in , ,

Les habitants de Lviv trouvent du réconfort dans l’office du dimanche

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Les habitants de Lviv trouvent du réconfort dans l'office du dimanche

Les mains jointes en prière et les visages marqués par la peur et la tristesse, des habitants de Lviv ont cherché à se consoler lors d’une messe dominicale dans une église catholique de cette ville de l’ouest de l’Ukraine.

L’église du 17e siècle était silencieuse pendant la cérémonie, reflétant le moment chargé d’émotion et d’inquiétude en raison de l’invasion russe en cours.

Certaines personnes dans l’église tenaient des petits papiers sur lesquels étaient écrits les noms de leurs proches. D’autres se tenaient simplement en silence, la tête baissée en signe de prière.

Construite par des missionnaires jésuites, l’église de garnison Saints Pierre et Paul de Lviv a été endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et utilisée pour stocker plus de 2 millions de livres durant l’ère soviétique.

Depuis sa réouverture en 2011 après rénovation, elle a servi d’église militaire, offrant prière et consolation au personnel de service ukrainien.

Au cours des 11 derniers jours de l’invasion russe, l’église est devenue plus importante que jamais, même si Lviv elle-même n’a pas connu de bombardements et de destructions intenses comme d’autres villes du pays.

Le révérend Taras Mykhalchuk explique que « parce que l’église est celle de la garnison, les prêtres qui prêchent ici sont des aumôniers militaires.« 

« Tout d’abord, au cours des huit dernières années, nous avons essayé d’aider l’armée avant tout spirituellement, de prier avec eux et de remplir tous nos devoirs de prêtres« , a-t-il déclaré.

Dans l’impossibilité d’être avec les troupes sur le terrain en raison de l’intensité des combats, les prêtres tentent d’apporter leur consolation également à ceux qui ont été laissés derrière et qui ont plus que jamais besoin de réconfort, a déclaré M. Mykhalchuk.

« Nous augmentons la quantité de prières, et nous prions« , a-t-il déclaré. « Nous devons comprendre qu’avec nos militaires, nous sommes sur notre terre« .

À l’intérieur, la lumière de dizaines de bougies vacille, éclairant les visages des hommes et des femmes qui se tiennent en prière.

Dans un coin, un mémorial avec des dizaines de petites photos est affiché pour les soldats ukrainiens tombés au combat qui ont perdu la vie depuis les affrontements de 2014. Des hommes et des femmes portant un uniforme militaire pouvaient être vus parmi les personnes assistant au service.

Dans une pièce séparée, des vêtements, des matelas de couchage et du matériel de secours donnés ont été stockés, en attendant d’être distribués là où c’est nécessaire.

M. Mykhalchuk est certain que les soldats ukrainiens sont « guidés par l’amour et la lumière » dans la défense de leur pays.

« L’amour est un sentiment très fort et il est plus fort que la mort« , a-t-il déclaré. « Dieu est un juge équitable et je pense que très bientôt tout sera remis à sa juste place« .

À lire en anglais sur Crux

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire