in , , , , , , ,

Indulgence plénière pour les célébrations du jubilé de St Thomas d’Aquin

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Vatican accorde une indulgence plénière à toute personne qui participe aux deux années de célébrations du jubilé de Saint Thomas d’Aquin menant au 800ème anniversaire de sa naissance…

En commençant par le 700e anniversaire de la canonisation d’Aquin le 18 juillet, l’Ordre Dominicain célèbre trois anniversaires significatifs du « Docteur Angélique » pendant le jubilé.

L’Aquinate a été canonisé le 18 juillet 1323 par le pape Jean XXII. L’Église marquera ce 700e anniversaire mardi prochain par une messe à 18 h 30 à l’abbaye de Fossanova, l’abbaye située à une soixantaine de kilomètres au sud de Rome où l’Aquinate est décédé. Le pape François a désigné le cardinal Marcello Semeraro, préfet du bureau des saints du Vatican, comme son envoyé spécial pour la messe.Le 7 mars 2024, l’Église commémorera le 750e anniversaire de la mort de l’Aquinate. Le théologien est mort en 1274 alors qu’il se rendait au concile de Lyon. Il est tombé malade pendant le voyage et s’est arrêté à l’abbaye cistercienne de Fossanova.

Trois mois avant sa mort, Saint Thomas d’Aquin a vécu une révélation intense en offrant la messe alors qu’il était sur le point d’achever son œuvre la plus importante, la « Summa Theologiae » ou « Résumé de la théologie« . Après avoir vécu cette révélation, Saint Thomas dit à son ami et secrétaire, le frère Réginald :

« La fin de mes travaux est arrivée. Tout ce que j’ai écrit apparaît comme de la paille après les choses qui m’ont été révélées« , et il n’écrivit plus jamais.

Le corps de l’Aquinate fut conservé à l’abbaye de Fossanova jusqu’à la fin du XIVe siècle, lorsque ses reliques furent transférées à Toulouse, en France, où fut fondé l’Ordre des Prêcheurs et où le tombeau de Saint Thomas d’Aquin peut être vénéré aujourd’hui dans l’église des Jacobins.

L’année du double jubilé de l’Ordre dominicain culminera avec la fête de saint Thomas d’Aquin, le 28 janvier 2025, date du 800e anniversaire de la naissance de Saint Thomas d’Aquin.

Thomas d’Aquin est né en 1225 dans la ville italienne de Roccasecca, à environ 90km au sud-est de Rome, qui à l’époque faisait partie du royaume de Sicile.

Le pape François a publié en début de semaine une lettre en latin dans laquelle il fait l’éloge de l’Aquinate pour sa « grande sagesse spirituelle et humaine« .

« Il brillait d’une intelligence et d’une clarté justes et, tout en examinant avec révérence les mystères divins avec la raison, il les contemplait avec une foi fervente« , a écrit le pape.

Comment obtenir l’indulgence

L’indulgence peut être obtenue en effectuant un pèlerinage dans un lieu saint lié à l’Ordre dominicain, soit pour participer aux célébrations du jubilé, soit pour « consacrer au moins un temps approprié à un pieux recueillement« , en concluant par la prière du Notre Père, la récitation du Credo et l’invocation de l’intercession de la Vierge Marie et de saint Thomas d’Aquin.

Toute église, sanctuaire ou chapelle actuellement confiée à l’Ordre dominicain peut répondre aux exigences du pèlerinage.

Selon un décret de la Pénitencerie apostolique du Vatican, l’indulgence plénière est accessible aux « fidèles vraiment pénitents et charitables » dans les conditions habituelles.

Les conditions habituelles d’une indulgence plénière exigent que la personne soit en état de grâce, qu’elle se détache complètement du péché et qu’elle prie aux intentions du pape.

La personne doit également confesser sacramentellement ses péchés et recevoir la communion jusqu’à environ 20 jours avant ou après les prières pour l’indulgence.

La Pénitencerie apostolique a précisé que l’indulgence peut également s’appliquer « aux âmes des fidèles défunts encore au purgatoire« .

Le Catéchisme de l’Église catholique définit l’indulgence comme « une rémission devant Dieu de la peine temporelle due à des péchés dont la culpabilité a déjà été pardonnée« .

Les personnes âgées, les malades et les personnes ne pouvant quitter leur domicile pour une raison grave peuvent également obtenir l’indulgence plénière « si, méprisant tous leurs péchés et avec l’intention de remplir les trois conditions habituelles le plus tôt possible, ils s’associent spirituellement aux célébrations du Jubilé devant une image de saint Thomas d’Aquin, offrant au Dieu miséricordieux leurs prières ainsi que les peines et les maux de leur vie« .

À lire aussi :

L’indulgence peut être obtenue jusqu’à la fin du jubilé de saint Thomas d’Aquin, le 28 janvier 2025.

« Que la célébration du double jubilé de la vie de saint Thomas nous incite à servir Dieu et l’Église avec un grand dévouement et une profonde humilité« , a écrit le père Gerard Francisco Timoner III, maître de l’Ordre dominicain.

Le maître dominicain a rappelé que l’Aquinate avait dit à Frère Reginald « de ne chercher aucune récompense en ce monde si ce n’est d’être avec Dieu – Domine, non nisi Te, ‘Seigneur, rien d’autre que toi‘ ».

Cet article a été publié originellement par le National Catholic Register (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

15ᵉ dimanche du temps ordinaire – homélie

15ᵉ dimanche du temps ordinaire – homélie

Plus de 370 victimes dans une secte protestante

Plus de 370 victimes dans une secte protestante