in , , ,

Le Vatican publie le texte de la prière de consécration du 25 mars

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Le Vatican publie le texte de la prière de consécration du 25 mars

Le Vatican a envoyé aux évêques du monde entier le texte de la prière de consécration que le pape François dirigera le 25 mars pour consacrer l’Ukraine et la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

O Marie, Mère de Dieu et notre Mère, en ce temps d’épreuve nous nous tournons vers toi. En tant que notre Mère, tu nous aimes et tu nous connais : aucune préoccupation de nos cœurs ne t’est cachée. Mère de miséricorde, combien de fois avons-nous fait l’expérience de ta vigilance et de ta présence paisible ! Tu ne cesses de nous guider vers Jésus, le Prince de la Paix.

Pourtant, nous nous sommes éloignés de ce chemin de paix. Nous avons oublié la leçon tirée des tragédies du siècle dernier, le sacrifice des millions de personnes qui sont tombées lors des deux guerres mondiales. Nous n’avons pas respecté les engagements que nous avions pris en tant que communauté de nations. Nous avons trahi les rêves de paix des peuples et les espoirs des jeunes. Nous sommes devenus malades de cupidité, nous n’avons pensé qu’à nos propres nations et à leurs intérêts, nous sommes devenus indifférents et pris par nos besoins et nos préoccupations égoïstes. Nous avons choisi d’ignorer Dieu, de nous satisfaire de nos illusions, de devenir arrogants et agressifs, de supprimer des vies innocentes et d’accumuler des armes. Nous avons cessé d’être les gardiens de notre prochain et les intendants de notre maison commune. Nous avons ravagé le jardin de la terre par la guerre et, par nos péchés, nous avons brisé le cœur de notre Père céleste, qui désire que nous soyons frères et sœurs. Nous sommes devenus indifférents à tous et à tout, sauf à nous-mêmes. Maintenant, avec honte, nous crions : Pardonne-nous, Seigneur !

Sainte Mère, au milieu de la misère de notre péché, au milieu de nos luttes et de nos faiblesses, au milieu du mystère d’iniquité qu’est le mal et la guerre, tu nous rappelles que Dieu ne nous abandonne jamais, mais qu’il continue à nous regarder avec amour, toujours prêt à nous pardonner et à nous élever à une vie nouvelle. Il t’a donnée à nous et a fait de ton Cœur Immaculé un refuge pour l’Église et pour toute l’humanité. Par la volonté gracieuse de Dieu, vous êtes toujours avec nous ; même dans les moments les plus troublés de notre histoire, vous êtes là pour nous guider avec un tendre amour.

À lire aussi | Quelques visions de Sainte Françoise Romaine pour faire grandir notre foi

Nous nous tournons maintenant vers toi et nous frappons à la porte de ton cœur. Nous sommes tes enfants bien-aimés. À chaque époque, tu te fais connaître à nous, nous appelant à la conversion. En cette heure sombre, aide-nous et accorde-nous ton réconfort. Dis-nous encore une fois : « Ne suis-je pas ici, moi qui suis votre Mère ? » Tu es capable de dénouer les nœuds de nos cœurs et de notre époque. C’est en toi que nous plaçons notre confiance. Nous avons confiance que, surtout dans les moments d’épreuve, tu ne seras pas sourde à notre supplication et que tu nous viendras en aide.

C’est ce que tu as fait à Cana en Galilée, lorsque tu as intercédé auprès de Jésus et qu’il a accompli le premier de ses signes. Pour préserver la joie des noces, tu lui as dit : « Ils n’ont pas de vin » (Jn 2, 3). Maintenant, ô Mère, répète ces paroles et cette prière, car de nos jours, nous n’avons plus de vin d’espérance, la joie s’est enfuie, la fraternité s’est fanée. Nous avons oublié notre humanité et dilapidé le don de la paix. Nous avons ouvert nos cœurs à la violence et à la destruction. Comme nous avons besoin de ton aide maternelle !

C’est pourquoi, ô Mère, écoute notre prière.

Étoile de la mer, ne nous laisse pas faire naufrage dans la tempête de la guerre.

Arche de la Nouvelle Alliance, inspire des projets et des chemins de réconciliation.

Reine du Ciel, rétablis la paix de Dieu dans le monde.

Élimine la haine et la soif de vengeance, et apprends-nous le pardon.

Libère-nous de la guerre, protège notre monde de la menace des armes nucléaires.

Reine du Rosaire, fais-nous prendre conscience de notre besoin de prier et d’aimer.

Reine de la famille humaine, montre aux hommes le chemin de la fraternité.

Reine de la Paix, obtiens la paix pour notre monde.

Ô Mère, que ta supplique douloureuse remue nos cœurs endurcis. Que les larmes que tu as versées pour nous fassent refleurir cette vallée desséchée par notre haine. Au milieu du tonnerre des armes, que ta prière tourne nos pensées vers la paix. Que ton contact maternel apaise ceux qui souffrent et fuient la pluie de bombes. Que ton étreinte maternelle réconforte ceux qui sont obligés de quitter leur maison et leur terre natale. Que ton Cœur douloureux nous pousse à la compassion et nous incite à ouvrir nos portes et à prendre soin de nos frères et sœurs blessés et rejetés.

Sainte Mère de Dieu, alors que tu te tenais au pied de la croix, Jésus, voyant le disciple à tes côtés, a dit : « Voici ton fils » (Jn 19,26) : « Voici ton fils » (Jn 19,26.) C’est ainsi qu’il t’a confié chacun de nous. Au disciple, et à chacun de nous, il a dit : « Voici ta Mère » (v. 27). Mère Marie, nous voulons maintenant t’accueillir dans notre vie et dans notre histoire. En cette heure, une humanité fatiguée et désemparée se tient avec toi sous la croix, ayant besoin de se confier à toi et, à travers toi, de se consacrer au Christ. Les peuples d’Ukraine et de Russie, qui te vénèrent avec grand amour, se tournent maintenant vers toi, alors même que ton cœur bat de compassion pour eux et pour tous ces peuples décimés par la guerre, la faim, l’injustice et la pauvreté.

C’est pourquoi, Mère de Dieu et notre Mère, nous nous confions et nous consacrons solennellement à ton Cœur Immaculé, à l’Église et à toute l’humanité, en particulier à la Russie et à l’Ukraine. Accepte cet acte que nous accomplissons avec confiance et amour. Fais que la guerre cesse et que la paix se répande dans le monde entier. Le « Fiat » qui a surgi de ton coeur a ouvert les portes de l’histoire au Prince de la Paix. Nous avons confiance que, grâce à ton cœur, la paix se lèvera à nouveau. Nous te consacrons l’avenir de toute la famille humaine, les besoins et les attentes de chaque peuple, les angoisses et les espoirs du monde.

Par votre intercession, que la miséricorde de Dieu se déverse sur la terre et que le rythme doux de la paix revienne marquer nos jours. Notre-Dame du « Fiat« , sur qui est descendu l’Esprit Saint, restaure parmi nous l’harmonie qui vient de Dieu. Que toi, notre « source vivante d’espérance« , tu abreuves la sécheresse de nos cœurs. Dans ton sein, Jésus a pris chair ; aide-nous à faire grandir la communion. Tu as jadis parcouru les rues de notre monde ; conduis-nous maintenant sur les chemins de la paix.

Amen.

À lire en anglais sur CNA

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire