in , , ,

Une femme née d’une GPA soutient l’appel du Pape

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Une femme née d’une GPA (gestation pour autrui) explique pourquoi elle soutient l’appel du pape François en faveur d’une interdiction mondiale.

Née d’une mère porteuse aux États-Unis en 1991, Olivia Maurel est aujourd’hui l’une des principales militantes de l’abolition de la « location d’utérus« , une pratique que le pape François a qualifiée de « déplorable« .

Si Paris Hilton, Kim Kardashian et d’autres célébrités font la une des journaux lorsque des mères porteuses donnent naissance à leurs enfants, il est beaucoup plus rare d’entendre les mères porteuses anonymes elles-mêmes ou les enfants nés de la gestation pour autrui parler de l’impact de cette pratique sur eux.

Pour Maurel, le fait d’être née d’une mère porteuse a entraîné un traumatisme d’abandon, des problèmes d’identité et plusieurs tentatives de suicide.

« J’ai été un produit de la maternité de substitution et je l’ai toujours senti en moi – un bébé fait sur commande, une marchandise pour de l’argent« , a-t-elle déclaré.

« Nous avons l’habitude de voir dans les journaux de belles histoires d’enfants nés par le biais de la maternité de substitution… et nous n’avons pas l’habitude d’entendre les mauvais aspects de la maternité de substitution et le fait qu’elle est totalement contraire à l’éthique« , a déclaré Mme Maurel lors d’une interview accordée à l’ANC le 5 avril.

Alors que la maternité de substitution est interdite dans la plupart des pays de l’Union européenne, cette pratique est autorisée dans la majorité des États américains.

Préoccupations éthiques

Des dénonciateurs ont fait part de leurs inquiétudes après que des mères porteuses sont décédées à la suite de complications liées à la gestation pour autrui ou ont souffert de traumatismes liés à cette expérience.

« Il n’est pas conforme à l’éthique médicale de demander à une femme d’accepter de l’argent alors que nous lui demandons sciemment de risquer sa santé. Il y a eu de nombreux décès de mères porteuses aux États-Unis et plusieurs dans mon État, la Californie« , a déclaré Jennifer Lahl à l’ANC.

Lahl, présidente du Centre de bioéthique et de culture et réalisatrice du documentaire sur la maternité de substitution « #BigFertility« , a partagé l’histoire d’une mère porteuse en Californie qui a été engagée par un couple en Chine pour porter des jumeaux.

« Pendant sa grossesse, alors qu’elle portait des jumeaux pour un couple, les futurs « parents » d’adoption ont informé Linda de leur intention de divorcer et ont exprimé le souhait que Linda interrompe la grossesse. Ils ont proposé de lui payer 80 000 dollars supplémentaires pour cela. Linda, choquée, a offert d’adopter les jumeaux après leur naissance. La mère qui devait adopter les jumeaux, qui était plutôt aisée, a refusé, arguant qu’elle ne voulait pas que ses enfants grandissent dans un milieu à revenu modeste« , a rapporté madame Lahl lors d’une conférence à Rome sur l’abolition de la gestation pour autrui.

La semaine dernière, un homme de Chicago a été arrêté après que l’on a découvert qu’il prévoyait d’agresser sexuellement le bébé de la mère porteuse qu’il avait commandée et qui devait naître en mars.

« La gestation pour autrui est la seule option pour un homme célibataire désirant obtenir la garde exclusive d’un nouveau-né« , a affirmé Kajsa Ekis Ekman, auteure de « Being and Being Bought : Prostitution, Surrogacy and the Split Self ».

Selon M. Lahl, une interdiction totale de « louer des utérus et d’acheter des enfants » est nécessaire en raison des limites inévitables de la réglementation.

« Comment réglementer pour prévenir les risques pour la santé de la mère et de l’enfant ? Comment réglementer pour prévenir les traumatismes de la mère et de l’enfant ? Comment réglementer pour prévenir la mort de la mère et de l’enfant ? Quelles lois nos législateurs pourraient-ils concevoir et adopter pour sauver des vies ?« 

À la lumière des préoccupations en matière de droits de l’homme, le pape François a appelé à une interdiction mondiale de la maternité de substitution dans un discours adressé à tous les ambassadeurs du monde au Vatican au début de cette année.

« Je considère comme déplorable la pratique dite de gestation pour autrui, qui constitue une atteinte grave à la dignité de la femme et de l’enfant, reposant sur l’exploitation des besoins matériels de la mère. Un enfant est toujours un cadeau et ne doit jamais être l’objet d’un contrat commercial« , a affirmé le pape François.

À lire aussi | La Journée mondiale des enfants devrait rassembler 100 000 participants à Rome

« C’est pour cette raison que je souhaite que la communauté internationale agisse pour interdire cette pratique de façon universelle. À chaque étape de son existence, la vie humaine doit être protégée et défendue« , a-t-il ajouté.

Une lettre au pape

Mme Maurel a déclaré à l’ANC qu’elle avait été « très heureuse » d’apprendre que le pape François avait fermement condamné la maternité de substitution en janvier.

Bien que Mme Maurel ne soit pas catholique – elle s’identifie comme « féministe et athée » – elle avait écrit au pape en décembre pour lui faire part de son histoire et lui demander de soutenir l’interdiction universelle de la maternité de substitution.

Elle a expliqué qu’elle avait décidé d’écrire au pape après avoir entendu Ana Obregón, une actrice de télévision espagnole âgée de 68 ans, parler sur le réseau radio des évêques catholiques espagnols, COPE, de l’expérience de l’actrice qui s’est rendue aux États-Unis pour obtenir une mère porteuse conçue avec le sperme congelé de son fils décédé.

« J’ai été un peu choqué qu’elle ait pu témoigner sur la station de radio de l’Église et donner l’impression qu’il s’agissait d’une histoire merveilleuse« , a déclaré M. Maurel.

Cet article a été initialement publié par CatholicNewsAgency puis traduit par LeCatho | Lien original

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

La Journée mondiale de l'enfance devrait rassembler 100 000 participants à Rome

La Journée mondiale des enfants devrait rassembler 100 000 participants à Rome

La Miséricorde Parfaite de Dieu, Dimanche de la Miséricorde Divine

La Miséricorde Parfaite de Dieu, Dimanche de la Miséricorde Divine