis levé pour aller à la sacristie, cela a commencé à se produire.« 

« Certaines personnes l’ont vu« , a-t-il dit, et « ne pouvaient pas croire ce qu’elles voyaient, et nous avons au moins deux séquences vidéo.« 

Ces enregistrements, a-t-il expliqué, ont été réalisés par « des personnes qui ont rapidement sorti leur téléphone portable, l’ont filmé » et le lui ont transmis presque immédiatement, puisque le prêtre leur a demandé ce matériel « pour qu’ils ne le modifient pas ou quoi que ce soit.« 

« J’atteste donc que c’est authentique« , a-t-il dit.

Le prêtre a déclaré que « personne n’a dit de regarder à haute voix‘ », mais les personnes qui adoraient le Saint-Sacrement ont commencé à voir tout naturellement ce qui se passait, ceci a duré « 20 secondes, 30 au maximum« .

L’archidiocèse de Guadalajara n’a pas publié de déclaration sur le phénomène.

Le cœur du Christ, qui bat d’amour pour les hommes. M. Spahn a déclaré que, à titre d' »interprétation personnelle« , il voit dans ce qui s’est passé « le cœur du Christ, qui bat d’amour pour les hommes.« 

Ce cœur, a-t-il déploré, « est tellement outragé, tellement abandonné, tellement méprisé… que parfois nous ne le traitons pas comme nous le devrions, avec plus de soin, avec plus de foi, avec plus de dévouement.« 

Pour Spahn, « peut-être que l’Église ne portera jamais de jugement officiel, parce qu’elle n’en a pas besoin non plus.« 

« Je ne dis pas que c’est un miracle officiellement, parce que je n’ai pas l’autorisation de le faire« , a-t-il dit.

« L’archidiocèse n’a pas été consulté à ce sujet parce que nous ne faisions que passer ; maintenant, je suis dans un autre diocèse en train de prêcher« , a-t-il dit, et il a expliqué que le prêtre local pourra chercher « des personnes pour signer et témoigner de ce qu’elles ont vu, et cette documentation pourra être envoyée aux personnes compétentes.« 

Une photo bénie du bienheureux Carlo Acutis

Spahn a également déclaré à ACI Prensa que quelques heures avant ce phénomène dans la paroisse mexicaine, il avait béni un cadre avec une photo du bienheureux Carlo Acutis, qui avait une profonde dévotion pour les miracles eucharistiques et utilisait Internet pour les faire mieux connaître.

La photo, a-t-il dit, « était scellée avec du verre« , mais cette nuit-là « la photo a commencé à suinter de l’huile« .

« Je dis simplement cela sans porter de jugement à ce sujet« , a-t-il dit.

À lire aussi | Aucun reste n’a encore été déterré des tombes des pensionnats

Après que les vidéos soient devenues virales sur les médias sociaux, le prêtre a été contacté par téléphone par la mère de Carlo Acutis, Antonia, avec qui « nous avons parlé de cet événement, que nous ne pouvons pas officiellement appeler un miracle, car l’Église doit le confirmer.« 

« Nous disons seulement que c’est un événement extraordinaire qui n’a pas d’explication pour notre science naturelle limitée. Nous n’avons pas trouvé d’explication« , a-t-il ajouté.

Cet article a été publié originellement par le Catholic News Agency ( Lien de l’article ).

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire