Le Pape dénonce l'idéologie qui influence les Ministères

Le Pape dénonce l'idéologie qui influence les Ministères

Dans un message mercredi, le Pape François a mis en garde contre le fait de laisser l'idéologie influencer les ministères ordonnés et laïcs de l'Église, et a déclaré qu'il prévoyait d'entamer un dialogue avec les évêques sur ce sujet.

La réflexion de François a été publiée le 24 août à l'occasion du 50e anniversaire du motu proprio Ministeria quaedam du Pape Saint Paul VI, qui a mis à jour les normes relatives aux lecteurs et aux acolytes après le concile Vatican II.

Un ministère institué est un type de service formel et professionnel au sein de l'Église catholique. Il peut être laïc, comme celui de lecteur, d'acolyte ou de catéchiste (ajouté par le pape François en 2021), ou ordonné, comme celui de diacre ou de prêtre.

Dans son message du 24 août, le pape François a déclaré que "tout ministère est un appel de Dieu pour le bien de la communauté."

Le bien commun et l'édification de la communauté sont les deux fondements qui permettent "à la communauté chrétienne d'organiser la variété des ministères que l'Esprit lui suggère en fonction de la situation concrète qu'elle vit", a-t-il dit.

L'organisation des ministères, a-t-il poursuivi, ne doit pas être simplement fonctionnelle mais doit être réalisée dans le "discernement communautaire" et dans l'écoute de l'Esprit Saint.

Il a ajouté : "Toute structure ministérielle qui émerge de ce discernement est dynamique, vivante et flexible comme l'action de l'Esprit : elle doit s'y enraciner toujours plus profondément de peur que le dynamisme ne devienne confusion, que la vivacité ne se réduise à une improvisation extemporanée et que la flexibilité ne se transforme en adaptations arbitraires et idéologiques."

La Ministeria quaedam de saint Paul VI "a ouvert la porte au renouvellement de l'expérience du ministère des fidèles", a déclaré le pape François.

Il a rappelé ses contributions au droit de l'Église sur le sujet : Le motu proprio Spiritus Domini de janvier 2021, qui a admis les femmes aux ministères institués de lecteur et d'acolyte, et le motu proprio Antiquum ministerium de mai 2021, qui a institué le ministère de catéchiste.

"Ces deux interventions ne doivent pas être interprétées comme un dépassement de la doctrine antérieure, a-t-il dit, mais comme un développement ultérieur rendu possible parce qu'il se fonde sur les mêmes principes - conformes à la réflexion du concile Vatican II - qui ont inspiré Ministeria quaedam."

Le pape a dit vouloir continuer à approfondir la réflexion de l'Église catholique sur les ministères institués en initiant un dialogue avec les conférences épiscopales sur le sujet.

"Pour pouvoir écouter la voix de l'Esprit et ne pas arrêter le processus - en veillant à ne pas vouloir le forcer en imposant des choix qui sont le fruit de visions idéologiques - je crois qu'il est utile de partager, d'autant plus dans le climat du parcours synodal, sur les expériences de ces années", a déclaré François.

À lire aussi | Le Pape demande le transfert des fonds à la banque du Vatican

"Elles peuvent offrir des indications précieuses pour arriver à une vision harmonieuse de la question des ministères baptismaux", a-t-il ajouté, "et donc pour poursuivre notre chemin."

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register ( Lien de l’article ). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *