in , , , ,

Des protestantes hurlent pour l’ordination des femmes devant le Vatican

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Des protestantes hurlent pour l'ordination des femmes devant le Vatican
Copyright | https://www.womensordination.org/

Alors que 197 cardinaux, patriarches et prêtres catholiques entraient au Vatican le 29 août pour une réunion à huis clos de deux jours sur la gouvernance de l’église, les défenseurs de l’ordination des femmes se sont rassemblés à l’extérieur pour protester contre l’absence de femmes à l’événement – pour ensuite être expulsés des lieux et plus tard détenus par les autorités italiennes.

« Nous espérions que notre témoignage provoquerait un réveil de leurs consciences sur le fait qu’il y a des sœurs qui sont à l’extérieur et qui ne sont pas incluses dans ces conversations« , a déclaré l’organisatrice Kate McElwee à NCR après avoir été relâchée par la police italienne responsable de la sécurité de la place Saint-Pierre.

Maintenant, selon McElwee, Women’s Ordination Worldwide (WOW), le groupe de coordination qui a organisé l’événement, est officiellement « sous enquête » pour son action.

Les partisans de l’ordination des femmes, vêtus de tenues rouges et portant des parasols rouges, s’étaient rassemblés près du Vatican peu avant 8 heures, avant le début à 9 heures du sommet très suivi du Vatican.

Un groupe de sept femmes originaires des États-Unis, du Royaume-Uni et de Pologne a ensuite défilé le long de la Via della Conciliazione de Rome, la rue emblématique menant à la place Saint-Pierre, avant de se rendre sur la piazza devant le Dicastère pour la doctrine de la foi du Vatican.

Là, près de l’entrée principale de la salle Paul VI du Vatican, où le pape François a convoqué le Collège des cardinaux pour la réunion des 29 et 30 août, les partisans ont ouvert leurs parasols, qui affichaient des slogans réformateurs tels que « Ordonnez les femmes« , « Sexualisez les femmes« , « Sexualisez les hommes« , « Sexualisez les hommes » et « Sexualisez les femmes » : « Ordonnez les femmes« , « Le sexisme est un péché capital » et « C’est le règne des hommes« .

Alors que les prélats arrivaient en masse pour la réunion, certains souriaient et disaient bonjour ; d’autres prenaient des tracts, alors que les défenseurs leur demandaient de « prier pour vos sœurs à l’extérieur.« 

François a convoqué la réunion des cardinaux du monde entier pour discuter de Praedicate Evangelium, la constitution apostolique qu’il a publiée en mars pour réorganiser la bureaucratie centrale du Vatican. Bien que le document permette explicitement aux femmes d’occuper pour la première fois des postes de direction dans les départements du Vatican, Mme McElwee a déclaré qu’elle trouvait injuste qu’aucune femme ne soit invitée à l’intérieur pour les deux jours de réunion.

« Nous voulions que notre témoignage suscite cette prise de conscience chez nos frères en Christ qui sont dans la salle« , a déclaré Mme McElwee, qui est la directrice exécutive de la Women’s Ordination Conference. (McElwee est également l’épouse du rédacteur en chef du NCR, Joshua McElwee).

Au lieu de cela, près de 20 minutes après le début de la manifestation, les défenseurs ont été approchés par la police italienne qui leur a demandé de fermer leurs parapluies et les a, peu après, rassemblés dans une zone de détention proche pendant une heure, avec leurs passeports et leurs téléphones confisqués, avant d’être emmenés dans un poste de police voisin.

Là, ils ont été retenus pendant trois heures supplémentaires. Après avoir signé ce que McElwee a décrit comme des « dizaines et des dizaines » de documents dans lesquels elles acceptaient de se conformer à une enquête, les sept femmes ont été libérées, leurs parapluies et leur matériel étant conservés comme preuves.

Le bureau de Rome de la police nationale italienne n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire sur le témoignage des défenseurs.

La marche du 29 août était la troisième action en faveur de l’ordination des femmes à se dérouler au Vatican ces derniers jours, alors que de nombreux dirigeants de l’Église sont réunis à Rome.

Le 26 août, à la veille de la création par François de 20 nouveaux cardinaux catholiques, les femmes se sont rassemblées devant la basilique Saint-Pierre sous le ciel nocturne avec une bannière lumineuse « Ordonnez les femmes« .

Lors de la cérémonie du 27 août au Vatican pour la création officielle des nouveaux cardinaux, les partisans ont distribué de petites cartes postales contenant des faits et des chiffres sur la hiérarchie catholique.

À lire aussi | L’entraîneur Marcus Freeman parle de foi, de paternité et de foot

« À ce moment-là, il y avait 226 cardinaux représentant soi-disant 1,36 milliard de catholiques impliqués« , a déclaré McElwee. « Et pourtant, il y a zéro femme impliquée« .

Elle poursuit : « Il n’y a aucune femme dans cette réunion. Il y a zéro femme cardinale qui rejoint le Collège des cardinaux et zéro femme qui sera éligible pour élire le prochain pape.« 

Cet article a été publié originellement et en anglais par NCR ONLINE Lien de l’article ).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire