Électricité en Italie, vers des coupes drastiques dans les Églises
in , , , ,

Électricité en Italie, vers des coupures drastiques dans les Églises

La hausse démesurée de l’électricité en Italie obligent les diocèses à faire des coupes drastiques dans leurs églises. Voici de combien leurs factures ont augmenté.

Factures de services publics élevées : l’Église et le diocèse sont à genoux. Même la paroisse de Saint-Pierre au Vatican le craint, mais elle sait qu’elle peut compter sur une série de « collaborations » qui éviteront des problèmes à la Basilique Vaticane : c’est ce qu’a déclaré le curé de Saint-Pierre, Don Agnello Stoia, lors d’une conférence de presse au Vatican (La Repubblica, 20 septembre).

Les messes seront-elles moins nombreuses ?

L’objectif premier de l’Église italienne sur les factures onéreuses n’est pas de réduire les célébrations, bien que ce soit l’une des solutions les plus probables pour économiser de l’argent. En fait, certains ont déjà décidé de célébrer moins de messes, même si la plupart des paroisses veulent s’assurer que les fidèles puissent assister aux offices. Et pour cela, d’autres systèmes sont visés.

Les photos sur Facebook des factures de la paroisse

Par exemple, il y a ceux qui lancent un cri d’alarme sur le web, en postant des photos de factures, dans l’espoir de recevoir de l’aide. C’est le cas, par exemple, du curé de San Vincenzo in Atessa, dans la province de Cheti, qui a affiché les factures absurdes de son église. Mais aussi de Francesco Riccio, curé de San Pio X à Giugliano, diocèse d’Aversa, qui montre sur Facebook comment sa facture de juillet a dépassé les mille euros.

Le clocher non éclairé

Ou qui, au contraire, compte sur la réduction de l’éclairage pour économiser sur la facture de l’église. C’est ce qui s’est passé à San Vero Milis, Oristano, où il a été décidé d’éteindre le clocher de Santa Sofia. Nous avons été « obligés d’éteindre les lumières de l’horloge et des cloches« , dit la paroisse.

Les hypothèses (drastiques) des diocèses de Ravenne et de Ferrare

Le diocèse de Ravenne réfléchit à une solution plus radicale contre les factures élevées : réduire le nombre de messes quotidiennes ou organiser les offices dans une chapelle plus petite qui nécessite donc moins de chauffage. Dans le même temps, l’invitation faite aux fidèles est de se rendre à l’église en portant des vestes et des pulls pour économiser sur le chauffage. À Ferrare, cependant, il n’y aura aucune restriction sur les célébrations. Mais le risque est que le chauffage soit coupé ou à des températures plus basses (Money, 19 septembre).

Des bureaux diocésains équipés de panneaux solaires

À Rome, le Vicariat aide les paroisses à remplacer les vieilles chaudières. Tandis qu’à Palmi (Reggio Calabria), de nouveaux bureaux diocésains équipés de panneaux solaires ont été récemment inaugurés. Des sources du diocèse de Rome expliquent également que des tables ont été mises en place pour « dialoguer avec les responsables« , considérant que dans les paroisses, toutes les activités sont basées sur le volontariat et la gratuité (Quotidiano.net, 18 septembre).

Les assurances de l’évêque

« Nous ferons attention, peut-être que nous chaufferons les locaux pour des périodes plus limitées, mais nous ne prévoyons aucune limitation des célébrations« , déclare à Ansa (7 septembre) Monseigneur Gian Carlo Perego, évêque de Ferrare, contesté ces derniers jours pour la fusion de certaines paroisses.

À lire aussi | S’en tenir à la lettre du concile Vatican II

L’affaire San Patrignano

L’Église n’est pas la seule à être à genoux à cause des factures élevées des services publics. Même San Patrignano, la célèbre communauté de réhabilitation des toxicomanes, risque de devoir fermer des secteurs entiers en raison de l’augmentation vertigineuse des prix de l’énergie et des matières premières liée à la situation internationale. Par rapport à l’année dernière, l’augmentation des prix du gaz a été dix fois plus importante, lorsque les coûts s’élevaient à 70 mille euros.

Cet article a été publié originellement et en italien par Aleteia (Lien de l’article).

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire

Un commentaire