Une église californienne a été vandalisée trois fois depuis Noël
in , , ,

Une église californienne a été vandalisée trois fois depuis Noël

L’Église californienne catholique Sainte Marie à escondido, en Californie, a été vandalisée à trois reprises depuis Noël, ce qui constitue l’une des dernières attaques en date contre des églises catholiques aux États-Unis.

Le Père Scott Herrera, le pasteur de l’église, a déclaré jeudi à CNA qu’il pense que le vandale, qui a été filmé par les caméras de sécurité lors des trois incidents, est la même personne.

Le Père Herrera a déclaré que la police l’avait informé qu’un suspect avait été appréhendé dans le cadre de ces actes de vandalisme. L’identité du suspect n’a cependant pas encore été révélée à l’église.

Le Prêtre Herrera a déclaré que l’homme a vandalisé l’église pour la première fois le 25 décembre 2022, et a endommagé une statue de la Vierge Marie et des vases de fleurs qui décoraient le sanctuaire.

Une vidéo de la vidéo de sécurité de l’église datant des dernières heures du jour de Noël, mise en ligne par l’église, montre un homme donnant des coups de pied sur des vases à fleurs sur la propriété de l’église.

On peut ensuite voir l’homme prendre une bougie et la jeter sur un crucifix, l’endommageant. La vidéo montre l’homme en train d’ouvrir une porte de l’église et de marcher à l’intérieur. On le voit ensuite s’approcher d’une voiture arrêtée sur la route. On peut voir la voiture partir peu après avoir été approchée par l’homme.

Selon le Père Herrera, le même individu s’est à nouveau rendu à l’église les 9 et 10 janvier et a commis d’autres dégâts matériels.

Une vidéo de l’attaque du 9 janvier, mise en ligne par l’église, montre l’homme dans un jardin de prière avec deux autres personnes. Après le départ des deux personnes, on peut voir l’homme fouiller dans une poubelle, en sortir une bouteille, s’approcher d’une autre statue de la Vierge Marie et jeter la bouteille sur la statue.

Une vidéo de l’attaque du 10 janvier montre un homme s’approchant des portes de l’église et lançant un objet, brisant les vitres de la porte de l’église.

Cette vidéo est visible ci-dessous.

Le Père Herrera a déclaré à CNA que le vandale a causé plus de 20 000 dollars de dommages. L’église, a-t-il dit, devra trouver 20 000 dollars supplémentaires pour payer les mesures de sécurité telles que de nouvelles caméras, un gardien et des serrures de porte.

Le prêtre a déclaré à CNA que, bien qu’il considère ces crimes comme un « crime de haine » parce que les images religieuses ont été ciblées, il espère que l’auteur de ces crimes cherchera de l’aide si nécessaire.

« Dieu pardonne, et nous pardonnons« , a déclaré le Père Herrera.

Ana Cristina Bolanos, une paroissienne, a déclaré à NBC San Diego qu’elle se trouvait à l’intérieur de l’église lors de l’attaque, lorsque le vandale a renversé plusieurs vases à fleurs, brisé une vitrine et une statue de Marie, et jeté un vase sur un crucifix.

« Je ne savais pas comment réagir. J’avais envie de pleurer, pour être honnête« , a-t-elle déclaré.

Selon NBC, des personnes se sont rendues sur les lieux du vandalisme, ont allumé des bougies et ont offert des prières.

À lire aussi | L’argument d’un athée en faveur de l’athéisme

Madame Bolanos a déclaré :

« J’ai en fait un peu peur de venir parce que je viens tous les jours. Je me dis : « Et s’il arrive quelque chose ?« .

Elle va cependant à la messe tous les jours, et a dit : « Je viens avec la force de Dieu. Je viendrai et même s’il arrive quelque chose, je serai là« .

Cet article a été publié originellement par le Catholic News Agency (Lien de l’article).

Aider Lecatho en faisant un don

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire