in , , , ,

Travailler pour le Royaume – Homélie pour le 3ème dimanche du temps ordinaire

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Les lectures de la messe d’aujourd’hui nous présentent un certain nombre de disciplines. Ces disciplines nous libèrent pour servir le Christ et son Royaume joyeusement, énergiquement et de tout cœur.

Nous pouvons regrouper ces disciplines en trois grandes catégories ; indéfiante, sans entraves et infatigable. Examions chaque domaine de discipline tel que reflété dans les lectures.

I. Indéfiante

La première lecture d’aujourd’hui couvre le ministère du prophète réticent, Jonas. Dans la lecture d’aujourd’hui, nous n’entendons que la fin de l’histoire, mais comme la plupart d’entre nous le savent, Jonas n’était pas simplement réticent à accepter sa mission de prophète, il était carrément indéfiant.

Refus – La parole du Seigneur vint à Jonas, fils d’Amittaï : « Va à la grande ville de Ninive et prêche contre elle… » Mais Jonas s’enfuit loin du Seigneur et se dirigea vers Tarsis (1:1-3). Jonas s’enfuit délibérément de Dieu ; il refuse la mission.

Fuite – Ninive était à 880 km à l’est d’Israël. Tarsis était à 4000 km à l’ouest d’Israël. Vous voyez le tableau ? Jonas faisait une fuite sérieuse ! Au lieu de parcourir 880 km pour faire la volonté de Dieu, il était prêt à parcourir 4000 km pour s’éloigner de la volonté de Dieu. C’est toujours un voyage plus long lorsque l’on défie Dieu.

Résistance – Alors que Jonas fuit Dieu, de grandes tempêtes se lèvent en mer. Les tempêtes de défiance font rage, mais Jonas dort – et les tempêtes n’affectent pas seulement lui, mais aussi ceux qui naviguent avec lui. Oui, nos décisions morales affectent les autres autour de nous malgré notre notion égocentrique que ce que nous faisons ne regarde personne d’autre. Ainsi, pour certains d’entre nous, il peut y avoir de grandes tempêtes qui entrent dans nos vies.

Vous est-il déjà arrivé que certaines des tempêtes dans votre vie soient liées à une situation où Dieu a dit « Par ici« , mais vous l’avez défié et dit « Non, par là » ? Peut-être devrions-nous tous nous réveiller et dire : « Que signifie cette tempête ?« 

Retour – Avalé par le grand poisson, Jonas est ramené exactement à l’endroit (Joppé) d’où il était parti loin de Dieu. En effet, Dieu dit : « Essayons cela à nouveau. » Alors Jonas se prépare et va à Ninive, selon la volonté du Seigneur. Oui, cette fois-ci, Jonas était intelligent.

Le point ici est que les disciples (nous) doivent apprendre à être indéfiants. Dieu veut « nous épargner quelques kilomètres. » L’obéissance à sa volonté est toujours plus facile que la désobéissance.
Considérez aussi à quel point les Ninivites sont indéfiants alors qu’ils entendent et suivent le message de Jonas, et remarquez comment cela les sauve de la destruction.

Il est toujours plus facile de suivre Dieu. Je n’ai pas dit que c’est facile, juste plus facile. Le péché peut être plus agréable et plus facile sur le moment, mais il apporte un monde de difficultés et de complications à sa suite. Si vous ne pensez pas que c’est le cas, lisez simplement un journal et considérez combien de nos difficultés sont directement liées à nos attitudes et choix pécheurs. La grande majorité des souffrances de ce monde est directement attribuable à la rébellion pécheresse de l’humanité. La première discipline du disciple est l’indéfiance. Avec cette discipline, nous restons aptes à apprendre et ouverts à la sagesse de Dieu, nous épargnant ainsi de nombreuses difficultés.

II. Sans entraves

Être sans entraves signifie être non enchaîné, libre de se déplacer. La deuxième lecture d’aujourd’hui présente un portrait vif et sobre de ce à quoi ressemble être sans entraves et détaché :

Je vous le dis, frères et sœurs, le temps est compté. Désormais, que ceux qui ont des femmes vivent comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient pas, ceux qui usent du monde, comme s’ils n’en usaient pas pleinement. Car le monde dans sa forme actuelle est en train de passer (1 Cor 7:29 et suivants).

Ce passage ne signifie pas que nous n’avons aucune recours du tout à ces choses et à ces personnes, mais plutôt que nous vivons « comme » si nous ne les avions pas. En d’autres termes, nous devons chercher le don de réaliser que rien dans ce monde éphémère ne demeure. Rien ici, même le mariage, n’est la seule raison de notre existence ou la seule source de sens pour nous. Dieu et Dieu seul est la source de sens et le but durable de notre vie. Tout le reste passera.

Pour la plupart d’entre nous, le détachement de ce monde est la bataille, le combat central que nous devons affronter. Notre attachement à ce monde nous empêche de suivre librement le Christ. Quelques passages me viennent à l’esprit : Jésus, dit [au riche jeune homme] :

« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu as, (et tu auras un trésor dans le ciel) et viens, suis-moi.« 

À ces paroles, il s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. Et Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples :

« Comme il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu !« 

Et les disciples étaient étonnés de ses paroles. Mais Jésus leur dit encore :

« Enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Marc 10:22 et suivants).

Nul ne peut servir deux maîtres. Ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent… Ne vous inquiétez donc pas, disant : « Que mangerons-nous ? » ou « Que boirons-nous ? » ou « De quoi nous vêtirons-nous ? » Car les païens recherchent toutes ces choses, et votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Mais cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus le marché (Matthieu 6:24).

Le monde a mille crochets en nous. Nous sommes enchaînés et entravés ; notre liberté de suivre le Christ est gravement compromise. Le combat pour être libre et sans entraves est un processus. Dieu peut nous donner cette liberté, mais cela nécessite du temps et de l’obéissance de notre part. Peu à peu, Dieu brise les chaînes de ce monde ; toutes ses richesses nous semblent peu de valeur. Lentement, nous venons à ce que saint Paul a dit :

Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte à cause de Christ. Bien plus, je considère tout comme une perte à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ, mon Seigneur, à cause de qui j’ai perdu toutes choses. Je les considère comme des ordures, afin de gagner Christ (Philippiens 3:7-8).

III. Infatigable

Considérez que parmi les premiers disciples de Jésus se trouvaient plusieurs pêcheurs. Le texte de l’Évangile d’aujourd’hui dit :

« Jésus vint en Galilée, proclamant l’Évangile de Dieu : ‘Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à l’Évangile.‘ »

En passant près de la mer de Galilée, il vit Simon et son frère André jetant leurs filets dans la mer ; ils étaient pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes.« 

Y a-t-il un sens dans le fait que des pêcheurs étaient parmi ses premiers et plus éminents disciples ? Peut-être. Considérez que les pêcheurs ont certaines qualités importantes qui sont utiles. Les pêcheurs sont :

Patients – Les pêcheurs doivent souvent attendre de nombreuses heures, voire des jours, pour une prise. Les disciples ont besoin de patience, tout comme les évangélisateurs.

Professionnels – Les pêcheurs doivent consacrer du temps à apprendre sur les types de poissons et leurs comportements, à observer l’eau et à naviguer, à connaître le bon moment de la journée et la bonne saison pour pêcher. Ils doivent connaître le bon appât et l’utilisation appropriée du filet.

Toutes ces qualités sont bonnes pour les disciples et sont particulièrement utiles dans l’évangélisation, qui est la « première tâche » du disciple. En développant des connaissances pratiques, nous apprenons à connaître notre foi et à trouver des moyens efficaces d’être des pêcheurs d’hommes.

Orientés vers un but

Lorsque les pêcheurs pêchent, ils sont entièrement concentrés sur leur entreprise. C’est tout ce qu’ils font ; tout est centré sur la tâche principale. Ils sont concentrés. Les disciples ont sûrement besoin de plus de cette attitude. Le Livre de Jacques dit :

« L’homme double dans ses pensées est instable en toutes ses voies » (Jacques 1:8).

Saint Paul dit :

« Mais je fais une seule chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est devant, je cours vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ » (Philippiens 3:13-14).

A lire aussi | La religieuse Nathalie Becquart reconnue comme influente par Forbes

Chaque disciple doit être plus concentré.

Poursuivants – Notez qu’ils vont simplement vers les poissons. Trop de paroisses catholiques ouvrent simplement leurs portes en espérant que les gens viendront à elles – cela n’est pas de l’évangélisation. Le mot clé pour les disciples et les évangélisateurs est celui-ci : aller.

En partenariat – Les pêcheurs travaillent en équipe. Jésus envoie les disciples deux par deux.

Persistants – Si les pêcheurs ne font pas de prise un jour, ils reviennent le lendemain. Les disciples ont sûrement besoin de persévérer, tant dans leur propre cheminement que dans la formation de disciples chez les autres.

Dans les lectures d’aujourd’hui, il y a un certain nombre de disciplines. Les ornements verts du temps ordinaire nous rappellent la croissance, tant la nôtre que celle de l’Église. En fin de compte, un cœur libre est un cœur joyeux. C’est un cœur qui ne se fatigue pas facilement parce qu’il n’est pas divisé en servant deux maîtres. C’est un cœur qui sert le Royaume sans rechigner.

Cette homélie a été publiée originellement en anglais par Monsignor Charles Pope – ADW  – Lien de l’article.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire