in , , , , ,

Des chrétiennes réduites à l’état d’esclaves sexuelles au Burkina Faso

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Au Burkina Faso, les attaques islamistes contre la population chrétienne seraient de plus en plus fréquentes ; les femmes seraient particulièrement touchées…

« Beaucoup d’entre elles sont détenues et violées« , a rapporté le prieur général de la communauté religieuse « Frères Missionnaires des Campagnes« , le Père Pierre Rouamba, lors d’un entretien avec l’œuvre mondiale de bienfaisance catholique « L’Aide à l’Église en détresse » (ACN).

« Certaines chrétiennes sont retenues longtemps comme esclaves sexuelles et reviennent enceintes. Ce sont de véritables tragédies qui ne sont pas rapportées par les médias« .

Selon le religieux, le Burkina Faso était en 2022 le pays « où il y avait le plus d’agressions christianophobes dans le monde« . « Les chrétiens sont quotidiennement victimes d’actions terribles d’Al-Qaïda et de l’État islamique« . De vastes zones du pays seraient minées et contrôlées par les terroristes. Les visites dans les villages chrétiens ne seraient plus possibles que par hélicoptère.

« Beaucoup de gens meurent parce qu’ils ne peuvent pas être soignés« .

Le Père Pierre a parlé d’une communauté dont il s’occupait dans la province de Compienga, à l’est du Burkina Faso. Celle-ci a été attaquée par des terroristes à la Pentecôte :

« Si les gens refusent de se convertir à l’islam, ils sont contraints de quitter leur village. Comme les routes sont bloquées, ils errent dans la forêt sans rien. Beaucoup meurent parce qu’ils n’ont pas assez à manger et ne peuvent pas être soignés« .

Sa communauté religieuse s’occupe des personnes traumatisées ; à cet effet, un centre de formation pour catéchistes et aides est en cours de construction dans le diocèse de Ouagadougou, la capitale. L’Aide à l’Église en détresse apporte notamment son soutien.

« Nous sommes préoccupés par l’avenir. Comment le pardon peut-il être atteint à long terme ?« , a déclaré le Père Pierre.

« C’est l’une des raisons pour lesquelles nous souhaitons mettre en place des unités de soutien afin d’offrir une aide spirituelle et psychologique« .

À lire aussi | Le Pape vante les mérites de Sainte Kateri Tekakwitha

De nombreuses personnes seraient gravement traumatisées ; en même temps, beaucoup de gens trouveraient un soutien dans la foi. Comme les églises ne peuvent pas être utilisées par crainte d’attentats, de nombreuses personnes se rassemblent dans des églises de maison. « Nous devrons tous guérir ces blessures physiques et psychiques« , a souligné le religieux. « Le travail pastoral est énorme« .

Le Burkina Faso est en proie aux troupes islamistes depuis 2015 ; ce pays d’Afrique de l’Ouest est devenu l’une des principales zones d’opération du djihadisme militant en Afrique. Depuis environ quatre ans, selon des observateurs locaux, les attaques ciblées contre les chrétiens, qui représentent environ un quart de la population du Burkina Faso, se sont multipliées.

Cet article a été publié originellement par Catholic News Agency (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire