in , , , , ,

Une image de prophète – Homélie pour le deuxième dimanche de l’année

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

La première lecture de la messe dominicale nous parle de l’appel de Samuel. En l’examinant, nous pouvons voir ce qui fait un grand prophète. D’un point de vue plus théologique, nous pouvons voir comment les grâces de Dieu forment un grand prophète.

Samuel était certainement l’un des prophètes les plus importants de l’Ancien Testament et il a vécu à un moment critique, alors qu’Israël passait de l’époque des juges à celle de la monarchie. En fin de compte, c’est lui qui verra Israël traverser la période difficile du règne de Saül et qui le préparera et l’oindra pour la royauté de David qui suivra.

Quelles sont donc les façons dont Dieu prépare Samuel et chaque prophète (c’est-à-dire vous) à sa mission ? Considérez les cinq façons suivantes.

  1. La PROXIMITÉ d’un grand prophète – Dans la première lecture, nous trouvons le jeune Samuel endormi dans le temple du Seigneur. À l’époque, le temple n’était pas encore à Jérusalem et n’était pas non plus un bâtiment permanent ; c’était une structure de tente à Hébron. Samuel, en tant que personne en formation pour les fonctions du temple, dort près de l’arche de l’alliance, qui portait la présence de Dieu. Nous voyons donc qu’un grand prophète commence et reste en restant près du Seigneur.

Nous devons faire de même si nous voulons être de grands prophètes pour notre famille et nos amis. Comment des parents pourraient-ils donner un témoignage prophétique à leurs enfants s’ils sont éloignés du Seigneur ? Comment un prêtre prêchera-t-il avec autorité et puissance s’il ne reste pas proche du Seigneur ?

Comment se rapprocher du Seigneur ? La prière quotidienne, la lecture dévote des Écritures, la confession fréquente, la réception hebdomadaire de la Sainte Communion et un esprit d’émerveillement et de crainte. Demandez ces vertus. Restez près du Seigneur. Les grands prophètes restent proches du Seigneur.

  1. La CONSTERNATION d’un grand prophète – La première lecture dépeint Samuel en proie à une certaine confusion quant à ce qu’il entend et de qui il l’entend. Dieu appelle, mais Samuel ne comprend pas. Il s’efforce de comprendre ce qui lui arrive. L’examen de l’appel des grands prophètes révèle que la plupart d’entre eux se sont débattus avec leur appel. Moïse se sentait vieux, inarticulé et inadéquat. Jérémie se sentait trop jeune ; Ésaïe, trop pécheur. Amos se serait contenté de rester un tailleur de sycomores. La plupart des prophètes se sont sentis dépassés et ont été consternés.

Samuel finit par comprendre qui l’appelle et se met en route. Mais pour cela, il a dû écouter pendant un certain temps.

Qu’en est-il pour vous ? Beaucoup d’entre nous voudraient courir si Dieu leur faisait comprendre qu’il avait quelque chose à leur faire faire. D’une certaine manière, c’est une réaction appropriée, car l’orgueil est un mauvais trait de caractère. Le fait d’être troublé, d’éprouver un peu de consternation et d’anxiété, nous aide à rester humbles et à continuer à nous appuyer sur le Seigneur.

Qu’est-ce que le Seigneur vous demande ? Peut-être que, comme Samuel, tu as du mal à comprendre au début. Restez près de Dieu et les choses finiront par s’éclaircir.

Les grands prophètes ont lutté, mais c’est là l’essentiel. Ils ont lutté avec Dieu pour obtenir une réponse et une vision.

  1. La CONNEXION d’un grand prophète – Remarquez que Samuel ne discerne pas tout seul. Il demande conseil à un homme plus sage. Bien qu’Eli ne soit pas un enseignant parfait, Dieu se sert de lui pour aider Samuel.

Nous aussi, nous devrions rechercher de bonnes et fortes influences spirituelles, des amis et des membres du clergé, pour nous aider à discerner. L’Écriture dit : « Demandez conseil à tout homme sage » (Tobie 4:18). C’est une mauvaise idée d’essayer de discerner seul. Nous devons cultiver des relations avec des hommes et des femmes sages et spirituels dans notre cheminement.

Les grands prophètes étaient en contact avec des chefs spirituels et des enseignants. Ils lisaient et consultaient d’autres prophètes. Dieu ne nous appelle pas seulement à une relation verticale et privée avec Lui. Il nous appelle aussi à une relation horizontale avec les autres. Recherchez des conseils avisés, comme le font les grands prophètes.

  1. Le NOYAU d’un grand prophète – Samuel est conseillé par Eli de dire à Dieu : « Parle, Seigneur, car ton serviteur t’écoute« . Un grand prophète écoute Dieu, mais Dieu ne dit pas toujours des choses faciles. Il lance souvent des défis, mais les grands prophètes l’écoutent très attentivement. Ils n’essaient pas d’enterrer sa parole, ils n’oublient pas ce qu’il dit. Ils prennent au sérieux ce qu’ils entendent et ne compromettent pas la Parole de Dieu.

Qu’en est-il de nous ? Il est facile d’éviter d’écouter Dieu ou de compromettre ce que nous avons entendu, mais les grands prophètes l’écoutent attentivement en faisant ces choses : lire et étudier sa parole, observer comment il parle à travers la création et dans les événements de chaque jour, étudier les enseignements de l’Église, et écouter la petite voix tranquille qui est en nous avec attention et dans la prière.

Veux-tu devenir un grand prophète ? Alors écoutez.

  1. La CAPACITÉ d’un grand prophète – Nous voyons dans la vie de Samuel comment il s’est progressivement transformé en un grand prophète de Dieu qui n’a jamais compromis la parole de Dieu. Le texte dit : Samuel grandissait, et l’Éternel était avec lui, ne permettant pas qu’une seule de ses paroles restât sans effet. Parce que Samuel était proche du Seigneur, qu’il a fait face à sa propre consternation, qu’il était en relation avec les sages et qu’il avait cette vertu fondamentale d’écouter, il est devenu un grand prophète. Le texte hébreu est plus littéral lorsqu’il dit que Dieu n’a pas laissé une seule des paroles de Samuel tomber à terre.

À lire aussi | Les personnes consacrées sont témoins de la présence de Jésus parmi nous

Être un grand prophète est une œuvre de Dieu. Nous qui voudrions et devrions être nous-mêmes de grands prophètes, nous devrions tenir compte de la manière dont Dieu travaille pour faire de grands prophètes. Apprenez de Samuel. Étudiez tous les prophètes et vous verrez ce que Dieu peut faire.

Si la plupart d’entre nous souhaitent que nos paroles aient plus d’effet, il est moins évident que nous voulions entreprendre le processus nécessaire pour y parvenir. Demandez le don. Demandez le don de rester proche de Dieu, de lutter et d’accepter une partie de la consternation qui accompagne la fonction de prophète. Cherchez à être en contact avec des conseils sages. Apprenez la valeur fondamentale de l’écoute. C’est ainsi que Dieu suscitera en vous une conversion telle qu’aucune de vos paroles ne tombera jamais par terre.

Cette homélie a été publiée originellement en anglais par Monsignor Charles Pope – ADW  – Lien de l’article.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire