in , , , , , ,

Un jésuite astronome se souvient du premier Noël dans l’espace

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

L’année 1968 fut tumultueuse pour l’Amérique. Alors que la guerre du Vietnam faisait rage et que des chefs tels que Martin Luther King Jr. perdaient la vie, des émeutes éclataient dans les villes des États-Unis.

Au milieu du chaos, trois hommes quittèrent la Terre, laissant derrière eux les tourments du monde pour le vide silencieux et contemplatif de l’espace. En orbite autour de la lune, ils partagèrent un message chrétien avec une audience captivée de centaines de millions de personnes.

Le Frère jésuite Guy Consolmagno, astronome titulaire d’un doctorat et directeur de l’Observatoire du Vatican, a déclaré à l’agence de presse CNA qu’il se souvient avoir regardé les astronautes de la NASA décoller, entouré d’amis et de famille devant un téléviseur granuleux. Il se souvient également d’avoir entendu les astronautes lire un passage de la Bible, un choix qu’il a trouvé inattendu et profondément émouvant.

Plus de cinq décennies plus tard, le Frère jésuite aime toujours parler de cet épisode de l’histoire. Cela l’a aidé à suivre le chemin qu’il emprunte aujourd’hui, en tant que pratiquant joyeux de sa foi, mais aussi en tant que scientifique accompli. Le premier Noël dans l’espace a été, dit-il, « épanouissant et confirmant d’une manière que je n’aurais jamais devinée« .

L’humanité rêvait d’atteindre la lune depuis des millénaires, mais ce n’est qu’au XXe siècle que cela est devenu réalisable. Les États-Unis ont lancé le programme Apollo en 1961 en réponse au défi du président John F. Kennedy de poser un homme sur la lune d’ici la fin de la décennie. Au milieu de la guerre froide, l’Union soviétique progressait dans son propre programme spatial, et des rumeurs circulaient selon lesquelles elle devancerait les États-Unis sur la lune. La NASA est passée à la vitesse supérieure.

La mission sur laquelle reposaient les ambitions lunaires des États-Unis, Apollo 8, était étonnamment ambitieuse. La fusée qu’ils prévoyaient d’utiliser n’avait jamais transporté d’équipage auparavant, et une mission de test récente non habitée, Apollo 6, avait échoué.

Pire encore, un incendie en 1967 dans une capsule d’essai a coûté la vie à trois astronautes d’Apollo. Dire que les chances étaient contre la NASA serait un euphémisme.

De plus, le calendrier de la mission était critique, car la distance entre la Terre et la lune varie. Selon les calculs de la NASA à l’automne 1968, la date optimale pour tenter l’orbite lunaire était dans quelques mois seulement, fin décembre.

Le 21 décembre 1968, une fusée Saturn V était prête sur le pas de tir de la NASA en Floride, avec à bord les astronautes Frank Borman, Jim Lovell et William Anders. La Saturn V est le véhicule le plus puissant jamais créé par les humains avant ou depuis, et à ce moment-là, elle n’avait jamais transporté d’humains.

Après le décollage, les astronautes ont tenu un journal de bord, relatant des visions que personne n’avait jamais vues auparavant. Borman, Lovell et Anders sont devenus les premiers êtres humains à quitter l’orbite terrestre et les premiers à apercevoir le côté éloigné de la lune. Oh, et il ne faut pas oublier qu’ils ont établi un nouveau record de vitesse pour la race humaine : 38946 km/h.

Le soir de Noël, Apollo 8 a atteint l’orbite lunaire. Le vaisseau spatial était équipé d’une caméra de télévision, et les hommes ont envoyé un total de six émissions, la dernière étant diffusée en prime time. C’est cette émission que le Frère Guy se souvient si clairement.

Pour la diffusion de Noël, la NASA n’avait donné aucune instruction spécifique aux hommes sur ce qu’ils devaient dire, seulement de dire quelque chose d' »approprié« .

Ainsi, avec une audience d’un milliard de personnes suspendue à leurs lèvres, Bill Anders a parlé en premier, suivi de Lovell, puis de Borman :

« Au nom de tous les habitants de la Terre, l’équipage d’Apollo 8 a un message que nous aimerions vous envoyer :

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.

La terre était informe et vide; les ténèbres étaient sur la face de l’abîme.

L’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Et Dieu dit: ‘Que la lumière soit’; et la lumière fut.

Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière des ténèbres.

Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

Dieu dit: ‘Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.’

Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue; et cela fut ainsi.

Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le deuxième jour.

Dieu dit: ‘Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse’; et cela fut ainsi.

Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.« 

Les astronautes ont plus tard déclaré avoir choisi le passage de la Genèse 1 en raison de son importance non seulement pour les chrétiens, mais aussi pour de nombreuses grandes religions du monde.

Le Frère Guy a déclaré que le choix de ce passage particulier de l’Écriture était inattendu, mais qu’il lui avait laissé une impression durable.

« J’aurais attendu un psaume sur la manière dont les cieux proclament la gloire de Dieu, mais au lieu de cela, avoir choisi cette lecture particulière était un acte de génie auquel je n’aurais jamais pensé« , a-t-il réfléchi.

« Entendre l’histoire de la Genèse lue de cette manière, de cette manière très respectueuse, était épanouissant et confirmant d’une manière que je n’aurais jamais devinée.« 

Le matin de Noël, les astronautes ont allumé le moteur du vaisseau spatial et ont mis le cap sur la maison. Alors qu’ils prenaient de la vitesse, ils se sont régalés d’un dîner de Noël composé de dinde, de farce et de petites bouteilles de cognac.

Quelques jours plus tard, leur vaisseau spatial a amerri dans l’océan Pacifique et un porte-avions les a récupérés. Ils avaient passé le premier Noël dans l’espace et étaient rentrés chez eux en toute sécurité à temps pour fêter la nouvelle année, 1969.

La mission a été une réalisation incroyable qui a galvanisé le public, car la possibilité de toucher et de traverser la surface lunaire devenait de plus en plus réelle. Et en juillet 1969, les astronautes d’Apollo 11 allaient le faire.

À lire aussi | Voilà, c’est Noël et Jésus est né humblement !

Il y a cependant un côté triste à cette histoire. Anders, qui a lu une partie du passage biblique, a déclaré plus tard que voir la petite Terre en dessous d’eux a en fait contribué à la perte de sa foi catholique, peut-être parce que cela rendait le monde, et sa propre vie, si petit et insignifiant.

De plus, la lecture du passage biblique a dérangé certains téléspectateurs. Un athée public a même intenté un procès contre la NASA, alléguant que l’agence financée par le public faisait la promotion de la religion. La Cour suprême a plus tard rejeté la poursuite, mais des sentiments rancuniers subsistaient dans certains milieux.

Le Frère Guy a déclaré que la réaction n’était pas particulièrement surprenante, après tout, des athées éminents s’étaient opposés publiquement quelques années plus tôt lorsque « A Charlie Brown Christmas« , qui avait un message chrétien explicite, avait été diffusé à la télévision réseau.

« Cela ne devrait pas être une chose politique. La foi est pour tout le monde« , a déclaré le Frère Guy.

« Ce que j’ai découvert dans le monde de la science au cours des 50 dernières années, c’est qu’il y a une acceptation beaucoup plus large de nombreuses foi. C’est la joie d’avoir une diversité dans le domaine maintenant, pas autant que nous le devrions, mais beaucoup plus qu’auparavant. Exprimer sa foi, c’est donner la permission à d’autres de s’exprimer. Et cela enrichit tout le monde.« 

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire