in , , , , , ,

Il faut mettre fin à la sexualisation des enfants sous couvert d’éducation

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Il est temps de découper l’idéologie woke, mettre fin à la sexualisation des enfants à l’école, à la télévision…

Comme les temps ont changé ! En 2011, CNN a publié un article d’opinion critiquant vivement l’émission Toddlers and Tiaras de TLC parce qu’elle sexualisait les jeunes filles.

Selon l’article, « au lieu de créer un buzz favorable à l’audimat, TLC a suscité l’indignation de millions de parents et de grands-parents, qui en ont assez de voir les enfants exploités pour l’audimat et privés de leur innocence par une industrie du divertissement cupide qui ne recule devant rien pour gagner de l’argent« .

Il poursuit : « Tout le monde dans la société souffre lorsque les enfants sont sexualisés, mais ceux qui sont le plus blessés sont les enfants eux-mêmes.« 

Aujourd’hui, il semble que certains secteurs de la société ne se soucient absolument pas de priver les enfants de leur innocence, et tentent parfois allègrement de le faire.

Nous l’avons vu avec l’avortement et la pilule abortive. Et maintenant, nous le voyons encore et encore avec les spectacles de drag queens et les heures d’histoires de drag queens. Il semble que de nombreuses personnes soient devenues non seulement obsédées par la sexualité, mais aussi par l’idée de l’imposer à de jeunes enfants en les faisant participer à des événements avec des personnes qui s’habillent comme le sexe opposé.

Plusieurs histoires récentes illustrent mon propos. L’une d’entre elles concerne des élèves d’un collège du Missouri qui ont été emmenés en excursion scolaire à un spectacle mettant en scène des travestis. Les parents n’ont pas été informés du contenu du spectacle à l’avance, et beaucoup se sont plaints à juste titre.

Cela a conduit à l’implication du procureur général du Missouri, Andrew Bailey, qui a déclaré :

« Ce que c’est… c’est la preuve d’une idéologie de gauche. Et c’est pourquoi nous allons nous lever et riposter, parce que nous allons nous assurer que nos écoles soient axées sur l’éducation, et non sur l’endoctrinement, et que les parents ont leur mot à dire dans ce processus.« 

Le groupe Nclusion Plus a parrainé le petit-déjeuner. Son directeur du marketing a déclaré que l’événement était « intellectuel et innocent« .

Le mois dernier, Indya Kincannon, la maire de Knoxville, dans le Tennessee, a joyeusement publié sur Facebook qu’elle avait assisté à un événement appelé Drag Queen Christmas.

Selon l’article, « le journaliste indépendant Tayler Hansen a participé à l’émission Tucker Carlson Tonight … pour raconter comment il a été temporairement privé de son compte Twitter pour avoir dénoncé le ‘spectacle ouvertement sexualisé‘ comme étant une ‘préparation‘ des enfants. Il a partagé des photos et des vidéos où, selon lui, les artistes simulaient des rapports sexuels, dansaient de manière suggestive et faisaient des gestes sexuels au public et à un groupe d’environ 20 enfants.« 

En octobre dernier, un pub d’Eugene, dans l’Oregon, a parrainé et accueilli un « drag story time event avec un interprète de 11 ans« , qui a donné lieu à des confrontations tendues entre les manifestants et les partisans de l’événement. Les partisans ont présenté l’événement comme étant « contre la haine« , et le pub a publié une déclaration affirmant que les personnes en colère contre l’événement avaient « transformé ce qui est un événement amusant et innocent pour les enfants et les familles en quelque chose de dégoûtant et d’ignoble« .

En octobre également, le New York Post a rapporté qu’une jeune fille était assise dans un restaurant et regardait un spectacle de drag queens.

« Une vidéo virale explicite d’un spectacle de drag queens texanes torrides présenté devant une petite fille a déclenché une réaction brutale sur les médias sociaux« .

La vidéo montre « une drag queen qui soulève sa jupe et se trémousse en synchronisant sur les lèvres les paroles de la chanson ‘P-y’ de Lady, sous le regard confus d’un enfant assis à l’une des tables voisines. My p-y good / p-y sweet /p-y good enough to eat, » disent les paroles pendant que la drag queen se trémousse.

Selon la personne qui filme, dans la vidéo, « plusieurs femmes adultes de sa fête regardent avec des visages vides« .

Ce ne sont certainement pas les seuls cas de personnes travesties qui tentent d’endoctriner les enfants – tout cela dans le but de rendre ce comportement normal.

En fait, les « visages vides » des femmes mentionnées ci-dessus ne sont que le sommet de l’iceberg proverbial. Combien de temps allons-nous permettre à l’idéologie woke de piétiner nos droits et les droits de nos enfants à vivre non seulement dans une société qui ne sexualise pas tout, mais qui transforme l’école en une forme de manipulation ?

Les écoles sont destinées à l’éducation, et non à la propagation de philosophies erronées. Lorsque nous envoyons nos enfants à l’école, nous devons être sûrs qu’ils apprennent les bases du français, des mathématiques, de l’histoire, des sciences, etc.

Les enfants ne devraient jamais être emmenés à des spectacles de travestis. Et ils ne devraient certainement pas avoir de professeurs qui se vantent d’enseigner aux jeunes enfants que le genre est fluide, ou qui sapent l’autorité d’un parent concernant l’éducation de ses enfants.

Un groupe de conseil de l’Indiana a récemment abordé ce sujet sur son site, en disant :

« La société nous dirait que la sexualité est fluide. La recherche montre quelque chose de tout à fait différent. Les différences entre les sexes, les garçons étant différents des filles, sont un sujet très étudié et soutenu dans le domaine de la psychologie. »

Le site indique en outre qu’il y a des risques à pousser la sexualité trop tôt, l’un d’entre eux étant le fait que « le cerveau d’un enfant n’est pas prêt à donner un sens à ce qu’il apprend.« 

En effet. Des recherches ont montré que le cerveau humain n’est pas complètement développé avant l’âge de 25 ans ou plus. Ainsi, le cerveau des jeunes enfants est tout simplement trop peu développé pour traiter des questions liées à la sexualité. Lorsque nous imposons la sexualité aux jeunes enfants, nous nuisons à leur développement. Lorsque nous nuisons aux enfants, nous nuisons également aux familles. Et lorsque cela se produit, la société en souffre.

Des organisations comme Nclusion Plus lancent des qualificatifs comme « innocent » pour tenter de faire passer ceux qui s’y opposent pour des bigots ou des haineux. Mais bien sûr, il ne s’agit pas de discrimination. Il s’agit de protéger les enfants. Il s’agit d’enseigner la bonne science. Il s’agit de vérité et de bonté. Et il s’agit d’apprendre aux enfants à être heureux dans leur corps au lieu de le modifier ou de le détruire.

À lire aussi | Les conseils diocésains allemands veulent s’en tenir au conseil synodal

Contrairement à ce que le monde veut enseigner, nous sommes bien plus que des êtres sexuels. Mais, comme l’explique le Catéchisme de l’Église catholique, la sexualité « touche tous les aspects de la personne humaine dans l’unité de son corps et de son âme. Elle concerne en particulier l’affectivité, la capacité d’aimer et de procréer, et d’une manière plus générale l’aptitude à former des liens de communion avec les autres » (2332).

Ces menaces qui pèsent sur nos enfants et sur les familles ne cesseront que si nous nous exprimons. Ce n’est pas le moment de rester assis avec des « visages blancs » et de refuser d’enseigner la vérité. C’est le moment de protéger les enfants en prenant la parole.

Si nous ne nous exprimons pas maintenant, nous nous réveillerons bientôt et réaliserons qu’il est trop tard.

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Catholic World Report (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Parents ! Familles catholiques, oncles, cousins, grands-parents, ne laissez pas les enfants de votre famille ou de votre entourage se faire détruire dès le plus jeune âge par ces impies furieux !

Dénoncez, manifestez, faites entendre votre voix et surtout, éduquez vos enfants rapidement, dès qu’ils sont en âge de comprendre cette guerre, ne les abandonnez pas aux agents de Satan.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire