Rituel pour devenir chevalier de l'Asie dans la franc-maçonnerie Belge :

Voici le rituel des satanistes de la Franc-Maçonnerie Belge, quand un nouveau membre reçoit le titre de Chevalier de l'Asie.

On prépare, dans une maison de campagne écartée, un caveau lugubre et une chambre tendue de noir. Les frères, qui reçoivent le nouveau venu, sont au nombre de cinq. Aussitôt qu'il arrive on l'enferme dans une chambre de réflexion, décorée lugubrement, et où se trouvent plusieurs emblèmes relatifs aux droits de l'homme et aux crimes commis par la tyrannie et le fanatisme.

Des questions lui sont proposées par écrit sur ces objets, et on attend ses réponses pour savoir s'il est digne de l'honneur auquel il aspire. Ces réponses étant satisfaisantes, on lui bande les yeux, on lui lie les mains, on lui met la corde au cou; il est nu-tête et il a pour tout vêtement une robe blanche, teinte de sang.

Tous les frères sont en deuil, une musique funèbre se fait entendre. Le récipiendaire subit différentes épreuves physiques et les frères le repoussent tour à tour avec le plus grand mépris.

À lire aussi | La Hiérarchie céleste de Saint Denis l’Aréopagite

Finalement, il est introduit dans le caveau, éclairé seulement par la flamme bleuâtre d'un vase rempli d'esprit-de-vin. Là se trouvent un squelette, différents ossements et un cadavre couvert d'un drap mortuaire.

De nouvelles questions sont adressées au candidat, et tous les frères lui mettent le glaive sur le cœur, prêt à le percer. On saisit sa main droite et on la pose sur le cadavre; de sa gauche il touche les statuts de l'ordre, et, dans cette attitude, on lui fait prêter le serment suivant :

« Je jure sur tout ce que j'ai de plus sacré, sur les statuts du grade, auxquels je m'engage de me conformer en tout temps et tous lieux et au péril de ma vie, de garder, avec une fidélité à toute épreuve, les secrets qui me seront confiés.

Je jure de coopérer à la destruction des traîtres et des persécuteurs de la franc-maçonnerie, par tous les moyens qui seront en mon pouvoir…, de reconnaître comme le fléau du malheureux et du monde, les rois…, et de les avoir toujours en horreur…

Je jure de ne suivre d'autre religion que celle que la nature a gravée dans nos cœurs. Je jure de ne reconnaître aucun mortel supérieure moi, de travailler de toutes mes forces à établir la liberté et l'égalité parmi les hommes… ; que toutes les épées tournées vers moi s'enfoncent dans mon cœur, si jamais j'avais le malheur de m'écarter de mes engagements portés de ma pleine et libre volonté. Ainsi soit-il. » Dès que le candidat a prononcé ces paroles, on le délivre de ses liens, on lui arrache son bandeau et on lui ordonne d'examiner tout ce qui l'entoure. Tous les frères se jettent, de nouveau sur lui ; on lui ouvre une veine et on lui fait écrire de son sang ce même serment au grand livre de l'architecture et de la correspondance secrète. Après cela le grand maître lui dit :

« Nous te créons à perpétuité chevalier de l'Asie. Sois discret et n'oublie jamais les engagements que tu as contractés parmi nous. »

Le but final de la Franc-Maçonnerie est celui de Voltaire et de la Révolution française : « anéantir pour toujours le Catholicisme, et jusqu'à l'idée même du Christianisme. »
Extrait du livre "Guerre à Satan" d'un Missionnaire Apostolique 1892
Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *