Mgr Vigano, au cœur d'une polémique

L'archevêque Carlo Maria Vigano, figure controversée au sein de l'Église catholique, se trouve à nouveau au cœur d'une polémique.

L'ancien nonce apostolique des États-Unis affirme faire l'objet d'accusations de schisme de la part du bureau doctrinal du Vatican. Cette nouvelle s'inscrit dans une longue série de confrontations entre Vigano et la hiérarchie ecclésiastique.

L'archevêque s'est fait connaître ces dernières années pour ses critiques acerbes envers le pape François et ses positions à tendance schismatique sur divers sujets touchant l'Église. Les accusations de schisme, si elles sont avérées, représentent une escalade significative dans ce conflit. Le schisme, qui désigne une rupture de l'unité de l'Église, est considéré comme l'une des offenses les plus graves dans le droit canonique catholique.

Le 20 juin, l'archevêque a publié sur son propre site Internet un décret de deux pages du Dicastère pour la doctrine de la foi du Vatican lui ordonnant de comparaître à un procès concernant « des déclarations publiques qui montrent un déni de points nécessaires à la préservation de la communion avec l'Église catholique."

Dans son blog du 20 juin, Vigano a déclaré qu'il considérait les accusations portées contre lui comme un « honneur », ajoutant que Vatican II est un « cancer moral et liturgique dont « l'église synodale » bergoglienne est une métastase nécessaire ».

À lire aussi | Science et Foi : Un Dialogue Harmonieux Inspiré par Georges Lemaître

Les déclarations de Vigano soulèvent plusieurs questions importantes :

  1. Quelle est la nature exacte des accusations portées contre lui ?
  2. Comment le Vatican compte-t-il gérer cette situation délicate ?
  3. Quelles pourraient être les conséquences pour Vigano et pour l'Église dans son ensemble ?

Cette affaire met en lumière les tensions persistantes au sein de l'Église catholique. Elle souligne également les défis auxquels le pape François est confronté dans sa volonté de réformer l'institution tout en maintenant son unité. Il est important de noter que ces accusations, si elles sont confirmées, pourraient avoir des répercussions bien au-delà du cas individuel de Vigano.

Elles pourraient influencer la manière dont l'Église gère les dissensions internes et les critiques de sa hiérarchie à l'avenir. Dans les jours et semaines à venir, il sera crucial de suivre les développements de cette affaire, ainsi que les réactions officielles du Vatican et des autres acteurs impliqués. Cette situation pourrait bien marquer un tournant dans les relations entre l'Église et ses membres les plus critiques.

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *