in , , , ,

Le Pape François et le patriarche syriaque appellent à la prière

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Pape François et les dirigeants de l’Église locale ont réagi lundi par la consternation et des appels à la prière après un tremblement de terre dévastateur en Turquie et en Syrie.

Selon Reuters, la série de tremblements de terre – d’une magnitude allant jusqu’à 7,8 – a fait environ 1 700 morts et des milliers de blessés, de nombreuses personnes étant encore coincées sous les décombres lundi. On s’attendait à ce que les chiffres augmentent dans les heures à venir.

Selon l’institut géologique américain, le séisme de la nuit a frappé à une profondeur de 17 km.

Le Pape François, « profondément attristé« , a adressé ses « sincères condoléances à ceux qui pleurent leur perte » dans des télégrammes adressés aux nonces apostoliques de Turquie et de Syrie.

Les télégrammes – signés par le secrétaire d’État du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin – indiquent que le Pape François a prié « pour que le personnel d’urgence soit soutenu dans ses soins aux blessés et dans les efforts de secours en cours par les dons divins de force et de persévérance« .

Le Pape a également affirmé « sa solidarité spirituelle » avec le « peuple syrien qui souffre depuis longtemps.« 

En Syrie, qui a été ravagée par plus d’une décennie de guerre civile, d’innombrables bâtiments se sont effondrés le 6 février, y compris plusieurs églises catholiques.

Le patriarche syrien catholique Mar Ignatius Ephrem Josef III Younan a appelé les fidèles locaux à la prière. Le patriarche est actuellement en visite officielle dans les diocèses syriens d’Irak. Il est le patriarche syriaque catholique d’Antioche et dirige l’Église syriaque catholique.

Le patriarche Younan a demandé au Seigneur d’avoir pitié des âmes des victimes, de guérir les blessés, de se tenir aux côtés des personnes touchées et de soutenir tous ceux qui apportent aide et assistance aux blessés et aux personnes touchées, rapporte ACI MENA.

Parmi les nombreuses victimes, le corps du père Imad Daher, Prêtre de la paroisse grecque melkite catholique de Notre-Dame, a été retrouvé sous les décombres – après de nombreuses heures de recherche du prêtre.

Selon l’organisation humanitaire catholique Aide à l’Église en détresse (AED), Daher est mort lorsque la résidence de l’ancien Archevêque d’Alep, Jean-Clément Jeanbart, s’est effondrée. Jeanbart s’en est sorti de justesse et est actuellement soigné pour ses blessures dans un hôpital, mais son état serait stable, a déclaré l’AED dans un communiqué lundi. Un autre chrétien qui se trouvait dans le bâtiment au moment des faits est également décédé, selon l’organisation.

À lire aussi | Le jour où Saint Léopold Mandic a ressenti les mêmes afflictions que Jésus

L’AED a indiqué que de nombreuses villes et agglomérations comptant une importante population chrétienne, comme Alep, Homs, Lattaquié et Hama, ont subi d’importants dégâts.

Parmi les bâtiments endommagés figurent la cathédrale syriaque orthodoxe de Saint-Georges à Alep et l’église franciscaine à Lattaquié, a indiqué ACN. Le Centre de l’Espoir soutenu par l’AED, également à Aleppo, a subi des dommages mineurs, selon l’organisation.

Cet article a été publié originellement par Catholic News Agency(Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire