in , , , , ,

Le Roi Harald Gormsson est-il enterré sous une Église polonaise ?

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Le Roi Harald Gormsson (Bluetooth) est-il enterré sous une église polonaise ?

Plus de 1 000 ans après la mort du Roi Harald Gormsson du Danemark, mort dans ce qui est aujourd’hui la Pologne, dont le surnom perdure grâce à la technologie sans fil (Bluetooth) est au centre d’une controverse archéologique.

Selon des chroniques du Moyen Âge, le Roi Harald « Bluetooth » Gormsson du Danemark aurait acquis son surnom grâce à une dent, probablement morte, d’aspect bleuté. Une chronique de l’époque indique également que le roi viking a été enterré à Roskilde, au Danemark, à la fin du Xe siècle.

Mais un archéologue suédois et un chercheur polonais ont récemment affirmé, dans des publications distinctes, avoir localisé le lieu le plus probable de sa sépulture dans le village de Wiejkowo, dans une région du nord-ouest de la Pologne qui avait des liens avec les Vikings à l’époque d’Harald.

Marek Kryda, auteur du livre « Viking Poland« , a déclaré à l’Associated Press qu’un « monticule païen » qu’il affirme avoir localisé sous l’Église catholique de Wiejkowo, datant du XIXe siècle, contient probablement les restes du roi. Selon M. Kryda, les images géologiques par satellite disponibles sur un portail du gouvernement polonais ont révélé une forme ronde qui ressemble à un tumulus viking.

Mais l’archéologue suédois Sven Rosborn affirme que Kryda a tort car Harald, qui s’est converti au christianisme et a fondé des églises dans la région, doit avoir reçu une tombe appropriée quelque part dans le cimetière de l’église. L’église de l’Immaculée Conception de la Sainte Vierge de Wiejkowo se dresse au sommet d’une petite colline ronde.

Les historiens du Musée national danois de Copenhague disent connaître la « suggestion » selon laquelle Wiejkowo serait le lieu de sépulture d’Harald.

Rosborn a détaillé ses recherches dans le livre « The Viking King’s Golden Treasure« , paru en 2021, et Kryda a contesté certaines des conclusions du Suédois dans son propre livre publié cette année.

Harald, mort en 985, probablement à Jomsborg – qui serait aujourd’hui la ville polonaise de Wolin – était l’un des derniers rois vikings à régner sur ce qui est aujourd’hui le Danemark, le nord de l’Allemagne et certaines parties de la Suède et de la Norvège. Il a répandu le christianisme dans son royaume.

L’entreprise suédoise de télécommunications Ericsson a donné le nom du roi à sa technologie de liaison sans fil Bluetooth, qui reflète la façon dont il a unifié une grande partie de la Scandinavie au cours de sa vie. Le logo de cette technologie est conçu à partir des lettres runiques scandinaves des initiales du roi, HB.

M. Rosborn, ancien directeur du musée de la ville de Malmö, en Suède, a été poussé dans sa quête en 2014 lorsqu’une jeune fille de 11 ans lui a demandé son avis sur un petit objet souillé ressemblant à une pièce de monnaie et portant un texte d’apparence ancienne, qui était en possession de sa famille depuis des décennies.

Les experts ont déterminé que le disque en or moulé qui a éveillé la curiosité de Maja Sielski datait du Xe siècle. L’inscription latine sur ce qu’on appelle désormais le « disque de Curmsun » dit : « Harald Gormsson (Curmsun en latin) roi des Danois, de Scanie, de Jomsborg, de la ville d’Aldinburg ».

La famille de Sielski, qui a quitté la Pologne pour s’installer en Suède en 1986, a déclaré que le disque provenait d’un trésor trouvé en 1841 dans une tombe sous l’église de Wiejkowo, qui a remplacé une chapelle médiévale.

La famille Sielski est entrée en possession du disque, ainsi que des archives paroissiales de Wiejkowo qui contenaient des chroniques médiévales en parchemin et en latin, en 1945, alors que l’ancienne région allemande était en train de faire partie de la Pologne à la suite de la Seconde Guerre mondiale.

Un membre de la famille qui connaissait le latin a compris la valeur de ces chroniques – qui remontaient au Xe siècle – et en a traduit certaines en polonais. Elles mentionnent Harald, un autre fait qui lie l’église de Wiejkowo à lui.

À lire aussi | Un évêque nigérien dit que la vision du Christ lui a donné l’espoir

La ville et l’île voisine de Wolin, sur la mer Baltique, cultivent l’histoire viking de la région : elle possède une pierre runique en l’honneur de Harald Bluetooth et organise des festivals annuels de Slaves et de Vikings.

M. Kryda estime que le disque de Curmsun est « phénoménal » avec son inscription significative et insiste sur le fait qu’il vaudrait la peine d’examiner Wiejkowo en tant que lieu de sépulture d’Harald, mais il n’y a aucun projet actuel de fouilles.

Cet article a été publié originellement et en anglais par Crux Now ( Lien de l’article ).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un évêque nigérien dit que la vision du Christ lui a donné l'espoir

Un évêque nigérien dit que la vision du Christ lui a donné l’espoir

L'Église japonaise catholique et la peine de mort

L’Église japonaise catholique et la peine de mort