in , , , ,

Les conseils diocésains allemands veulent s’en tenir au conseil synodal

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Les représentants des conseils diocésains et des conseils des catholiques en Allemagne soutiennent la création d’un conseil synodal prévue par la voie synodale.

Lors de leur réunion annuelle à Passau, ils ont déclaré que « d’autres étapes vers la création du comité et du conseil synodal ainsi que des conseils synodaux dans les différents diocèses » devraient être recherchées, selon une décision citée lundi dans un communiqué de presse du Comité central des catholiques allemands.

« L’objectif est de promouvoir une culture vécue de délibération et de décision communes, dans laquelle la transparence et la séparation des pouvoirs peuvent se réaliser en tant qu’expression de la synodalité« , peut-on lire textuellement dans la résolution. La synodalité renforce les évêques et ne les affaiblit pas.

Les représentants se réfèrent ainsi à une lettre publiée fin janvier par la Secrétairerie d’État du Vatican. Dans cette lettre, les cardinaux de la Curie Pietro Parolin, Luis Ladaria et Marc Ouellet ont voulu « préciser que ni la voie synodale, ni un organe institué par elle, ni une conférence épiscopale n’ont la compétence d’instituer le ‘Conseil synodal‘ au niveau national, diocésain ou paroissial« .

Ils soulignent que la lettre a été approuvée « in forma specifica » par le pape François. Cette lettre a été motivée par une lettre adressée le 21 décembre au Saint-Siège par les (archi)évêques de Cologne, Augsbourg, Passau, Ratisbonne et Eichstätt, dans laquelle ils demandaient s’ils devaient ou pouvaient participer à un comité synodal.

Certains diocèses sont déjà sur la voie de l’introduction de comités

Le président de la Conférence des évêques allemands (DBK), l’évêque Georg Bätzing, avait en revanche souligné fin janvier qu’il souhaitait continuer à s’en tenir à l’instauration d’un conseil synodal. « Le Conseil synodal, qui doit être préparé par le Comité synodal« , évoluera « conformément au mandat contenu dans la résolution, dans le cadre du droit ecclésiastique en vigueur« , a déclaré Bätzing. Le comité n’est pas remis en question par la lettre romaine.

Certains diocèses seraient déjà sur la voie de l’introduction de conseils synodaux ou disposeraient de telles structures depuis des années. « Nous encourageons tout le monde à prendre ce chemin vers une Église synodale« , dit désormais le texte intitulé « Déclaration de Passau« . « Cela ne s’oppose pas au contenu de l’exhortation romaine, puisque chaque évêque local peut, en vertu de son autorité, instituer un tel conseil pour son diocèse« , précisent les auteurs. « Nous sommes heureux de nous engager avec nos évêques sur la voie d’une Eglise synodale« .

À lire aussi | Le Pape François et le patriarche syriaque appellent à la prière

Lors de la quatrième assemblée synodale en septembre, les délégués avaient voté à une nette majorité pour la création d’un comité synodal. Celui-ci devra développer les initiatives élaborées par la voie synodale et préparer un conseil synodal.

Dans cette instance, les évêques et les laïcs devront à l’avenir discuter et prendre ensemble des décisions de principe d’importance supra-diocésaine, par exemple sur des questions de planification pastorale, de finances et de budget ou sur des questions d’avenir de l’Église.

Cet article a été publié originellement par Katholisch (Lien de l’article).

Un schisme donc.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Le Pape François et le patriarche syriaque appellent à la prière

Le Pape François et le patriarche syriaque appellent à la prière

Il faut mettre fin à la sexualisation des enfants sous couvert d'éducation

Il faut mettre fin à la sexualisation des enfants sous couvert d’éducation