in , , ,

Les Évêques maronites disent que la guerre affecte déjà le Liban

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

En raison de l’utilisation de bombes au phosphore, l’escalade de la guerre a déjà causé « des victimes et des blessés parmi les habitants de la région, ainsi que des destructions massives et des incendies dans les espaces verts dans le sud du pays« .

Les évêques de l’Église maronite ont exprimé leur inquiétude lors de leur réunion mensuelle ce mercredi 3 janvier au siège patriarcal de Bkerké, sous la présidence du patriarche maronite, le cardin Maronite, alors que la guerre au Moyen-Orient s’est intensifiée et que la présence insoutenable de plus d’un million de réfugiés syriens se transforme en une sorte de « bombe à retardement« .

Les évêques soulignent dans une longue déclaration en neuf points publiée après la réunion que l’escalade a déjà causé des victimes et des blessés parmi les habitants du Sud-Liban, ainsi que des destructions massives en plusieurs endroits, ainsi que l’utilisation de bombes au phosphore qui a brûlé des espaces verts.

Selon l’agence Fides, les évêques ont déclaré que l’escalade de la guerre a atteint la périphérie sud de Beyrouth mardi, en référence au missile qui a tué parmi d’autres le chef du Hamas Saleh el-Arouri dans une attaque qui a touché un quartier qui sert de base pour le parti chiite libanais Hezbollah.

Les évêques maronites demandent aux députés nationaux de respecter leur devoir constitutionnel d’élire un nouveau président de la République, afin de prévenir la chute et l’instabilité du pays.

En ce qui concerne la guerre en Terre Sainte, les évêques maronites sont tristes des massacres, des destructions et des violences perpétrés contre les habitants civils de la bande de Gaza par l’armée israélienne et les colons israéliens. Ils demandent un cessez-le-feu définitif, qui établirait les bases de négociations entre les parties en conflit, en se basant sur la solution des deux Etats.

À lire aussi | Saint Pierre parle à Saint Brigitte du désir qu’il a eu de sauver les peuples

Les évêques maronites demandent aux « amis du Liban dans le monde » de contribuer efficacement à la mise en œuvre de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité, qui est le seul moyen de mettre fin à l’agression israélienne et de définir un cadre clair et efficace pour la paix au Sud-Liban. Cette demande est faite en réponse à l’augmentation du conflit dans les zones proches de la frontière israélo-libanaise

Les évêques maronites alertent également sur les problèmes causés par la présence importante de réfugiés syriens sur le territoire libanais dans une autre partie de leur déclaration. Les évêques rappellent que les forces militaires et de sécurité ont effectué des recherches qui ont révélé que les déplacés possèdent des munitions et des armes sophistiquées, ce qui constitue une bombe à retardement qui représente une réelle menace pour les Libanais.

Les prélats ont demandé aux autorités nationales et supranationales de « prendre des mesures sérieuses et d’adopter les mesures diplomatiques et politiques nécessaires pour libérer le Liban de ce fardeau qui pèse sur sa démographie, son économie et son équilibre« .

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire