Luc Prausa, le faux prêtre stigmatisé encensé par certains
in , , ,

Luc Prausa, le faux prêtre stigmatisé encensé par certains


IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

Le père Luc Prausa ( Łukasz Prausa ) est un prêtre catholique polonais, anciennement de la Société de l’apostolat catholique des prêtres pallottins de la province de l’Annonciation et a exercé dans l’Archidiocèse de Łódź.

Luc Prausa a 37 ans et a été ordonné en 2015. Il a été vicaire dans la paroisse pallottine à Łódź pendant deux ans, et il a suscité de nombreuses controverses.

Luc Prausa prétend avoir des stigmates et affirme que Jésus lui apparaît tous les vendredis et lui donne des directives. Il est fortement opposé à la distribution de la communion dans la main et à sa distribution par des ministres extraordinaires. Aucun dossier scientifique ne vient appuyer le « stigmatisé« .

Prausa, surnommé le « mystique moderne« , a réussi à convaincre de nombreux fidèles de ses capacités de guérison. L’Église a fini par se désolidariser de ce prêtre controversé. Le 10 décembre 2021, Prausa a été suspendu. Aujourd’hui, il n’a plus rien à voir avec l’ordre dont il est issu. Prausa n’a cependant pas cessé ses activités spirituelles.

Il n’est donc plus autorisé à exercer son sacerdoce ou à instituer les sacrements de l’Église, ni à porter l’habit ecclésiastique.

« Le père Luc Prausa ne vit plus dans la maison pallottine vers laquelle il a été dirigé » a écrit dans un communiqué le P. Przemysław Podlejski, porte-parole de la Province de l’Annonciation. 

« Ainsi, les supérieurs religieux n’ont aucune influence sur ses activités, dont on trouve des traces sur les réseaux sociaux. Pr. Luc Prausa n’exerce actuellement aucune fonction qui lui serait confiée par son supérieur.« 

La Fondation pour la prévention des sectes en Pologne écrit à son sujet :

Suite à des demandes de renseignements sur le « statut ecclésiastique » de Fr Lukasz Prausa, nous souhaitons vous informer que :

  • Le père Lukasz Prausa est suspendu et il lui est interdit d’exercer toute fonction sacerdotale ;
  • Il n’exerce actuellement aucune fonction qui lui aurait été confiée par un supérieur religieux ;
  • Les supérieurs religieux n’ont aucune influence sur ses activités.

La société de l’Apostolat Catholique des Pères Pallotins confirme également :

« En réponse aux questions émergentes sur le statut juridique du P. Łukasz Prausa, je vous informe que le P. Łukasz Prausa SAC ne vit pas dans la maison pallottine à laquelle il a été affecté.« 

Des vidéos de sermons prêchés par le prêtre suspendu sont régulièrement publiées sur le profil Facebook et la chaîne YouTube de « Spiritual Haven » et sur le site officiel « Przystań Duchowa » mais aussi sur des forums et des sites catholiques français qui croient dur comme fer au miracle.

Ce prêtre, qui s’oppose à la communion dans la main et au ministère exceptionnel pour la distribution de la communion, est perçu comme un traditionaliste persécuté par l’Église. Par conséquent, il trouve un écho auprès des fidèles désorientés de notre siècle qui ont perdu foi en notre Sainte Mère.

Un exemple de message soi-disant reçu de Jésus-Christ par le « prêtre » :

« Le 3 juin 2022, j’ai vu Jésus accompagné de Marie, qui a prononcé des paroles importantes pour la nation polonaise.

Mon fils bien-aimé,

Une période très difficile attend le peuple polonais. Il y aura de la famine et une grande pauvreté. Les dirigeants de la Pologne font tout ce qu’ils peuvent pour affamer avec le temps la société polonaise. Une vague de migrants a déjà inondé la Pologne et les citoyens polonais vont perdre leur emploi en se retrouvant sans moyens pour vivre.

Les aliments de base deviendront très chers, au point que les citoyens polonais ne pourront plus se les offrir. Beaucoup feront faillite en perdant tout. Les gens vont commencer à mourir de faim dans les rues. Il y aura beaucoup d’agressivité, de colère et de violence. Les gens vont se détruire et s’entre-tuer. Mon ennemi détruira les familles avec une force encore plus grande les conduisant à des querelles et à la discorde. Les foyers seront à court d’électricité et de gaz.

Des jours d’obscurité viendront, pendant lesquels il faudra rester à l’intérieur de la maison et ne pas en sortir. Un nouveau fléau éclatera dans le monde qui aura pour but : « de pucer tout le monde afin d’avoir le contrôle sur chacun ».

Mes bien-aimés, la Pologne ainsi que le monde entier traversent actuellement une période de grande confusion et de chaos. Vous devez être conscients que seul le fait de rester fidèle à Moi et à ma Mère vous protégera de toute cette confusion qui se propage si rapidement.

Restez auprès de mon prêtre que j’ai choisi pour vous afin de vous conduire tout droit vers le ciel. (Le fameux prêtre qui fait office de guide à la place de la Sainte Église Catholique).

Mes bien-aimés, priez constamment et soutenez mon prêtre (Là où le Seigneur ou Marie demanderons toujours de prier pour le Pape, les Évêques, les Prêtres sans faire aucune distinction).

Remarquez ses grandes souffrances et ses sacrifices qu’il offre toujours pour tous ceux qui lui demandent la prière. Malheureusement, les gens de ce monde veulent le détruire et l’humilier. Mais leurs tentatives et leurs actions sont vaines. Car celui-ci est mon fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

Écoutez-le !

Je bénis tous ceux pour qui mon fils prie. Je bénis aussi tous ceux qui font l’aumône (la dîme), car cela apaise ma colère. Mon fils, parle-moi de toute personne ayant besoin de guérison, car je désire entendre chacune de tes prières.

Jésus« 

Essentiellement, le message de « Jésus » à Luc Prausa semble n’être destiné qu’à consolider son autorité, sa légitimité, ainsi que son succès financier auprès des fidèles égarés, tout cela sous le prétexte d’apaiser la colère du Seigneur. (je pensais que le péché était le plus important :rire:).

À lire aussi | Décès d’une religieuse irlandaise reconnue pour ses œuvres

Donc, pour le bien de vos âmes, évitez de relayer les œuvres actuellement rejetés par l’Église Catholique de ce père Luc Prausa.

Un prêtre qui se soustrait de l’autorité de l’Église n’est pas digne d’être pris au sérieux. Le Saint Padre Pio a eu des déboires avec les autorités, cependant, il s’est toujours soumis pacifiquement, même quand il a été interdit de célébrer la Sainte Messe.

© Les images proviennent de Przystań Duchowa (YouTube et Facebook)

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

2 Commentaires

    • Ses « révélations » sont quand même à l’opposée de ce qu’on peut lire habituellement auprès de nos Saints, « donnez de l’argent à mon serviteur… » « écoutez-le-lui seulement… ». Quand un Prêtre se coupe de l’Église Catholique, j’ai tendance à ne plus lui accorder crédit. Padre Pio, malgré tout ce qu’il a subi, ne s’est pas coupée de celle-ci, mais a souffert pour le Seigneur. Après, j’entend ce que vous dites.