in , , , , ,

Qu’est-ce qu’Armageddon selon la Bible ?

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Qu'est-ce qu'Armageddon selon la Bible ?
Qu'est-ce qu'Armageddon selon la Bible ?

Le président américain Joe Biden a mis en garde contre la possibilité d’un « Armageddon nucléaire ». Le terme vient de la Bible, plus précisément du livre de l’Apocalypse.

La culture populaire, notamment par le biais du cinéma, a donné au terme « Armaghedon » des implications catastrophiques, étant compris comme un synonyme d' »Apocalypse« . Ce n’est pas tout à fait faux, puisqu’il s’agit d’un concept qui apparaît pour la première fois dans le dernier livre de la Bible.

Cependant, une chose doit être clarifiée. La transcription la plus correcte du mot apparaît dans le texte grec de l’Apocalypse, plus précisément au chapitre 16, verset 16, commençant par H.

Apocalypse 16:16

16 Et ils les rassemblèrent en un lieu appelé en hébreu Harmaguédone.

Si nous ouvrons une édition du Nouveau Testament dans la langue originale, nous lisons le mot Ἁρμμαγεδών, qui devrait être transcrit en Harmaghedon, à cause de l’esprit rude – cette sorte d’apostrophe – qui précède la première lettre et l’oblige à être prononcée de manière aspirée.

Il ne s’agit pas d’un simple détail d’érudition, mais d’un rappel de combien les manières anglo-saxonnes de dire les choses nous ont été imposées. Avons-nous vu un film appelé Armageddon ? Alors tout le monde l’épelle Armageddon. Ce qui est correct en anglais n’est pas nécessairement le choix le plus approprié dans d’autres langues, après des siècles d’étude linguistique du grec et de l’hébreu…

La raison en est que ce terme grec est lui-même dérivé de l’hébreu, la langue du peuple d’Israël. Apocalypse 16:16 est la seule fois où elle apparaît dans la Bible, et les spécialistes du texte sacré expliquent que, pour en comprendre le sens, il faut la diviser en deux.

Ainsi, har- signifie « montagne » en hébreu, et -magedon aurait à voir avec Megiddo, une colline située à environ 80 kilomètres de Jérusalem. Comme tous les sommets de l’Antiquité, il a constitué une enclave importante dans les différentes civilisations qui ont habité la région, en raison de son caractère stratégique.

On y trouve aujourd’hui un certain nombre de ruines qui ont obtenu le statut de patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans le passé, cependant, les vallées qui l’entourent ont été le théâtre de batailles et d’événements importants mentionnés dans l’Ancien Testament, dès le 15e siècle av JC.

Et c’est là que semble résider le sens de l’utilisation de ce terme, Harmaghedon, ou « montagne de Megiddo« , dans le livre de l’Apocalypse. Voyons ce que dit exactement Apocalypse 16:16 :

« Et ils les rassemblèrent en un lieu appelé en hébreu Harmaguédone.« .

De qui parle-t-il ? Et quelle est sa signification ? Dans une partie certainement dramatique, l’auteur du livre raconte comment, après que les anges ont annoncé l’arrivée de l’heure du Jugement dernier, et après que les justes ont chanté le cantique de l’Agneau (une représentation de Jésus), sept anges sortent du ciel portant des coupes remplies de la colère de Dieu.

L’un après l’autre, les sept anges répandent leurs fléaux sur la terre, causant de grandes souffrances. Et lorsqu’il est expliqué ce qui est arrivé au sixième ange, il est soudain précisé que trois esprits impurs ou démoniaques sont apparus à ce moment-là, et se sont réunis à Harmaghedon.

C’est pourquoi il est associé à la bataille finale entre le bien et le mal – entre les rois et les nations de la terre d’une part, et le Seigneur Jésus, ses anges et les êtres humains fidèles d’autre part. Nous parlons de violence et de guerre, oui, mais avec une fin qui est le triomphe de Dieu sur les ennemis de l’humanité qu’il a créée (et sauvée).

Il faut également éviter une utilisation intéressée et idéologique du terme : lorsqu’on utilise « Harmaghedon« , il y a toujours une conviction sous-jacente de la part de celui qui le dit qu’il est celui qui représente le bien, alors que l’ennemi serait inévitablement l’incarnation du mal.

Il en a été de même pour le mot « Harmaghedon » et pour le terme « apocalypse » et l’adjectif « apocalyptique« , qui sont associés dans notre société à des catastrophes et à des tragédies, alors que leur sens étymologique est celui d’une « révélation » d’un Dieu qui montre le sens de l’histoire et son amour infini.

N’oublions pas que la Bible doit toujours être lue avec le sérieux soutien des langues anciennes pour nous aider à percevoir la lumière qui brille dans ces paroles apparemment sombres : l’histoire est entre les mains de Dieu, mais il a voulu que les êtres humains s’y engagent comme acteurs principaux

À lire aussi | Le Pape nomme un Évêque, sa mère est en cours de béatification

L’histoire a évidemment une composante fondamentale de lutte entre le bien et le mal. Le fait que le terme « Harmaghedon » soit utilisé en temps de guerre et même de menace nucléaire est une occasion pour nous, chrétiens, qui considérons la Bible comme la Parole de Dieu, de montrer que l’espoir est une vertu fondamentale et un engagement à accomplir la volonté de Dieu pour un monde meilleur.

Cet article a été publié originellement et en italien par Aleteia ( Lien de l’article ).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Le Pape nomme un Évêque, sa mère est en cours de béatification

Le Pape nomme un Évêque, sa mère est en cours de béatification

Le mouvement du XIX siècle pour canoniser Christophe Colomb

Le mouvement du XIX siècle pour canoniser Christophe Colomb