in ,

Zelensky appelle à une intervention militaire des nations européennes

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Lors de la réunion du Forum économique mondial à Davos, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a plaidé en faveur d’une intervention militaire directe des nations européennes en Ukraine lors de la réunion du Forum économique mondial à Davos.

Dans son discours spécial, Zelensky a déclaré à propos de la guerre Russie-Ukraine :

« Si quelqu’un pense que cela ne concerne que nous, que cela ne concerne que l’Ukraine, il se trompe fondamentalement. » « Les directions possibles et même les échéanciers d’une nouvelle agression russe au-delà de l’Ukraine deviennent de plus en plus évidents« , a-t-il poursuivi.

« Permettez-moi de poser une question très honnête : Quelle nation européenne peut aujourd’hui fournir une armée prête au combat comparable à la nôtre, faisant reculer la Russie ? » « Et combien d’hommes et de femmes vos nations sont-elles prêtes à envoyer pour défendre un autre État, une autre nation ? » « Et s’il faut lutter contre Poutine dans les années à venir, n’est-il pas préférable de mettre fin à lui et à sa stratégie de guerre maintenant, alors que nos hommes et femmes courageux le font déjà ?« 

Zelensky, qui est apparu dans son uniforme semi-officiel, portant les armoiries nationales de l’Ukraine sur son pull, a affirmé que si d’autres nations soutenaient l’Ukraine, cela raccourcirait la guerre. « Chaque réduction de la pression sur l’agresseur [la Russie] ajoute des années à la guerre, mais chaque investissement dans la confiance du défenseur [l’Ukraine] raccourcit la guerre« , a insisté Zelensky.

« La guerre se terminera par une paix juste et stable, et je veux que vous fassiez partie de cette paix, à partir de maintenant, pour rapprocher la paix« , a-t-il ajouté. « Et nous avons besoin de vous en Ukraine pour construire, reconstruire, restaurer nos vies.« 

Le discours de Zelensky était parsemé de propos agressifs contre le président russe Vladimir Poutine. Le président ukrainien a qualifié son ennemi géopolitique de « terroriste » et a souhaité que même les enfants et petits-enfants de Poutine ne puissent pas avoir de repos dans ce monde ou dans l’au-delà.

Lors d’une interview avec le président du Forum économique mondial, Borge Brende, après son discours, Zelensky a déclaré qu’il n’y aurait pas de pardon envers Poutine.

« Ni lui [Poutine], ni ses enfants ou petits-enfants n’auront de repos sûr, ni dans ce monde ni dans l’autre monde« , a déclaré le président ukrainien.

Klaus Schwab félicite Zelensky pour la défense de la « démocratie libérale » Le fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, Klaus Schwab, a applaudi Zelenskyy lors de l’introduction du discours du président ukrainien pour avoir défendu les valeurs du « système international » et de la « démocratie libérale« .

« Nous vous sommes profondément reconnaissants, ainsi qu’au peuple ukrainien, de défendre les valeurs qui sont au cœur du système international et au cœur de la démocratie libérale« , a déclaré Schwab.

« En 2020, l’Ukraine s’est vu accorder le statut de candidat à l’UE, et le mois dernier, les négociations formelles d’adhésion ont commencé« , a-t-il continué. « Il ne fait aucun doute que l’Ukraine reste fermement engagée sur la voie de l’intégration européenne grâce à vous et aux politiques de votre gouvernement.« 

À lire aussi | Plus de 10 000 enfants victimes du conflit israélo-palestinien

Bien que Schwab ait félicité Zelensky pour avoir soutenu la « démocratie libérale« , le gouvernement ukrainien a été vivement critiqué par les Nations Unies et d’autres organisations pour avoir ciblé l’Église orthodoxe ukrainienne (EOU) avec une discrimination injustifiée, saisissant des biens ecclésiastiques et expulsant des moines de monastères en raison de leur prétendue connexion avec le Patriarcat de Moscou, même si l’EOU avait déclaré son indépendance de Moscou après l’invasion de la Russie en Ukraine.

De plus, le cinéaste chiléno-américain et critique de Zelenskyy, Gonzalo Lira, a été arrêté en Ukraine pour ses reportages et pour « justifier l’agression russe contre l’Ukraine« . Lira est récemment décédé dans une prison ukrainienne dans des circonstances mystérieuses.

Zelensky a fait de nombreux choix de personnel douteux, notamment en demandant à l’artiste occulte Marina Abramović d’être ambassadrice de l’Ukraine ou en nommant un trans comme porte-parole de langue étrangère pour l’armée ukrainienne.

Cet article a été initialement publié par LifeSiteNews puis traduit par LeCatho | Lien original.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire