in , , ,

700 personnes baptisées à Katsina malgré les attaques

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Plus de 700 personnes ont été baptisées le dimanche de Pâques dans le diocèse catholique de Katsina au Nigeria, malgré une augmentation des attaques visant principalement les communautés chrétiennes.

Lors d’une interview le 3 avril avec ACI Africa, l’évêque Gerald Mamman Musa s’est réjoui du succès de la célébration de Pâques – la première du diocèse. Le diocèse de Katsina a été érigé par le pape François en octobre 2023.

« C’était une célébration magnifique, avec des prêtres réunis pour la première fois dans la cathédrale« , a déclaré l’évêque de 53 ans.

« Malgré les défis sécuritaires auxquels nous sommes confrontés en tant que diocèse, nous avons eu plus de 700 personnes qui ont été baptisées et ont reçu la sainte communion. C’est un nombre incroyable« , a déclaré Musa.

« Cela nous montre que, de petites manières, Dieu agit. Même dans des endroits reculés, même dans des endroits où l’on pense qu’il y a une minorité chrétienne, Dieu agit« , a déclaré l’évêque. « Et nous remercions Dieu pour la moisson que nous avons. Une moisson en termes d’augmentation du nombre de membres que nous avons.« 

« Nous pensons qu’avec le temps, il y aura davantage de personnes qui embrasseront la foi, davantage de personnes qui recevront le baptême. Nous sommes convaincus que nous verrons un nombre croissant de fidèles s’engager pleinement dans leur croyance« , a affirmé Musa à ACI Africa.

Il a poursuivi :

« Le défi que nous rencontrons, qui affecte l’évangélisation, est le défi de l’insécurité.« 

À lire aussi | Sainte Casilda de Toledo, princesse musulmane convertie au catholicisme

L’évêque a observé que dans le sud de l’État, des milliers d’individus ont été déplacés par ce qu’il qualifie de « bandits« .

Il a déclaré qu’au cours de la saison du Carême, il avait rendu visite à 45 familles déplacées des gouvernements locaux de l’État de Katsina. « Et ils ne sont pas les seuls« , a déclaré Musa. « Il y a environ 300 communautés qui ont été déplacées.« 

« Cela affecte le travail d’évangélisation car ces personnes ont une église. Elles ont dû quitter l’église pour aller vivre ailleurs« , a-t-il déclaré. « Elles veulent retourner dans leur patrie, mais c’est difficile car le défi de l’insécurité est toujours là.« 

Musa espère toujours que son diocèse continuera à soutenir de nouveaux convertis qui ont embrassé la foi.

« Nous aspirons à créer un système où les nouveaux convertis, tout comme les fidèles de longue date, bénéficieront d’une formation solide. De plus, nous souhaitons mettre en place un programme d’enseignement durable, » a-t-il annoncé.

« La formation ne s’achève pas avec le catéchisme préparant à la sainte communion, ni avec celui pour le baptême. La formation de la foi doit se poursuivre tout au long de la vie, permettant ainsi à notre peuple de croître continuellement dans la foi« , a-t-il affirmé.

Cet article a été initialement publié par Catholic News Agency puis traduit par LeCatho | Lien original

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Sainte Casilda de Toledo, princesse musulmane convertie au catholicisme

Sainte Casilda de Tolède, princesse musulmane convertie au catholicisme

Prêtre aveugle : j'ai gagné plus d'âmes pour Dieu, sans yeux

Prêtre aveugle : j’ai gagné plus d’âmes pour Dieu, sans yeux