in , , ,

Les Évêques votent pour la cause de sainteté d’Henri de Lubac

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Les Évêques ont voté l’ouverture de la cause de béatification du théologien du XXe siècle Henri de Lubac.

La Conférence des évêques de France a annoncé le 31 mars que l’ouverture de la cause de béatification d’Henri de Lubac avait été approuvée lors de l’assemblée plénière des évêques à Lourdes.

De Lubac est considéré par beaucoup comme l’un des théologiens les plus importants du XXe siècle. Ce prêtre jésuite français a été l’un des principaux penseurs de l’école de pensée du ressourcement, qui encourageait un retour aux écrits des Pères de l’Église dans la théologie catholique. Il a également fondé la revue Communio avec Joseph Ratzinger et Hans Urs von Balthasar.

Parmi ses ouvrages les plus connus figurent La splendeur de l’Église, La foi chrétienne, Catholicisme, Le drame de l’humanisme athée et La maternité de l’Église.

Né le 20 février 1896 à Cambrai, dans le nord de la France, de Lubac a grandi dans une famille traditionnellement catholique, avec cinq frères et sœurs. Après le déménagement de sa famille à Lyon, de Lubac a étudié dans une école jésuite avant de prendre la décision de devenir jésuite en 1913.

Ses études de noviciat en Angleterre ont été interrompues par la Première Guerre mondiale l’année suivante, lorsqu’il a été enrôlé dans l’armée française. Il sert dans l’armée de 1914 à 1919 et subit une blessure à la tête qui le fera souffrir jusqu’à la fin de sa vie.

Il est ordonné prêtre en 1927 et commence à enseigner la théologie à l’Université catholique de Lyon.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il résiste aux idéologies du nazisme et de l’antisémitisme. Il a cofondé Sources Chrétiennes, une collection de textes patristiques publiés en grec ou en latin et traduits en français.

En 1950, de Lubac a été interdit d’enseignement dans son université catholique pour une période de huit ans. Il continue à écrire et est nommé membre de l’Institut de France en 1958.

À lire aussi | Dimanche des Rameaux – homélie du Père Warren

En 1959, le pape Jean XXIII le nomme membre de la commission préparatoire du concile Vatican II. De Lubac a ensuite participé au concile en tant que peritus, ou expert théologique ; ses écrits sont considérés comme ayant influencé les textes issus du concile.

Le pape Jean-Paul II l’a nommé cardinal en 1983, à l’âge de 86 ans. Il est décédé cinq ans plus tard, à Paris, le 4 septembre 1991.

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire

Dimanche des Rameaux – homélie du Père Warren

Dimanche des Rameaux – homélie du Père Warren

Linvitation du Christ depuis la croix Les sept dernières paroles

L’invitation du Christ depuis la croix : Les sept dernières paroles