in , , , , ,

Le Vatican va recueillir les récits des martyrs chrétiens tués depuis l’an 2000

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le Vatican a annoncé mercredi la création d’une commission chargée de rechercher et de cataloguer les histoires des martyrs chrétiens du troisième millénaire.

Dans une lettre publiée le 5 juillet, le pape François a déclaré qu’il avait créé la « Commission des nouveaux martyrs – témoins de la foi » au sein du Dicastère pour les causes des saints.

Cette commission aura pour tâche de créer des archives sur la vie des martyrs chrétiens, catholiques et non catholiques, tués au cours du dernier quart de siècle, a déclaré le pape.

Le pape François a précisé qu’il ne modifiait pas le droit canonique sur la reconnaissance formelle du martyre dans l’Église catholique, mais qu’il souhaitait que les témoignages des personnes tuées pour avoir été chrétiennes soient placés « à côté des martyrs officiellement reconnus par l’Église…« 

« Comme je l’ai dit à maintes reprises, les martyrs sont plus nombreux à notre époque qu’aux premiers siècles » : ce sont des évêques, des prêtres, des hommes et des femmes consacrés, des laïcs et des familles qui, dans les différents pays du monde, ont offert, par le don de leur vie, la preuve suprême de la charité.

Le pape a indiqué qu’il avait créé cette commission à la lumière de l’année jubilaire 2025 de l’Église, qui sera centrée sur le thème de l’espérance.

« L’espérance maintient vivante la conviction profonde que le bien est plus fort que le mal parce que Dieu, dans le Christ, a vaincu le péché et la mort« , a-t-il déclaré.

François a également rappelé que le pape Jean-Paul II avait formé une commission similaire sur les nouveaux martyrs pour le Grand Jubilé de l’an 2000.

Cette commission, qui avait reçu 13 000 témoignages d’hommes et de femmes ayant donné leur vie pour le Christ au cours du XXe siècle, avait partagé certains de ces récits lors d’un service de prière œcuménique au Colisée le 7 mai 2000.

Le pape François a déclaré que l’année jubilaire 2025 comprendrait un événement similaire afin de se souvenir de ce qu’il a appelé « l’œcuménisme du sang« .

« Même à notre époque, où nous assistons à un changement d’époque, les chrétiens continuent à montrer, dans des contextes de grand risque, la vitalité du baptême qui nous unit« , a déclaré le pape.

Il a rappelé que certains chrétiens, bien que conscients du danger pour leur vie, ont pourtant vécu publiquement leur foi et participé à la liturgie dominicale ; d’autres ont été tués alors qu’ils accomplissaient des œuvres de charité en faveur des pauvres ; d’autres encore ont été des « victimes silencieuses« , perdant la vie dans des bouleversements violents.

À lire aussi :

« Nous avons une grande dette envers eux et nous ne pouvons pas les oublier« , a-t-il souligné.

Le pape a fait référence à la lettre apostolique de saint Jean-Paul II de 1994, Tertio Millennio Adveniente, qui disait que « tout doit être fait pour que l’héritage de la nuée de ‘soldats inconnus de la grande cause de Dieu’ ne soit pas perdu« .

« Dans un monde où il semble parfois que le mal l’emporte, je suis certain que l’élaboration de ce catalogue, également dans le contexte du prochain Jubilé, aidera les croyants à lire notre époque à la lumière de Pâques, en puisant dans le trésor d’une fidélité si généreuse au Christ les raisons de vivre et de faire du bien.« 

Cet article a été publié originellement et en anglais par le Catholic World Report (Lien de l’article). Il est republié et traduit avec la permission de l’auteur.

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire