in , , , , ,

Ce dimanche, Créteil a rendu hommage au Père Henri Didon

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le prêtre Henri Didon est tout simplement celui qui a inventé la devise des Jeux olympiques, il y a 130 ans «Citius, Altius, Fortius» pour «Plus vite, plus haut, plus fort». 

En 1894, la Sorbonne voit la création du Comité International Olympique (CIO), qui fixe la première date des Jeux Olympiques de l’époque contemporaine à Athènes en 1896. C’est lors de cet événement que la devise est officiellement adoptée. Le Père Didon, accompagné d’une dizaine d’élèves, participe activement à ces Jeux Olympiques athéniens.

Afin de célébrer cette grande figure locale de son temps, le diocèse a choisi de lui rendre hommage ce dimanche 14 janvier, pour le lancement de l’année olympique, plus spécialement avec Paris 2024. Cette devise avait été choisie par Pierre de Coubertin qui fût donc tout simplement inventée par son ami le père dominicain Henri Didon.

Le diocèse a choisi, pour les jeux olympiques, l’église Saint-Denys d’Arcueil, qui se trouve tout près du collège Albert-Le-Grand à Arcueil et où le père Henri y a été proviseur, d’après Vatican News. Une chapelle appartenant à cette église à d’ailleurs était consacrée au « sport fraternel » à l’occasion d’une messe célébrée par Mgr Blanchet.

À lire aussi | Une image de prophète – Homélie pour le deuxième dimanche de l’année

« Un rappel pour dire que le sport est une invitation au dépassement de soi, au service de la personne, de sa dignité et du bien commun » a expliqué le Père Richard Gorski, curé de la paroisse à Vatican News.

Henri Didon, le prêtre des jeunes par le sport

Le père Didon était donc une des premières figures du sport moderne, il a organisé bon nombre de compétitions sportives pour les élèves du collège d’Albert-Le-Grand à Arcueil, il adorait le sport, qui, selon lui, permet à l’homme de se développer sous tous les aspects. C’est pour cette raison aussi que dans sa devise le terme « Citius«  »plus vite« , est en rapport à l’esprit, « Altius » « plus haut » à l’élévation de l’âme qui est en chemin vers Dieu et « Fortius » « plus Fort » est lui lié au corps, qui se façonne par le sport. Le père Henri Didon était néanmoins un très grand fan de football.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Une image de prophète - Homélie pour le deuxième dimanche de l'année

Une image de prophète – Homélie pour le deuxième dimanche de l’année

L'Équateur toujours en proie à la guerre des gangs

L’Équateur toujours en proie à la guerre des gangs