in , , , ,

Ludovic Duée dépose ses jambières pour la soutane

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr

En plein apogée de sa carrière de sportif professionnel, Ludovic Duée a déclaré son désir de quitter le monde du volley-ball pour adopter la vie monastique au sein d’une renommée abbaye française.

Ludovic Duée, le capitaine de l’équipe de volley-ball de Saint-Nazaire et fraîchement titré champion de France, a annoncé aux médias locaux une décision très personnelle : il a décidé de se retirer du sport qui lui a valu gloire et succès pour emprunter un nouveau chemin à l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse.

À 32 ans, M. Duée a confirmé son choix de changer de vie dans Ouest-France, suite à la victoire de son équipe au championnat le 28 avril.

« C’est une décision qui vient du plus profond de mon âme », a déclaré M. Duée.

Venant d’une famille catholique dévouée, il a qualifié – d’après le journal LaCroix – sa foi de minimale jusqu’à ce qu’il rencontre les chanoines réguliers de Lagrasse durant la pandémie de COVID-19, période durant laquelle les moines « se sont montrés très accueillants et ont répondu à toutes ses interrogations ».

L’impact profond de la rencontre et de la communication avec les chanoines réguliers de la Mère de Dieu a conduit M.Duée à une révélation personnelle.

« J’ai découvert que Dieu m’aimait et qu’il ne voulait qu’une chose, que je l’aime en retour », a-t-il déclaré, à CNA. Cette expérience transformatrice l’a mis sur la voie de la réciprocité de cet amour.

À lire aussi | Journée des chômeurs dans l’Église d’Autriche

L’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse, située dans le sud de la France, remonte au 7ème siècle. De nos jours, ce monastère, localisé à environ 630 kilomètres de Paris, est célèbre pour sa fidélité à la messe traditionnelle en latin. En outre, l’ordre combine une riche tradition liturgique avec un engagement significatif envers la communauté locale : les chanoines participent activement à la vie de leur diocèse, en contribuant à des programmes sociaux, en prenant part à des activités sportives et en offrant un soutien spirituel et pratique.

Pour le moment, Ludovic Duée vivra et apprendra au sein des chanoines sans pour autant prononcer de vœux :

« Dans les mois à venir, je m’immergerai dans le quotidien des chanoines. Je vais expérimenter leur mode de vie de l’intérieur afin de mieux saisir l’essence de la communauté et de décider si cela correspond au bon choix pour moi et pour eux à long terme ».

Suivant la règle de saint Augustin, ce Français pieux s’est lancé dans un voyage spirituel qui pourrait le conduire à prononcer ses vœux de novice : Après des années de développement personnel et théologique, l’objectif final est de s’engager définitivement en tant que prêtre et chanoine régulier.

Cet article a été publié originellement par le Catholic News Agency et traduit par Lecatho (Lien de l’article).

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Journée des chômeurs dans l'Église d'Autriche

Journée des chômeurs dans l’Église d’Autriche

Grâce à l'énergie solaire, l'AED aide les chrétiens d'Orient

Grâce à l’énergie solaire, l’AED aide les chrétiens d’Orient