in , , ,

Environ 300 prêtres du monde entier se réuniront à Rome

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

L’événement, intitulé « Prêtres pour le synode », est prévu du 28 avril au 2 mai et vise à écouter et à valoriser l’expérience du clergé des Églises locales.

Quelque 300 prêtres choisis par les Conférences épiscopales et les Églises orientales catholiques participeront à une rencontre mondiale d’écoute, de prière et de discernement au Vatican. Cet événement international est promu par le Secrétariat général du Synode et le Dicastère pour le Clergé, en collaboration avec le Dicastère pour l’Évangélisation et le Dicastère pour les Églises Orientales.

Intitulé « Prêtres pour le Synode. Une rencontre internationale« , l’événement vise à écouter et à évaluer l’expérience des prêtres dans leurs Églises locales respectives, et à leur offrir l’opportunité d’expérimenter le dynamisme du travail synodal au niveau universel.

Il se déroulera du dimanche 28 avril au jeudi 2 mai 2024 à la Fraterna Domus de Sacrofano, près de Rome. Le dernier jour, le Pape recevra les participants en audience.

L’initiative répond à l’indication exprimée par les participants à la première session de la 16e Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques (tenue en octobre 2023) qui, dans le rapport de synthèse, avaient identifié la nécessité de  » développer des moyens pour une participation plus active des diacres, des prêtres et des évêques dans le processus synodal de l’année prochaine. Une Église synodale ne peut se passer de leurs voix, de leurs expériences et de leurs contributions« .

La rencontre nécessitera l’implication active des participants, avec des tables rondes pour l’échange de bonnes pratiques, des ateliers sur les propositions pastorales, le dialogue avec des experts et des célébrations liturgiques conjointes.

À lire aussi | 700 000 personnes toujours sans abri en Turquie

Pour le choix des participants, les Conférences épiscopales et les Églises orientales catholiques ont été invitées à tenir compte, dans la mesure du possible, des critères suivants : privilégier les pasteurs ayant une expérience significative dans la perspective d’une Église synodale ; favoriser une certaine variété de contextes pastoraux d’origine (rural, urbain, contextes socioculturels spécifiques, etc.)

Le nombre de participants, quant à lui, a été déterminé selon des critères similaires à ceux utilisés pour l’élection des membres de l’Assemblée synodale.

Pour l’Église de rite latin, en fonction du nombre de membres de chaque conférence épiscopale, il a été établi : un représentant pour les conférences épiscopales comptant un maximum de 25 membres ; deux représentants pour les conférences épiscopales comptant entre 26 et 50 membres ; trois pour les conférences épiscopales comptant entre 51 et 100 membres ; et quatre pour les conférences épiscopales comptant plus de 100 membres. À cela s’ajoute un prêtre de chaque continent représentant les circonscriptions ecclésiastiques sans conférence épiscopale.

Pour les Églises catholiques orientales, il a été déterminé : un représentant pour chaque Synode des évêques ou Conseil des hiérarques des Églises catholiques orientales ne comptant pas plus de 25 membres ; deux représentants pour chaque Synode ou Conseil comptant de 26 à 50 membres ; trois représentants pour chaque Synode ou Conseil comptant plus de 50 membres.

Les résultats de la réunion contribueront à la rédaction de l’Instrumentum laboris, le document de travail pour la deuxième session de l’Assemblée synodale, qui se tiendra en octobre 2024.

Cet article a été initialement publié par Aica puis traduit par LeCatho | Lien original.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire