in , , , ,

Les modernistes d’#OutInChurch s’organisent en association

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

L’initiative #OutInChurch a créé sa propre association. Il s’agit d’une « étape importante pour renforcer le réseau commun et organiser la poursuite du travail pour une Église sans peur et sans discrimination », peut-on lire dans un communiqué de presse publié dimanche par l’initiative.

Aucune des sept revendications formulées il y a un an n’est encore entièrement satisfaite.

#OutInChurch s’agit d’une action lancée par des modernistes, progressistes et autres infiltrés du lobby LGBT au sein de l’Église Catholique, souhaitant changer celle-ci et ses lois de l’intérieur en distillant un venin perfide (une fausse théologie).

Dans le cadre de l’initiative #OutInChurch, il fait état d’environ 125 collaborateurs et membres de l’Église catholique s’étant publiquement déclarés « queer » le 24 janvier 2022. Ils demandent entre autres une révision des dispositions du droit du travail de l’Église, une bénédiction des couples et des personnes LGBTIQ+ ou une révision des déclarations blessantes et inopportunes de l’enseignement de l’Église sur le thème du genre et de la sexualité.

« Je ne veux plus me cacher« , déclarait un « prêtre » homosexuel du diocèse de Rottenburg-Stuttgard, dans un article du Monde. Le prêtre compte parmi les dizaines de personnes lesbiennes, gay, bi, trans, intersexes, queer et non binaires présentées dans une galerie de photos, parfois anonymisées.

Tous les opposants et les ennemis aux Saintes et Saines lois de l’Église ont décidé d’accélérer et de s’organiser en association afin d’espérer s’inscrire dans la longévité et de facto récupérer des financements.

À lire aussi | Que pense vraiment le Pape de l’homosexualité et du péché ?

Selon le communiqué de presse, plus de 100 participants se sont réunis ce week-end à Cologne à l’occasion du premier anniversaire de #OutInChurch, ont établi des statuts et ont élu un comité directeur.

Celui-ci est composé de : Eva Dreier, Jens Ehebrecht-Zumsande, Miki Herrlein, Burkhard Hose, Ramona Kielblock, Raphaela Soden et Gunda Werner.

Voilà qui vient s’ajouter cette nouvelle organisation, à la longue liste des ennemis de notre Sainte Église, de toute façon, Notre-Seigneur sortira victorieux et sa Sainte Épouse aussi, car comme disait le Pape Pie XI dans son Encyclique « Sacra Virginitas » :

« Le modernisme est la synthèse de toutes les hérésies. »

Et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi dans « Persona Humana » de 1975 disait :

« L’homosexualité est une tendance objectivement déviante et est considérée comme une inclination intrinsèquement morale.« 

Donc Dieu ne soutiendra pas ces hérésies.

Leur slogan doit être modifié en, « Out Of Church » (à l’extérieur de l’église), c’est là qu’est leur place, qu’ils aillent dans les églises protestantes, les femmes pasteurs se feront une joie de les accueillir.

Paix sur eux néanmoins.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Que pense vraiment le Pape de l'homosexualité et du péché ?

Que pense vraiment le Pape de l’homosexualité et du péché ?

Il y a 64 ans, Jean XXIII faisait l'annonce historique de Vatican II

Il y a 64 ans, Jean XXIII faisait l’annonce historique de Vatican II