Dies irae dies illa - Droit de réponse face à la propagande du diable

La propagande du diable est aujourd'hui à son plus haut niveau en France et dans le monde, voici un droit de réponse concernant une chaîne de télévision ayant diffusé un reportage diabolique.

Avant tout, il est question d'un droit de réponse de la part d'un de nos membres discord A.B.G.M.C.C et concernant l'horrible reportage intitulé :

Célibat des prêtres, le calvaire de l'Église diffusé sur ARTE et YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=U5sr632kLDI

Billet d'humeur

Ceci est une réponse au documentaire diabolique diffusé récemment par une chaîne de grande audience, qui commence de but en blanc par remettre en question le célibat des prêtres dès son titre.

M'étant infligé ce documentaire, je vous livre ici les arguments avancés par les adversaires de l'Église. Mis à l'écrit, froidement, implacablement, et débarrassés des effets de mise en scène incessants du format audiovisuel, analysons les sur le fond.

Arguments des ennemis de l'Église :

• Il n'est pas possible de respecter le célibat et la chasteté.
• L'Église n'a pas le droit moral d'appliquer ces règles strictes du célibat et de la chasteté & La monarchie dans l'Église.
• Une proportion énorme des prêtres, les nombres de 50% et 95% sont avancés, est concerné par la
fornication.
• Le cas des enfants issus de ces unions.
• La plupart des prêtres sont de tendance homosexuelle.
• Les mauvaises décisions de la hiérarchie.
• Le lien entre des prêtres mariés et la crise des vocations.
• L'Église peut et doit changer.
• Désobéir à l'Église est un concept biblique et totalement chrétien.
• Les femmes prêtres.
• La majorité, d'environ 75% des prêtres, est en faveur de ces réformes progressistes.
• Le schisme/la division entre progressistes et conservateurs.
• Les sermons confiés aux laïcs, homme ou femme.
• Présentation d'une église schismatique comme étant une église catholique « alternative ».
• Les églises réformées, pseudo-catholiques, se développent plus que l'Église.
• Il existe des prêtres mariés dans des branches de l'Église en Orient.
• Il est plus opportun d'avoir des prêtres mariés car ils connaissent la réalité que vivent les familles des fidèles.
• L'immense majorité des fidèles pratiquant (pas de chiffre) est pour la fin du célibat.

Réponses

Introduisons les réponses en précisant judicieusement que les arguments avancés nous rappellent immanquablement les propositions condamnées du syllabus de Pie IX.

• Il n'est pas possible de respecter le célibat et la chasteté.

La Sainte Écriture nous dit le contraire. Sainte Marie restée vierge jusqu'à sa mort. Saint Joseph est resté vierge jusqu'à la mort, Le Christ est resté vierge jusqu'à la mort. Tant de saints nous ont également montré cette voie. Et, très justement, les séminaristes s'engagent sur le chemin de la prêtrise en connaissance de cause et souhaitent appliquer cette règle durant leur vie.

L'Église n'a pas le droit moral d'appliquer ces règles strictes du célibat et de la chasteté & la monarchie dans l'Église.

En tant que société propre, l'Église a le droit d'appliquer ces règles. De plus, cette société est parfaite, car elle peut atteindre sa fin, le salut éternel de ses membres, par elle-même, car elle l'a reçu de Jésus-Christ. Donc ce droit est légitime et moral. De plus, il est juste puisque attribué par Dieu lui-même.

Ajoutons à cela que ce droit strict s'applique à des personnes qui ont volontairement choisi un métier difficile, peu rémunéré et demandant d'appliquer la chasteté parfaite après un discernement long de 6 à 7 ans.

Touchons un mot de la monarchie absolue de l'Église : s'il est vrai que le pape a beaucoup de pouvoir en tant que chef visible de l'Église, rien de dit qu'il est bon et légitime qu'il en use comme bon lui semble, sans tenir compte de l'avis des fidèles, des évêques, etc. En réalité, l'Église est ainsi une magnifique société où un ordre incontestable peut tomber, mais cet ordre doit être donné en cohérence avec la réalité.


Une proportion énorme des prêtres, les nombres de 50% et 95% sont avancés, est concerné par la fornication.

Ce qui est avancé sans preuve peut être réfuté sans preuve. Ces mensonges visent à faire peur aux fidèles, à créer de la méfiance entre les fidèles et la Sainte Église, cette méfiance étant un germe potentiel menant à leur apostasie. Pourquoi croyez-vous qu'ils mentent ainsi ? La poignée de prêtre sur une poignée de pays, qui a quitté ou continue de travailler contre les ordres de sa hiérarchie, présentés dans le document, ne m'a personnellement pas convaincu.

D'autant plus que 2 d'entre eux remettent en question la morale enseignée par l'Église elle-même.

• Le cas des enfants issus de ces unions.

Nous sommes tout à fait d'accord sur un point, les prêtres et les femmes ayant péché ensemble et parents d'enfants ont la responsabilité de les élever dignement. Clarifions que les prêtres dans ce cas doivent faire part de leur situation à leur hiérarchie qui les informera de la conduite morale enseignée par l'Église à tenir.

• La plupart des prêtres sont de tendance homosexuelle.

Ce qui est avancé sans preuve peut être réfuté sans preuve. Encore un exemple de mensonge notoire, visant à créer méfiance et rejet de l'Église par les fidèles. Remarquons que ce mensonge vient après un premier, il y a un effet de gradation dans la gravité des péchés reprochés aux prélats.

Lors du mensonge précédent, l'objectif est de vous faire croire que la plupart des prêtres et religieux ne sont pas capables de suivre la morale parfaite enseignée par le Christ, mais par faiblesse. Ici, il est plus question d'hypocrisie totale de l'Église qui serait schizophrène. Mensonge évident.

• Les mauvaises décisions de la hiérarchie.

Il est tout à fait possible et même banal que des membres d'une société occupant des responsabilités commettent des erreurs. Cependant, prenons du recul et remarquons que seul le point de vue des « victimes » est présenté, les affaires ne sont pas mises au jour dans leur intégralité et les évêques en question ne sont pas questionnés ; le seul évêque questionné, ça par hasard ! est dans une dérive progressiste condamnée par la hiérarchie la plus haute de l'Église.

• Le lien entre des prêtres mariés et la crise des vocations.

Remercions cette chaîne de télévision franco-allemande pour avoir trouvé la solution à la crise des vocations !! Plus sérieusement, l'Église connaît une crise très sévère qui a bouleversé les sociétés occidentales dans leur ensemble, dans un mouvement lent et continu depuis longtemps, et de façon bien plus brusque et perceptible par le grand public depuis les années 60.

Le mode de vie consumériste pousse les fidèles aux concupiscences des yeux, de la chair et de l'orgueil, les détourne de toute forme de vie intérieure comme disait Bernanos. Nous avons là des raisons parmi d'autres qui expliquent cette crise.

Notons que certaines communautés résistent de façon excellente à cette crise, parmi elles, les traditionalistes ne semblent pas être frappés par le fléau de la crise des vocations, et à ce que je sache, leurs prêtres vivent le célibat.

Au contraire, des églises protestantes vivent une crise totale et perdent bien des fidèles alors qu'elles ont accepté les pasteurs mariés, les femmes pasteurs et bien d'autres concessions au progrès.

L'argument est donc faux.

• L'Église peut et doit changer.

De façon générale, cela est faux. Par exemple, un des prêtres interrogé, allemand, était favorable aux bénédictions d'union homosexuelle. Si la hiérarchie dit le contraire, de façon purement disciplinaire, l'ordre doit être appliqué.

Cependant, si l'ordre était purement disciplinaire, cela pourrait être amené à changer, ce qui n'est pas le cas de la question des bénédictions de couples homosexuels, soit dit au passage, car les Écritures sont suffisamment claires à ce sujet, de la Genèse jusqu'à l'Apocalypse.

À propos du célibat des prêtres, il s'agit en effet d'une mesure strictement disciplinaire choisie par l'Église romaine. Sur le principe, cela pourrait être amené à être modifié.

• Désobéir à l'Église est un concept biblique et totalement chrétien.

Cela est absolument faux. L'obéissance est une vertu très difficile à acquérir et si facile à perdre. Inciter à la désobéissance est donc dangereux sur le principe, car cela va à l'encontre du bien naturel des sociétés quelles qu'elles soient (Église, entreprise, institution, club, etc..).

La morale chrétienne impose également d'obéir à toute hiérarchie tant que certaines limites, peu communes, ne sont pas atteintes. Par exemple, un supérieur ne peut pas ordonner à un de ses subordonnés de pécher. Qu'un subordonné trouve une tâche désagréable n'est pas un motif suffisant justifiant la désobéissance.

D'ailleurs, dans un cas où il ne faudrait pas obéir, la morale chrétienne ne parle alors pas de désobéissance, mais affirme que les conditions nécessaires pour que l'obéissance s'applique ne sont pas réunies. On ne peut donc pas désobéir à un ordre qui n'en est pas un.

• Les femmes prêtres, les femmes prêchant et lisant les sermons.

Les femmes ne peuvent être prêtres et le fondement se trouve dans la bible, les 12 apôtres étaient des hommes, et c'est sur les apôtres que le Christ a fondé l'Église en les instituant prêtres et évêques.

Ce point a été infailliblement traité par Saint Jean Paul II lors de son pontificat et est donc définitivement clos.

Par rapport au fait que des laïcs, hommes ou femmes, disent les homélies à la place des prêtres est très probablement une preuve d'orgueil de leur part. Ce travail est réservé au prêtre, et lui prendre désacralise sa fonction.

• La majorité, d'environ 75% des prêtres, est en faveur de ces réformes progressistes.

Ce qui est avancé sans preuve peut être réfuté sans preuve. Et quand bien même cela serait le cas, ils doivent être soumis aux ordres de leur hiérarchie. Et la plupart appliquent saintement ces ordres.

• Présentation d'une église schismatique comme étant une église catholique « alternative ».

Soit une église est en communion avec la Sainte Église, soit elle en est séparée. L'usage des mots vise à créer la confusion, à brouiller les limites claires et sémantiques des termes adéquats.

Les membres de ces mouvements mettent leur volonté au-dessus de celle de l'Église, jugeant par eux-mêmes de ce qui est bon et de ce qui est mal. Nous retrouvons là un des mensonges du serpent dans la Genèse.

• Les églises réformées, pseudo-catholiques, se développent plus que l'Église.

Le fait que des mouvements autres que l'Église se développent n'a rien d'extraordinaire. Bien des foules de culture chrétienne, voire même se définissant chrétienne, préfèrent assister à un match de sport que d'aller à la messe le dimanche, péchant ainsi mortellement contre 2 des 3 premiers commandements.

• Il existe des prêtres mariés dans des branches de l'Église en Orient.

Comme nous l'avons dit plus haut, le célibat des prêtres est une disposition disciplinaire de l'Église, et celle-ci est différente entre l'Église latine et l'Église d'orient en question.

Il est bon de rappeler les fondements du célibat sacerdotal : https://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cclergy/documents/rc_con_cclergy_doc_20070224_hummes-sacerdotalis_fr.html

Son origine remonte aux premiers siècles, et comme de nos jours, il était possible qu'un homme marié devienne prêtre, mais pas qu'un prêtre se marie. Dans l'antiquité chrétienne, les prêtres ordonnés devaient vivre une chasteté totale avec leur épouse.

« Les clercs sont tenus par l'obligation de garder la continence parfaite et perpétuelle à cause du Royaume des Cieux, et sont donc astreints au célibat, don particulier de Dieu par lequel les ministres sacrés peuvent s'unir plus facilement au Christ avec un cœur sans partage et s'adonner plus librement au service de Dieu et des hommes. »

Comprenons que par le célibat, le prêtre recherche la vie surnaturelle avant la vie naturelle, plaçant ainsi Dieu au-dessus de tout le reste. Qu'y a-t-il de plus magnifique ?

• Il est plus opportun d'avoir des prêtres mariés, car ils connaissent la réalité que vivent les familles des fidèles.

Encore un argument de qualité qui nous est aimablement présenté par une chaîne subventionnée avec nos deniers.

« Il est opportun de mettre la main dans le mixeur à légumes afin de partager les résultats de l'expérience avec ceux qui l'ont déjà fait ».

• L'immense majorité des fidèles pratiquants (pas de chiffre) est pour la fin du célibat.

Plusieurs choses doivent être dites.

Premièrement, en quoi l'avis des fidèles sur la question est-il pertinent ? D'autant plus que le contexte est celui d'une régression inouïe de la vie intérieure des chrétiens, qui conduit à une forte diminution de la recherche des biens surnaturels.

Ensuite, quand bien même cela serait véridique, sur quel principe l'avis de la majorité des fidèles devrait-il décider de la discipline de la prêtrise ? Les fidèles qui vivent le mariage décident du mariage des prêtres, prêtres qui n'ont pas de légitimité à parler aux fidèles, car ils ne vivent pas le mariage, et toujours dans le même mouvement, les prêtres ont moins de légitimité à régir leur discipline que les fidèles.

Ce document est rempli d'incohérence.

Conclusion

Ces documentaires autoproclamés traitant de sujets de société sont en réalité des films propagandistes visant à influencer les spectateurs déjà affaiblis dans leur relation à Dieu, notamment à cause du lavage de cerveau mis en place par les médias de masse depuis des années.

Retenons qu'il est impératif, face à ce type de document « bouleversant » de prendre du recul, d'analyser froidement le fond, avec calme et sans aucune crainte.

En effet, d'une part, si ces effets de mise en scène, cette façon de filmer, la présence et le type de musique choisies sont utilisés pour bouleverser, choquer le téléspectateur ou d'influer sur ses émotions, c'est que notre téléspectateur est manipulé.

Par ailleurs, la foi nous enseigne que l’Église ne saurait dévier de ses enseignements, car comme nous l'a dit le Seigneur :

18 Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.

19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux : et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux

Matthieu 16:18-19 - traduction Crampon - http://jesusmarie.free.fr/bible_crampon_matthieu.html

Précisons, s'il en était besoin, le cadre dans lequel ce document s'inscrit : il s'agit du combat entre les forces du démon, cherchant à atteindre la femme au talon, et celui des hommes, qui, depuis le sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ sur le mont Calvaire, peuvent et doivent s'ils le peuvent, se sanctifier de la plus simple des façons, grâces aux sacrements confiés à la garde de la Sainte Église Catholique.

Ce combat concerne chaque individu. Parmi tous les hommes, il concerne plus encore les fidèles. Et parmi les fidèles, les prêtres et les moines sont encore plus concernés. Et parmi les prêtres, les évêques le sont encore plus.

En effet, il est bien plus alléchant pour le mauvais de faire tomber une seule brebis du troupeau, destinée aux promesses du ciel, plutôt que d'accabler plus encore un des boucs qui lui appartient déjà.

Parmi ces brebis, celles qui ont le plus d'importance dans la société hiérarchique de l'Église, qui ont pour devoir d'enseigner et de donner les sacrements, représentent des proies encore plus agréables pour le démon.

C'est pourquoi il revient aux fidèles de prier tout spécialement pour leurs prêtres, de prier pour qu'ils aient de saints prêtres. Si nous ne le faisons pas, qui priera à notre place pour que nous ayons de saints pasteurs nous guidant vers la Jérusalem céleste ?

Si nos prêtres sont ainsi attaqués, ne nous décourageons pas. Songeons également que nous sommes également sous le siège permanent mené par le diable et ses anges. Fort heureusement, Deo Gratias, nous ne serons jamais tentés au-delà de nos forces !

Prions donc le Seigneur aussi pour nous même ; invoquons l'intercession des saints en notre faveur.

Enfin, n'oublions jamais ces saintes et douces paroles de l'apôtre Saint Pierre qui résonnent à nos oreilles ; ce sont les paroles introductives de l'office traditionnel des complies, qui nous protège de la nuit :

8 Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rode autour de vous, cherchant qui dévorer.

9 Résistez-lui, fermes dans la foi, sachant que vos frères dispersés dans le monde, endurent les mêmes souffrances que vous.

1 Pierre 5:8-9 - traduction Crampon - http://jesusmarie.free.fr/bible_crampon_1_pierre.html

Saint Pierre, à la suite de notre Seigneur Jésus-Christ, nous enseignait déjà à quel point le mauvais tente d'égarer chaque fidèle.

Contre ces tentations qui nous concernent, n'omettons pas de prier et de demander les grâces nécessaire à Dieu.

Les évangiles nous donnent des armes pour triompher dans ce combat qui durera jusqu'à la fin de la vie ici-bas, qui s'ajoutent aux sacrements déjà mentionnés :

Les 3 conseils évangéliques qui nous aident à combattre les 3 concupiscences…

  1. Pauvreté : cette vertu se pratique par l'aumône. Elle préserve de la concupiscence des yeux.
  2. Chasteté : cette vertu se pratique par le jeûne. Elle préserve de la concupiscence de la chair.
  3. Obéissance : cette vertu se pratique par la prière. Elle préserve de la concupiscence de l'orgueil.

16 Car tout ce qui est dans le monde, la concupiscence de la chair, la concupiscence des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais du monde.

1 Jean 2:16 - traduction Crampon

À lire aussi | Les miracles qui suivirent la mort de Saint Nicolas

- Saint Michel, archange, protecteur de la France, veillez sur nous ;
- Saint Aubert, priez pour nous ;
- Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous ;
- Saint Joseph, fléau des démons, priez pour nous ;
- Saint Benoît et Saint Dominique, priez pour nous.

A.B.G.M.C.C

Quelle est ta réaction ?
J'adore
J'adore
0
J'aime
J'aime
0
J'aime pas
J'aime pas
0
Je déteste
Je déteste
0
Napo
Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Légitimiste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *