in , ,

Les différentes preuves pour accéder à l’existence de Dieu

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Accéder à l'existence de Dieu par des preuves

Par la lumière de notre intelligence, nous arrivons avec certitude à l’existence de Dieu, c’est une voie naturelle, c’est la manière par laquelle tous les hommes devraient pouvoir accéder à l’existence de Dieu.

Leçon II du Catéchisme de l’Abbé Philippe Laguérie

Nous avons deux manières de savoir avec une absolue certitude que Dieu existe.

I. Par notre intelligence, en remontant des créatures au créateur.

C’est une voie naturelle, à laquelle beaucoup d’hommes sont parvenus (les philosophes grecs en particulier : Socrate, Platon, Aristote…) et à laquelle TOUS les hommes devraient parvenir s’ils n’étaient aveuglés par leur passion.

Remarques :

  • Saint Paul (Romain 1:21) :
    Les hommes qui n’y parviennent pas sont « inexcusables« 
  • Le Concile Vatican I (Constitutions Dei Filius) :
    Qu’il est de Foi divine que toute intelligence humaine, laissée même à elle seule, doit pouvoir y arriver. C’est donc un péché monstrueux que l’athéisme (a-theos = celui qui nie l’existence de Dieu).

II. Par la révélation divine : Dieu prend l’initiative

Cette manière est beaucoup plus sûre ; Dieu est la Vérité même :

  • Elle nous fait connaître beaucoup plus de choses sur Dieu (les Mystères inaccessibles à l’intelligence humaine ) ;
  • Elle touche un nombre d’hommes beaucoup plus grand ;
  • Elle sauve les hommes, car elle est une vie surnaturelle (Jean 17:3) :
    La Vie Éternelle, c’est qu’ils vous connaissent, Vous, le vrai Dieu et Celui que vous avez envoyé : Jésus-Christ

Preuves de l’existence de Dieu

Remarques :

  • Ces preuves partent toujours du monde extérieur, seul objet immédiat de la connaissance. Tout ce que nous savons nous vient par nos sens (les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le toucher) donc, ces preuves partent des créatures pour aller au créateur.
  • Quoique certaines, elles n’ont pas le caractère contraignant d’une preuve mathématique. Une telle preuve part de la cause pour arriver à l’effet (2+32 = 4). Or, par définition, Dieu n’a pas de cause, puisqu’il est la cause de tout.

a) Preuve par la cause efficiente (ex. le menuisier est cause efficiente de la table) :

  • Tout être a une cause efficiente (la carotte vient d’une carotte, le chat d’un chat, la montre d’un horloger, le record du monde de saut en hauteur d’un champion, etc.)
  • Dans une série de causes, on ne peut jamais remonter à l’infini :
    (l’œuf fait la poule, la poule fait l’œuf, l’œuf fait la poule, etc. Si j’ai trouvé ce qui explique la poule j’ai aussi trouvé ce qui explique l’œuf et vice versa, sinon je n’ai rien trouvé)

Il faut qu’il existe un être qui, causant les autres, n’est pas lui-même causé par un autre : DIEU

À lire aussi | La souffrance ressentie des bébés à naître

b) Tout être est mis en mouvement par un autre :

  • La voiture par le moteur, l’air par le vent, le vent par la dépression atmosphérique, le sang par le cœur, etc. Sans exception
  • Là aussi, impossible de remonter à l’infini, même argument que pour le petit a).

Il faut donc un être qui donne le Mouvement à tous les autres sans le recevoir lui-même : DIEU

c) Il y a de l’ordre dans l’univers :

  • Sagesse 11:20 dit : Tout y est réglé avec nombre, poids et mesure.
    Sinon il n’y aurait pas de science : les planètes, les marées, le cœur humain, les cellules : Cf. cancer, sida.
  • Et l’ordre dans quelque chose est toujours mis par une intelligence (votre lit a été fait ce matin. Si vous croyez que c’est un coup de vent qui l’a fait, vous êtes FOU).

Dieu est aussi l’intelligence suprême qui a mis l’ordre prodigieux que nous voyons partout dans l’univers.

d) Un être n’a pas en lui-même sa raison d’être, d’exister :

Nous disons qu’il est contingent par opposition à nécessaire. Si Pierre n’avait pas fermé la porte, elle serait ouverte. Si votre maman était religieuse, vous n’existeriez pas. Si nous n’avions pas découvert le moteur à explosion, la roue, nous serions toujours à cheval. Si les hommes vivaient bien, il n’y aurait pas le sida, etc.

Si aucun être n’a en lui sa raison d’exister, n’a aucune nécessité, est contingent, il faut qu’il y en ait au moins un (Dieu) qui l’ait en lui-même. Dieu est seul absolument nécessaire. IL EST

e) Tout être a un but, une cause finale :

La clef est faite pour la serrure, l’essence pour la voiture, la montre pour l’heure, les trains pour voyager, etc. Même le mal !! Or, les êtres, ainsi faits les uns pour les autres, ne peuvent avoir tous ensemble un but qui soit l’un d’eutre-eux ou tous ensemble. Il n’y aurait pas de cause finale, alors que tout créature en a une. Cette cause suprême, le but de toute la création : c’est Dieu. Sinon tout est absurde.

Conclusion :

Par ces cinq preuves nous apprenons déjà beaucoup de choses sur Dieu :

  • Il EXISTE
  • Il est CAUSE DE TOUT
  • Il est IMMOBILE
  • Il est l’INTELLIGENCE SUPRÊME
  • Il est ABSOLUMENT NÉCESSAIRE
  • Il est LE BUT DE TOUTE CRÉATURE

Le cours en PDF

Le cours complet en vidéo :

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire