Il n'a pas voulu laisser sa femme dans l'incendie et meurt avec elle
in , ,

Il n’a pas voulu laisser sa femme dans l’incendie et meurt avec elle

Lorsque l’incendie s’est déclaré, Kenneth Zerr n’a pas voulu quitter sa femme handicapée. Il est mort avec elle alors qu’ils attendaient l’arrivée des pompiers.

L’événement douloureux a eu lieu le jeudi 10 novembre dans le Missouri (États-Unis). Un couple âgé de New Melle, Kenneth et Phyllis Zerr, est mort dans l’incendie de sa maison.

Le chef du service d’incendie local, Dan Casey, a déclaré à CBS News que l’incident était en quelque sorte une « histoire d’amour tragique« . Kenneth, 84 ans, aurait pu sortir du bâtiment en feu et attendre en toute sécurité l’arrivée des pompiers, mais il a décidé de rester auprès de sa femme immobilisée.

Phyllis Zerr, sa femme, se déplaçait en fauteuil roulant. Lorsque le feu s’est déclaré, elle se trouvait dans la salle de bain adjacente à la chambre. Malheureusement, elle est tombée de son fauteuil, et son mari n’a pas pu la relever. Kenneth a appelé les pompiers, a ouvert la porte d’entrée et est retourné auprès de sa femme.

« L’officier a essayé de convaincre mon père de quitter la maison, mais il a répondu ‘Je ne quitterai pas ma femme’, et est resté avec elle jusqu’à la fin« , a déclaré son fils, Andy Zerr, à KSDK-TV.

Les tentatives pour remettre la femme, également âgée de 84 ans, dans son fauteuil roulant et quitter la maison ont échoué lorsque le plancher de la chambre s’est effondré, coupant l’issue de secours du couple. Kenneth a placé des serviettes humides sous la porte de la salle de bain en espérant qu’elles arrêteraient la fumée, leur permettant ainsi d’attendre l’arrivée des secours.

À leur arrivée, les pompiers ont trouvé d’épais nuages de fumée noire à l’intérieur. Les opérations de sauvetage ont ensuite été entravées par l’effondrement du plancher.

Lorsque, après une longue recherche, ils ont enfin trouvé les personnes âgées, elles étaient déjà asphyxiées par la fumée. « C’est un coup dur pour notre petite communauté. Toutes les équipes présentes sur les lieux ont fait tout ce qu’elles pouvaient pour les sauver« , peut-on lire sur le profil Facebook du district des pompiers de New Melle.

« Ils aimaient être ensemble. Ils aimaient la vie.« 

Le couple avait fêté ses 63 ans de mariage en septembre. Ils étaient de fervents catholiques, et avaient travaillé pendant des années à la paroisse du Cœur Immaculé de Marie à New Melle. Ils vivaient depuis 18 ans dans la maison où s’est produit l’incendie.

À lire aussi | La messe en latin trouve un nouveau public américain

Ils avaient trois enfants, six petits-enfants et une douzaine d’arrière-petits-enfants, et organisaient de grandes fêtes de Noël en présence de leur grande famille. « Ils aimaient voyager, ils aimaient être ensemble. Ils aimaient la vie« , a déclaré leur fils Andy.

« Mon père a préféré rester avec elle plutôt que de sauver sa propre vie« , a-t-il ajouté. « Ils ont toujours vécu l’un pour l’autre. J’aimerais que mon mariage soit comme le leur.« 

Cet article a été publié originellement et en italien par le Aleteia (Lien de l’article).

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire