4e dimanche de l’avent – Homélie du Père Bob Warren

L’homélie du Père Robert (Bob) en ce 4e dimanche de l’avent. N'ayez pas peur, l'une des assurances les plus fréquentes dans les Écritures est celle que vous venez d'entendre chez Matthieu.

N'aie pas peur, elle est commune à l'ancien et au nouveau testament. Avant de conclure une alliance avec Moïse, le Seigneur lui dit : "N'aie pas peur." Gabriel dit à Daniel terrifié : "N'aie pas peur." Un ange dit au père de Jean-Baptiste, Zacharie, "N'aie pas peur". Gabriel dit à Marie, troublée d'apprendre qu'elle va avoir un enfant : "N'aie pas peur."

Des bergers effrayés par la gloire de Noël qui brillait autour d'eux se sont vu dire par des Anges : "N'ayez pas peur." Jésus dit à Pierre, effrayé par une étonnante prise de poissons qui brise le filet et par les disciples qui pensent qu'il est un fantôme marchant sur l'eau : "N'ayez pas peur". Puis aux disciples lors de la transfiguration et à Marie-Madeleine au tombeau vide, "N'ayez pas peur." Et ainsi aujourd'hui, un Ange qui assure Joseph : "N'ayez pas peur. Ne crains pas de prendre Marie pour épouse, car l'enfant conçu en elle vient de l'Esprit Saint." Qu'est-ce que cela signifie pour vous et moi, n'ayez pas peur ? Qu'est-ce que cela signifie ?

Il ne s'agit pas d'une interdiction générale, comme si la peur était une contradiction juive ou chrétienne. Parfois, nous avons de bonnes raisons d'avoir peur. Quand on perd son emploi après de nombreuses années dans la même entreprise. Dans certaines de nos villes, les gens ont peur parce que les armes à feu, la coke et le crack sont rois dans les rues. Les gens ont peur lorsqu'ils n'ont pas accès aux soins de santé, ou à une assurance maladie. Quand ils ont faim ou sont sans abri. Les gens ont peur lorsqu'ils sont dépendants de la drogue ou de l'alcool, ou lorsqu'ils sont atteints d'un cancer ou d'une autre maladie grave. Les gens ont peur lorsqu'ils sont jeunes et vulnérables.

Les personnes âgées et solitaires, les personnes d'âge moyen et malheureuses de leur vie. Jésus n'avait-il pas peur dans le jardin de son agonie lorsqu'il a supplié son Père de ne pas le laisser mourir ? Comment comprendre le "N'aie pas peur" du Seigneur ? Quel est le côté positif de la médaille ? Isaïe nous donne un indice. Le Seigneur vous donnera un signe : une femme est enceinte et donnera naissance à un fils qu'elle appellera Emmanuel, ce qui signifie que Dieu est avec nous. Pas simplement partout comme Dieu doit l'être. Mais avec nous d'une manière unique, comme jamais auparavant.

Voici Dieu dans notre chair et notre sang, Dieu qui marche comme nous marchons. Affamé comme nous avons faim, fatigué comme nous sommes fatigués, Dieu guérissant les maladies humaines d'un simple toucher. Insufflant le courage dans des cœurs sans espoir et pourtant ce Dieu serait trahi par un baiser. Fouetté par des fouets, couronné d'épines, cloué sur une croix. Il s'est élevé et est monté vers le Père, mais il est resté avec nous dans le sacrement de l'autel. Que cela signifie-t-il pour la peur ? Cela nous dit que Dieu n'est pas seulement dans son ciel, mais avec nous pour nous sauver. C'est ce que signifie le nom de Jésus, rappelez-vous l'Évangile, vous devez le nommer Jésus, car il sauvera ce peuple.

Non seulement nous sauver du péché, mais aussi de la peur. Ni Dieu ni les Anges de Dieu ne jouent au psychiatre quand ils disent : "N'ayez pas peur". Les Évangiles ne sont pas un mini-cours de thérapie pour dissoudre la peur. Il faut avoir une certaine dose de peur dans la vie. La peur de brûler un feu rouge, la peur de laisser un bébé conduire la voiture. L'Évangile s'intéresse à ces peurs qui me paralysent et détruisent mon unité avec Dieu. La peur qui m'empêche de faire confiance à Dieu.

La façon dont Dieu s'est confié à nous. Il s'est confié à une mère adolescente et à un père adoptif. Il s'est confié à 12 amis. Il s'est confié à un peuple de sa propre création qui l'a crucifié. Et il se confie encore à nous lorsqu'il vient à nous, reposant dans nos mains ou sur nos langues. Il ne demande qu'à être admis dans nos cœurs, dans nos vies. Ce que nous avons à Noël, c'est un terrible désir de la part de Dieu d'être avec nous, de faire partie de nous. De faire partie de notre condition humaine, de faire partie de nos pertes.

Nos récessions, nos déceptions et nos relations brisées. De faire partie de la mort que nous avons connue cette année. Pas seulement la mort d'un être cher, mais toutes les autres formes de mort, le manque d'amour et la solitude. Noël n'est pas la fin de toutes les peurs, mais il devrait être le début d'un nouvel amour. Un nouvel amour pour un Dieu qui est devenu ce que nous sommes afin que nous puissions lui ressembler davantage. Cette année, essayez de voir dans la crèche de Noël un défi, une assurance. Un défi d'aimer un peu comme cet enfant a aimé, terriblement vulnérable, mais toujours les bras tendus.

À lire aussi | Le Père Frank Pavone, militant pro-vie renvoyé de la Prêtrise

Essayez de ressentir l'assurance de l'Emmanuel Dieu avec nous. Noël ne chasse pas automatiquement la peur. Allez à la messe, chantez comme des fous, agenouillez-vous devant la crèche et la peur s'évaporera. Tous les problèmes disparaîtront, cela peut arriver ou non. Mais être à la messe, recevoir son Seigneur. S'agenouiller devant la crèche devrait vous faire savoir, devrait vous faire sentir que Dieu est avec vous. Dieu aime, Dieu prend soin de vous, alors n'ayez pas peur. Car il vous est né un Sauveur, et son nom sera Emmanuel, ce qui signifie "Dieu est avec nous".

Dostoïevski, le grand écrivain russe, a écrit un jour : "L'amour est une chose dure et redoutable." Dure, c'est naître dans une étable et terrible, c'est mourir sur une croix avec des trous dans le corps. Ce Noël, agenouillez-vous près de la crèche, mais levez les yeux vers la croix et dites-vous : tout cela pour moi, n'ayez pas peur.

Homélie de ce dimanche du Père Robert Warren, Franciscain de Garison NY

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *