in , ,

Un évêque veut retirer les drapeaux LGBT et Black Lives Matter

IMPRIMER CET ARTICLE / Faire un don à Lecatho.fr
Un évêque veut retirer les drapeaux LGBT et de Black Lives Matter

L’évêque Mgr Robert McManus s’insurge et souhaite le retrait des drapeaux LGBT et de Black Lives Matter (mouvement raciste et racialiste noir) du collège de la Nativity school de Worcester.

La Nativity School est un collège jésuite du diocèse de Worcester, il risque de perdre son statut catholique en refusant de retirer de son mât ces drapeaux injurieux et anti catholique, à la demande de l’évêque ordinaire local, Mgr Robert McManus.

La Nativity School of Worcester, à Worcester, dans le Massachusetts, arbore les drapeaux depuis plus d’un an, a rapporté le Boston Globe, mais l’évêque Robert McManus de Worcester n’en a pris connaissance que récemment, a déclaré lundi un porte-parole du diocèse à l’ANC.

L’école secondaire, qui est gérée par le secteur privé et ne fait pas partie du système scolaire diocésain, compte une majorité d’étudiants afro-américains et latinos. Les élèves fréquentent l’école sans frais de scolarité.

À lire aussi | Une religieuse Catholique américaine enlevée au Burkina Faso

Dans une déclaration publiée le 3 avril, M. McManus s’est dit préoccupé par le fait que les drapeaux pourraient prêter à confusion quant à l’enseignement de l’Église catholique sur l’autorité civile et le mariage homosexuel.

Tout en notant que « les symboles peuvent avoir des significations différentes selon les personnes« , M. McManus a déclaré qu' »en tant qu’évêque de ce diocèse, je dois enseigner qu’il est impératif qu’une école catholique utilise une imagerie et des symboles qui reflètent les valeurs et les principes de cette école afin d’être clair avec les jeunes qui sont formés spirituellement et moralement pour l’avenir« .

« Si notre rôle dans une école n’est pas de convertir ceux qui ne sont pas catholiques, ce n’est pas non plus notre rôle de nier notre identité catholique« , a-t-il ajouté.

« Alors que l’Église catholique se joint à notre nation pour enseigner que toutes les vies sont égales devant Dieu et la loi et que toutes les vies exigent notre respect, indépendamment de la race, du sexe ou de l’origine ethnique, le drapeau avec l’emblème Black Lives Matter a parfois été coopté par certaines factions qui instillent également une méfiance générale envers la police et ceux qui sont chargés de faire respecter nos lois.« 

« Nous n’enseignons pas cela dans nos écoles« , a déclaré M. McManus.

« Et, alors que nous enseignons que chacun est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, les drapeaux de la gay pride sont souvent utilisés pour s’opposer à l’enseignement catholique cohérent selon lequel le mariage sacramentel est entre un homme et une femme« , a poursuivi l’évêque.

« L’école s’engage-t-elle dans des idéologies qui sont contraires à l’enseignement catholique ? Si tel est le cas, s’agit-il encore d’une école catholique ? » a-t-il demandé.

M. McManus a communiqué avec les administrateurs de l’école depuis que les drapeaux ont été portés à son attention il y a environ un mois, a déclaré le porte-parole du diocèse, Ray Delisle, à CNA. Delisle a déclaré que l’école risque de « ne plus être identifiée comme une institution catholique » si elle persiste à arborer les drapeaux.

La nouvelle de la controverse a attiré des journalistes et des équipes de télévision à l’école lundi. Les deux drapeaux ont été mis en berne à l’extérieur de l’école.

Le président de l’école, Tom McKenney, a déclaré dans un communiqué publié lundi que les drapeaux flottent pour « rappeler à nos jeunes hommes, à leurs familles et au personnel de Nativity Worcester que tous sont les bienvenus ici et qu’ils sont appréciés et en sécurité dans cet endroit« .

M. McKenney a ajouté : « Il leur dit qu’en fait, ils comptent et méritent d’être respectés comme nous l’enseignent nos valeurs chrétiennes. C’est la raison d’être de ces drapeaux« . McKenney a noté dans sa déclaration que Nativity n’est pas une école diocésaine et qu’elle est parrainée par la province jésuite de l’Est des États-Unis. La province n’a pas répondu à la demande de commentaires de CNA lundi.

En réponse à une demande ultérieure par courriel, M. McKenney a déclaré à CNA que les drapeaux étaient en berne lundi en l’honneur du capitaine de marine Ross A. Reynolds, originaire de Leominster, Massachusetts, qui a été tué lors d’un exercice d’entraînement de l’OTAN le 18 mars.

À lire en anglais sur CWR

Publié par Napo

💻Administrateur ▪️
✝ Catholique Royaliste et Social ▪️
✝ Diocèse de Léon 〓〓 ▪️
✝ Adepte de la pensée Déhonienne ▪️
🔗 Liens : https://linkr.bio/lecatho

Qu'est-ce que tu penses de l'article ?

Laisser un commentaire