in , , ,

Les catholiques chinois sont encore plus persécutés depuis l’accord avec le Vatican

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le cardinal Joseph Zen, évêque émérite de Hong Kong et l’un des cinq cardinaux qui ont signé la dubia adressée au pape François sur le synode de la synodalité, s’est entretenu avec Diane Montagna qui écrit sur cette réunion pour le Catholic Herald.

La conversation avec Diane Montagna a également porté sur le Synode en cours.

Le cardinal a réitéré ce qu’il avait déjà dit dans une lettre qu’il avait envoyée aux cardinaux et aux évêques participant au Synode, à propos de divers « problèmes de procédure » du Synode, tels que les références continues à la « conversation dans l’Esprit« , quelque chose qui est pris comme s’il s’agissait d’une sorte de « formule magique« .

Il a souligné que « les évêques [participant au Synode] ne représentent que dix pour cent de l’épiscopat mondial. Comment une si petite proportion peut-elle atteindre le but initial du Synode, tel qu’il a été défini par le Pape Paul VI, à savoir un moyen de faciliter la collégialité épiscopale ?« .

Le cardinal chinois n’a pas manqué d’ironiser sur certaines expressions en vogue ces jours-ci dans le cadre synodal :

« Veuillez trouver quelqu’un pour nous expliquer, d’une manière que nous, pauvres mortels, pouvons comprendre ce que signifie discuter non pas d’idées mais d’expériences ? La longue tradition de ‘voir et juger’ devrait donc être remplacée par ‘voir et ne pas juger’ – mais Jésus a dit aux Apôtres d’enseigner ! »

Le sentiment des gens : nouvelle source de révélation ?

Le cardinal Zen critique également un certain mépris pour la tradition bimillénaire de l’Église, au profit d’un sentiment diffus du peuple de Dieu.

« Les animateurs du Synode semblent réduire la Parole de Dieu au sentiment du peuple – c’est-à-dire à tous les baptisés, même ceux qui ont quitté l’Église depuis longtemps – et se réfèrent au magistère, non pas des vingt derniers siècles, non pas des nombreux papes récents, mais seulement du pontife régnant« .

A lire aussi | The Chosen annonce la sortie en salles de la saison 4 et une nouvelle bande-annonce

Le cardinal a également évoqué la présence de deux évêques chinois au synode.

Ils « sont choisis par le Pape parmi les évêques reconnus par le Pape comme légitimes. Mais ils proviennent tous d’évêques obéissant au gouvernement, et non de ces vrais pasteurs du peuple, tant dans l’Église officielle que dans la clandestinité, qui sont maintenant encore plus persécutés qu’avant l’accord secret » entre la Chine et le Saint-Siège.

En ce qui concerne la question des doutes présentés par les cinq cardinaux, le cardinal Zen a déclaré que le pape ne pouvait être contraint de répondre aux doutes reformulés, mais que dans une déclaration récente, il avait au moins essayé « d’expliquer aux fidèles pourquoi nous [les cardinaux] avons trouvé que les réponses aux doutes initiaux n’avaient pas apaisé nos inquiétudes« .

Cet article a été initialement publié par Gaudium Press puis traduit par LeCatho | Lien original.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

The Chosen annonce la sortie en salles de la saison 4 et une nouvelle bande-annonce

The Chosen annonce la sortie en salles de la saison 4 et une nouvelle bande-annonce

Soeur Gramick, militante LGBT, révèle les détails de sa rencontre avec le pape

Soeur Gramick, militante LGBT, révèle les détails de sa rencontre avec le pape