in ,

La réforme chômage commet l’iniquité envers les pauvres

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
La réforme chômage commet l'iniquité envers les pauvres

Emmanuel Macron et son parti LREM, avait promis une réforme chômage dès la campagne électorale de 2017.

La première partie de la réforme chômage entrée en vigueur le 1er octobre 2021 concrètement

Ce décret vise à améliorer le système actuel en poursuivant un double objectif :
– lutter contre la précarité liée à la hausse des contrats courts (le nombre de CDD de moins d’1 mois a augmenté de 250% en 10 ans, alors que l’activité n’a augmenté que de 15%) ;
– supprimer des injustices dans le mode d’indemnisation.

Deux gros mensonges, bien ficelés, les fameux philanthropes du gouvernement qui font soi-disant ça pour le bien et l’égalité dans le monde du travail. Depuis 7 ans, le chômage a baissé (pour ma part) de 1100 € à 980 € puis aujourd’hui de 980 € à 630 €. Et les représentants de ce gouvernement anti-Dieu, anti-pauvre, vont vous dire « mais vous savez, les gens en ont marre, ils disent tous que le travail paie moins que le chômage » ils lancent la balle sur les autres Français afin que ces derniers sautent à la gorge des pauvres à leur place.

Avant la réforme : 980 €
Après la réforme : 630 €
Le smic net en France : 1258 €

À quel moment être au chômage est plus merveilleux que de toucher un smic ? Déjà que le smic est une honte. Sans oublier non plus, que, tout augmente, le coût de notre nourriture, du diesel, de l’huile, de l’électricité ….

Nous sommes étranglés à la vue de tous, nous sommes loin des valeurs Catholiques, des valeurs de nos Rois, de nos Saints, de nos anciens clergés. Ceux qui se répètent à dire, fièrement comme des incultes (au Moyen Âge, c’était de la merde), au moins le pauvre était aidé, même le père de Saint Louis, a offert une somme considérable aux pauvres dans son testament, si je faisais la comparaison, je dirais qu’aujourd’hui nous sommes bien plus humiliés, pauvres qu’à cette époque.

Qui est impacté ?
Selon l’Unédic, le gestionnaire du régime de l’assurance chômage, environ 1,15 million de personnes pourraient être concernées par ce nouveau mode de calcul, avec une allocation en baisse de 17 % en moyenne. 

En contrepartie, la durée théorique d’indemnisation sera prolongée : elle passera de onze mois actuellement à quatorze une fois la réforme entérinée. Pour autant, un chômeur qui n’utilisera pas la totalité de ses droits (ce qui est fréquent) risquera d’être lésé. Quant à la durée d’indemnisation minimale, elle passe de 122 à 182 jours.

Nouveau mode de calcul
Désormais, pour calculer le SJR, Pôle Emploi divisera le salaire par l’ensemble des jours, travaillés ou non, entre le premier et le dernier jour d’emploi de la période de référence (avec un plafond de 75 % pour les jours non travaillés pris en compte).

Le montant des allocations perçues va donc diminuer pour les personnes qui alternent périodes d’emplois et périodes de chômage, puisqu’à situation égale avant et après la réforme, le même salaire sera divisé par davantage de jours.

Exemple avec un salarié au Smic ayant travaillé huit mois sur les 24 derniers : il touchera une allocation mensuelle de 667 euros, au lieu de 980 € soit 300~ euros de moins avec l’ancien mode de calcul.

La fausse bienveillance du gouvernement
Le gouvernement dit « oui mais, vous allez avoir du chômage plus longtemps« , donc vivre de nos jours avec 667 € voir 630 € pour d’autres, c’est pour eux quelque chose de correct ? Si vous voulez baisser le chômage, dans ce cas, autant mettre le chômage à 1100 €, mais pendant 6 mois maximum.

On le sait tous, l’état a annoncé faire une économie de 13 milliards d’euro grâce à cette mesure, les statistiques indiquent qu’un chômeur ne va pas jusqu’au bout de ses droits, entre temps, il travaille, du coup en réduisant le montant mensuel et en augmentant sa durée, ils se permettent des économies sur le dos des travailleurs.

Pôle Emploi anticipe les futurs menace contre ses conseillers
En Île-de-France notamment, près de 700 bracelets et boîtiers d’alerte ont été commandés pour protéger le personnel en cas d’altercation, révèle une note interne. Contacté par Le HuffPost, Pôle emploi confirme qu’une telle commande a été passée, mais assure que cela arrive en réponse à des inquiétudes qui datent d’avant la réforme. 

Taisez-vous les pauvres
C’est ce que dit ce gouvernement, ainsi que tous les partis politique de France, il n’y a aucunes oppositions à ça, personne ne se bat, tout le monde se fout du pauvre, du misérable, au contraire, il faut encore plus l’écraser sous sa chaussure. Ça rappelle les Hollandais protestants au XVIIIe siècle.

Le clergé Catholique n’en parlons pas
Une honte, voir un scandale, allez trainer sur Twitter un peu, allez voir les comptes Catholiques de nos prêtres, évêques, de Vatican FR, personne ne moufte (il y a des exceptions), à part dire toujours et toujours « vaccinez-vous » « accueillez les migrants » « priez pour les migrants » « priez contre la covid «  ils ne sont jamais capable de parler un peu du français qui crève la faim, du Français qui galère à la fin du mois, du Français qui se prend des disquettes par le gouvernement et qui va encore une fois être seul dans ce combat.

Pareil pour certains de nos frères bourgeois Catholique, qui préfèrent voter pour des hommes anti-dieu plutôt que de perdre 10 % de leurs revenus mensuels.

Pour eux, il y a que les étrangers, ils ont que ça à la bouche, aucunes protestations contre cette réforme qui commet l’iniquité envers les pauvres Français, la précarité dans laquelle des millions de Français sont, rien sur l’avortement, sur la violence dans les rues. Bref, on ne comptera pas sur eux dans ce combat à nouveau. Nous sommes abandonnés d’eux, heureusement, Dieu est avec nous, Jésus-Christ, Roi de France, ne votez plus, priez notre Roi, notre Père, ainsi que notre Mère la très Sainte Vierge Marie.

Il n’y a aucune jalousie dans mes propos, je fais simplement le constat de la situation actuelle, je n’ai de problèmes ni envers nos prêtres, notre Pape, où mes frères riches.

Sans oublier nos frères licenciés, car ils refusent de s’injecter une dose expérimentale de vaccin, ceux-là pareil, pas un mot, pas une compassion pour eux, ils peuvent crever avec leurs factures, pas un seul €.

Vatican n’est pas mieux, le Pape dégage illico tout salarié non vacciné et interdit l’accès des lieux à ceux qui n’ont pas de pass sanitaire. Clergé et mondialiste, main dans la main.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Les Dix Mini entretien avec Arnaud Dumouch

Les Dix : Mini entretien avec Arnaud Dumouch

Remède contre les sécheresses spirituelles par Saint Pierre d'Alcantara

Remède contre les sécheresses spirituelles par Saint Pierre d’Alcantara