in , , , ,

La violence anti-chrétienne en Israël s’intensifie

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

D’autres actes de profanation ont eu lieu en Israël. Jeudi 2 février, un juif a détruit une statue du Seigneur Jésus dans la chapelle de la première station de la Croix au sanctuaire de la Flagellation à Jérusalem.

Il s’agit du cinquième cas similaire de violence anti-chrétienne au cours des dernières semaines.

Il y a quelques jours, un groupe de juifs a attaqué des touristes dans le quartier chrétien, à la Nouvelle Porte. Auparavant, un cimetière protestant de Jérusalem a été profané, des graffitis « mort aux chrétiens » sont apparus sur les murs d’un monastère arménien et, en Galilée, les locaux d’une chapelle du centre maronite de Ma’alot ont été vandalisés.

Dans une déclaration officielle, le Custode de Terre Sainte a écrit :

« Nous suivons avec inquiétude et condamnons fermement cette séquence croissante d’actes graves de haine et de violence contre la communauté chrétienne en Israël. Nous attendons et exigeons, que le gouvernement israélien et les forces de l’ordre prennent des mesures décisives pour garantir la sécurité de tous les secteurs de la société, assurer la protection des minorités religieuses et éradiquer le fanatisme religieux.« 

Au cours de la messe de réparation de l’acte de profanation dans la chapelle franciscaine, le père Francesco Patton a déclaré :

« Dans nos cœurs, il n’y a pas de haine ni de désir de représailles ou de vengeance. Dans nos cœurs, il y a une demande de vérité et de justice, non seulement pour nous, mais pour tous, pour la terre sur laquelle nous vivons et que nous considérons comme sacrée.« 

À lire aussi | Cinquième dimanche du temps ordinaire – homélie du Père Warren

Ces actes de vandalisme et de profanation nous remplissent de tristesse et de crainte pour l’avenir. Face à la violence injustifiée dirigée contre des institutions et des personnes simplement parce qu’elles sont chrétiennes, la réponse proposée par les chefs des Églises est avant tout un amour capable de réconforter ceux qui en souffrent et capable aussi de transformer ceux qui utilisent la violence.

Cet article a été publié originellement par Ekai (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Cinquième dimanche du temps ordinaire – homélie du Père Warren

Cinquième dimanche du temps ordinaire – homélie du Père Warren

Le jour où Saint Léopold Mandic a ressenti les mêmes afflictions que Jésus

Le jour où Saint Léopold Mandic a ressenti les mêmes afflictions que Jésus