Le Paysan Catholique Pierre-Guillaume Mercadal face à la république
in , ,

Le Paysan Catholique Pierre-Guillaume Mercadal face à la république

C’est l’histoire d’un paysan catholique de Montjoi, dans l’Occitanie, Pierre-Guillaume Mercadal, éleveur de cochons laineux, travaillant dans son exploitation en bio et en extensif, sans bâtiments ni bruits ni odeurs.

Ce jeune gaillard frôlant les 2 mètres, après avoir fait une carrière dans la sécurité privé, se reconverti afin de vivre son rêve d’éleveur et de paysan. Préférant renifler la terre, la nature et les odeurs des animaux de la ferme à celle des cassos bourrés de discothèque, décide d’acheter une belle forêt pour son exploitation.

Il y a cependant un petit problème, un « Lord« , titre honorifique qui est encore pratiqué en Angleterre pour récompenser un bourgeois ayant le bras long et aimant victimiser la paysannerie, d’ailleurs, dans l’histoire, l’Angleterre protestante a dépouillé sa terre d’agriculteurs au profit du capitalisme, d’où le fait que le pouvoir royal est encore en place. A contrario, notre bon Roi catholique, lui, s’est vu couper la tête par les révolutionnaires, car il était un vrai obstacle aux mœurs dégénérées, tout l’inverse donc de la famille royale capitaliste et franc-maçonne anglaise.

Bref, ce petit mangeur de pudding de 5 pieds et demi, décide que le chemin communal devrait être un chemin privé et par le biais de la fiotte qui sert de Maire à Montjoi et en allongeant la monnaie en coopération avec ce socialiste à l’écharpe révolutionnaire, décide de mener la vie dure à ce pauvre paysan.

Le chemin a été rendu impraticable à l’entrée de son exploitation, ainsi, aucune livraison n’est possible, il y a un second chemin, mais qui est trop dangereux pour les semis et les voitures légères. Si en plus le harcèlement administratif ne suffisait pas, ce cher frère catholique a vu débarquer trois hommes qui voulaient le neutraliser soit partiellement ou totalement à son domicile.

Par la grâce de Dieu, les mercenaires se sont rendu compte que l’histoire n’était pas celle qu’on leur avait vendu et ont décidé de laisser ce jeune agriculteur en paix.

À lire aussi | Saint Charles Borromée obtient diverses grâces de Pie V

Donc aujourd’hui, étant donné son peu de moyens, ils ont décidé de l’anéantir financièrement afin de se trouver maître de cette terre, mais Papacito heureusement avec son influence lui est venue en aide pour faire connaître cette histoire qui est assez fréquente dans cette république maçonnique.

N’hésitez pas à le soutenir sur sa cagnotte Leetchi ou de faire des neuvaines ou des prières pour notre frère catholique face à ces hérétiques et impies athées et protestants.

Pour comprendre l’histoire plus en détail, je vous joins le reportage de Papacito ci-dessous :

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire